Chromebook : Google étend de 12 mois les mises à jour sur Chrome OS

16 mai 2014 à 17h42
0
La société Google annonce une modification de sa politique de support sur les machines équipées de Chrome OS avec des mises à jour distribuées pendant cinq années.

Jusqu'à présent Google s'engageait à déployer des mises à jour pendant quatre ans auprès des possesseurs d'un Chromebook. A l'instar du navigateur Chrome, le processus est transparent pour l'utilisateur et vise à améliorer les fonctionnalités ou à corriger des vulnérabilités.

Selon le développeur français François Beaufort, Google a envoyé un message aux administrateurs d'un terminal doté de Chrome OS en expliquant que les mises à jour seront désormais proposées durant 5 ans au minimum à partir de la date de disponibilité de l'ordinateur sur le marché. Cette modification est également valable pour les Chromebook actuellement en circulation.

Puisque Chrome OS se base sur le rythme de développement du navigateur Chrome, une nouvelle version est déployée toutes les 6 semaines. En théorie cela signifie donc que la durée de vie d'une nouvelle machine sera constituée au minimum de 43 versions de Chrome OS.

0136000007364935-photo-chrome-os.jpg
0136000007364933-photo-chrome-os.jpg



Pour aller plus loin

Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Nvidia : la RTX 3080 déclinée en trois modèles se confirme et arriverait dès septembre
La Lucid Air surpasse la Tesla Model S avec une autonomie annoncée supérieure à 800 km
Delage dévoile un hypercar hybride à 2,3 millions de dollars
Hyperion dévoile une supercar à hydrogène dotée d'une autonomie de 1 600 km
Le processeur Kunpeng 920 d'Huawei rattraperait le Core i9-9900K d'Intel
Microsoft lancera son smartphone Surface Duo le 10 septembre à 1 399 $
En Allemagne, les ventes de véhicules électriques ont explosé en juillet
La Hyundai Kona passe la barre des 1 000 km d'autonomie
Google rejoint Apple et bannit Fortnite du Play Store Android
Horizon Zero Dawn : le portage PC critiqué pour ses nombreux bugs
scroll top