Canonical ne prendra plus en charge Kubuntu

01 juin 2018 à 15h36
0
0078000004936476-photo-kubuntu-logo-sq-gb.jpg
La société Canonical, éditant la distribution GNU/Linux Ubuntu, ne prendra plus en charge le système Kubuntu.

Depuis sa création et jusqu'à la version 11.04, le système Ubuntu embarquait par défaut l'environnement de bureau GNOME. Afin de répondre aux demandes des adeptes de KDE, Canonical participait également au développement du système Kubuntu. Cependant, Canonical et l'équipe GNOME n'ont pu se mettre d'accord sur l'avenir des interfaces utilisateur et plutôt que d'adopter Gnome-Shell, Canonical a développé sa propre ergonomie avec Unity.

Jonathan Ridell, principal développeur du projet Kubuntu explique qu'après la publication d'Ubuntu 12.04, ses travaux ne seront plus financés par Canonical. La distribution devra donc être développée par la communauté tandis que M. Ridell, qui conserve son emploi chez Canonical, sera migré vers d'autres projets internes. Le développement de Kubuntu sera donc similaire à celui des autres éditions parallèles comme Lubuntu (basé sur LXDE) ou Xubuntu (Xfce).

« Il n'y aura plus de support financiers après la version 12.04 », explique-t-il. Et d'ajouter : « il s'agit d'une décision économique rationnelle, après sept années d'essai, le système Kubuntu n'a jamais été un succès économique et il n'est pas raisonnable de penser qu'il continuera de reposer sur des financements ».

M. Ridell encourage la communauté à se rassembler afin de mettre en place de nouvelles mesures de développement. Retrouvez l'annonce officielle ici.
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Google travaillerait sur des lunettes Android à réalité augmentée
AMD lance deux nouveaux Athlon II Llano, mais à quoi bon ?
Free Mobile et les MVNO :
Microsoft s'engage à favoriser l'adoption des standards
Présentation vidéo du LG Prada 3.0 : découvrez-le sous toutes ses coutures
Le moteur de recherche Volunia dévoile ses atouts
LinkedIn rachète le plugin Rapportive pour Gmail
Un groupe de hackers pirate les serveurs de Foxconn
Chrome 17 : des URL préchargées dès leur saisie dans la barre d'adresse
Vie privée : le réseau social mobile Path épinglé pour ses pratiques (MàJ)
Haut de page