Pourquoi Twitter a supprimé la fonctionnalité de prévention du suicide avant de la rétablir sous la pression

26 décembre 2022 à 11h10
5
© Sattalat Phukkum / Shutterstock
© Sattalat Phukkum / Shutterstock

La semaine dernière, la fonctionnalité de prévention du suicide #ThereIsHelp sur Twitter a mystérieusement disparu. Elle a refait son apparition le lendemain, les dirigeants de la plateforme invoquant des raisons douteuses pour justifier cet événement.

L’outil #ThereIsHelp a été pensé pour prévenir le suicide sur Twitter. Il affiche, en tête de recherches spécifiques, les contacts d'organisations de soutien en rapport avec la santé mentale, le VIH, les vaccins, l'exploitation sexuelle des enfants, la COVID-19, la violence sexiste, les catastrophes naturelles et la liberté d'expression. Il est disponible dans des dizaines de pays dont la France.

Une mise à niveau, selon Twitter

Lors du déploiement de l’outil, Twitter expliquait qu'il lui incombait de veiller à ce que les utilisateurs puissent « accéder à l'assistance sur [son] service et la recevoir lorsqu'ils en ont le plus besoin ». Le 23 décembre dernier, l’agence de presse Reuters publiait pourtant un article qui indiquait que la fonctionnalité avait disparu de Twitter. Le média, qui s’est entretenu avec deux sources proches du dossier, a précisé que cette décision provenait d’Elon Musk lui-même.

Rapidement après la publication de l’article, Ella Irwin, responsable de la confiance et de la sécurité de la plateforme, s’est exprimée pour expliquer que #ThereIsHelp n’était pas supprimée, mais simplement en train d’être mise à niveau. « Nous avons corrigé et réorganisé nos annonces. Elles ont juste été temporairement supprimées pendant que nous le faisons », a-t-elle déclaré avant de préciser qu’elles seraient remises en ligne « la semaine prochaine ».

Une déclaration douteuse, selon Eirliani Abdul Rahman, qui a fait partie d'un groupe consultatif sur le contenu de Twitter récemment dissous. Même si la fonctionnalité n'a été supprimée que temporairement pour mettre des améliorations en place, « normalement, vous devriez y travailler en parallèle, et non la supprimer », estime-t-elle.

Elon Musk dénonce une « fausse information »

Dès le lendemain, la fonctionnalité était à nouveau disponible sur Twitter, allant à l’encontre des propos d’Ella Irwin. Alors qu’il n’avait pas communiqué à ce sujet, Musk s’en est également mêlé en assurant sur Twitter que l’article de Reuters était « faux », puisque l’outil était disponible sur la plateforme. Il a ensuite rappelé que le réseau social « n'empêche pas le suicide ».

Lors de son arrivée à la tête de Twitter, Musk a déclaré que l’exploitation des enfants était la priorité numéro 1 du réseau. Pourtant, ses décisions ont vidé de leurs effectifs des divisions clés de l’entreprise, notamment celles supervisant la modération de contenus pédopornographiques.

De son côté, le milliardaire assure que les contenus haineux et problématiques sont largement en baisse depuis son rachat, faits toutefois contredits par plusieurs ONG.

Source : Reuters

Vous êtes un utilisateur de Google Actualités ou de WhatsApp ? Suivez-nous pour ne rien rater de l'actu tech !
google-news

A découvrir en vidéo

Haut de page

Sur le même sujet

Rejoignez la communauté Clubic S'inscrire

Rejoignez la communauté des passionnés de nouvelles technologies. Venez partager votre passion et débattre de l’actualité avec nos membres qui s’entraident et partagent leur expertise quotidiennement.

S'inscrire

Commentaires (5)

ayaredone
Il nous saoule. Il faudrait le blacklister et ne plus jamais parler de lui.
gemini7
Citation de l’article : « De son côté, le milliardaire assure que les contenus haineux et problématiques sont largement en baisse depuis son rachat, faits toutefois contredits par plusieurs ONG. »<br /> Tiens ! un adepte de Poutine et de sa forme de propagande, on devrait demander aux russes de l’enlever, pour faire son moineau-fake en Russie… au lieu de chanter « tweet, tweet, tweet… » il chantera « fake, tweet, fake… »
gemini7
Citation d’ayaredone : « Il nous saoule. »<br /> Tout à fait d’accord, j’ai dû demander un ‹ Bob ›, tellement la vodka Muskienne, est forte.
GRITI
« Musk a déclaré que l’exploitation des enfants était la priorité numéro 1 du réseau »<br /> Il m’a fallu un moment pour comprendre ce passage. Perso, je trouve la formulation un peu maladroite.
jardinero
Pas rentable on supprime<br /> Pourquoi chercher plus loin ?
Voir tous les messages sur le forum