SolusOS crée un fork de GNOME 3 Classic

21 janvier 2013 à 11h03
0
Les développeurs de SolusOS annoncent avoir créé un fork pour l'interface classique de GNOME 3.
00A0000000092171-photo-linux-tux-logo-officiel.jpg

Au mois de novembre, l'équipe de GNOME annonçait que le mode « GNOME Fallback », également connu sous l'appelation GNOME Classic, disparaîtra avec GNOME 3.8. Ce dernier proposait un environnement en 2D pour les machines ne prenant pas en charge l'accélération matérielle et n'embarquait pas des cartes graphiques compatibles avec OpenGL pour le rendu en 3D.

L'équipe de SolusOS présente un nouvel environnement baptisé Consort et visant à continuer les travaux de GNOME Classic. L'utilisateur sera ainsi en mesure d'initier un « consort-session ». Ce dernier embarque les panneaux de lancement GNOME panels rebaptisés consort-panels. Notons en outre l'introduction d'une nouvelle interface de programmation en Python permettant de faire tourner nativement les applets de GNOME 2 sur ces consort-panels. Aussi, l'équipe y embarque l'explorateur de fichiers Athena basé sur la version 3.4.2 de Nautilus.

Rappelons que GNOME Shell n'avait pas fait l'unanimité et certains habitués de GNOME 2.x n'appréciaient pas la nouvelle ergonomie de l'interface utilisateur. Les développeurs de Linux Mint avaient ainsi entrepris de concevoir le gestionnaire de bureau MATE.

Retrouvez davantage d'informations sur cette page.

012C000005665712-photo-consort.jpg
012C000005665714-photo-consort.jpg
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Vignette Crit'air : vers un durcissement des conditions d'obtention
Face à de très mauvais résultats financiers, EDF s'apprête à se serrer la ceinture
Barbara Pompili, ministre de la transition écologique, qualifie le réacteur EPR de
Pollution : un think tank britannique demande à interdire les publicités pour les SUV
Quand Elon Musk affirme que les pyramides ont été érigées par des aliens, l'Égypte l'invite sur place
Depuis 2011, Hadopi c'est 87 000 euros d'amende pour... des dizaines de millions d'euros de subventions !
L'électricité produite en Europe au premier semestre provenait majoritairement d'énergies renouvelables
Plus de 700 km d'autonomie annoncés pour la Mercedes EQS
La première station de recharge à hydrogène ferroviaire annoncée en Allemagne
Les employés de Blizzard font la lumière sur d'inquiétantes disparités salariales
scroll top