HTC plancherait sur un terminal couplant Chrome OS à Android

23 novembre 2011 à 17h51
0
Malgré les faibles ventes enregistrées par Samsung et Acer, le fabricant taïwanais HTC serait en train de plancher une machine accueillant le système Chrome OS de Google.

Plus précisément, HTC souhaiterait proposer, sur une nouvelle famille de terminaux, le système Chrome OS, articulant le navigateur Chrome autour du noyau Linux couplé à la plate-forme Android. Le magazine Digitimes, qui rapporte l'information, estime qu'en fin d'année, Acer et Samsung n'auront commercialisé qu'entre 25 000 et 30 000 Chromebooks.

Le terminal de HTC se placerait sur un marché hybride à mi-chemin entre la tablette et le netbook. En ce sens, l'on imagine qu'il disposera d'un écran tactile. Reste à connaître les caractéristiques techniques et le prix de vente de cette prochaine machine. Rappelons au passage que Google a profité des fêtes de fin d'année pour revoir à la baisse le prix de commercialisation des Chromebooks d'Acer et de Samsung.

Cette information, qui n'a pas été confirmée par le fabricant, doit donc être prise avec des pincettes. Notons d'ailleurs que Google planche déjà sur une version de son navigateur Chrome spécialement conçue pour le système d'exploitation mobile Android. L'une des stratégies suivies par HTC pourrait consister faire tourner le système Chrome OS sur une architecture ARM .
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Nokia Siemens Networks va procéder à 17 000 suppressions d'emplois
Western Digital a les mains libres pour racheter la division Hitachi stockage
Cisco se restructure et crée une division dédiée au cloud
Google confirme la fermeture prochaine de Wave, Knol et Gears
Windows 8 : Microsoft promet une installation
GeekGet Episode 14 : le masseur USB !
Plan France numérique 2020 : Eric Besson n'aurait prévu aucune dépense budgétaire supplémentaire
Google teste la recherche d'applications mobiles
L'Union européenne s'inquiète au sujet des guerres de brevets
Présidentielles 2012 : Nicolas Dupont-Aignan voit l'Hadopi 3 comme une vaste mesure de filtrage
Haut de page