🔴 Soldes dernière démarque : jusqu'à - 80% ! 🔴 Soldes dernière démarque : jusqu'à - 80% sur le high-tech

Facebook suspend les comptes de Donald Trump à la suite des violences autour de l'élection

Thibaut Popelier
Spécialiste Gaming
07 janvier 2021 à 17h50
100
Donald Trump © Evan El-Amin / Shutterstock.com

Mise à jour du 07/01/21 à 17 h 15 :

Facebook a décidé de suspendre le compte de Donald Trump pour une durée indéterminée. C'est Mark Zuckerberg en personne qui a fait cette annonce (relayée par l'AFP) en précisant que : « Nous pensons que permettre au président de continuer à utiliser nos services pendant cette période pose des risques trop grands. »

Les comptes Facebook et Instagram du président américain resteront donc suspendus pour au moins deux semaines. De son côté, Twitter n'a encore rien communiqué.

C'est une crise politique sans précédent dans l'ère moderne qui touche actuellement les États-Unis. À la suite d'un discours du président américain Donald Trump, des manifestants le soutenant se sont introduits au sein du Capitole à Washington.

Les condamnations ont été fermes après cet événement et les réseaux sociaux ont vivement réagi à l'encontre du milliardaire battu aux récentes élections présidentielles.

Un rappel des faits

Capitole
© AFP

Au cours d'un meeting improvisé devant la Maison Blanche ce mercredi 6 janvier 2021, Donald Trump s'est adressé une nouvelle fois à ses troupes pour revendiquer sa victoire aux élections de novembre dernier. Il dénonce toujours ces fameuses « fraudes massives » et a demandé à ses partisans de se rendre au Capitole dans la foulée. En effet, le Congrès s'y réunissait pour certifier la victoire de Joe Biden avant son investiture le 20 janvier prochain.

Mais le rassemblement a mal tourné et de nombreux manifestants pro-Trump sont parvenus à entrer dans le bâtiment. La session en cours a donc été stoppée en urgence. Face à cette intrusion inédite, des responsables politiques (démocrates et républicains) ont incité ces personnes à quitter les lieux. Après de longues minutes, Donald Trump a, dans une courte vidéo, demandé à son tour à ses partisans de « rester pacifiques » et de partir.

À l'heure actuelle, nous savons qu'une femme est décédée par balle et que trois autres personnes ont perdu la vie dans le secteur de la colline du Capitole (les autorités ne précisent pas les circonstances de ces trois autres décès). La Garde nationale a été déployée et un couvre-feu effectif dès 18 h 00 a été décrété par le maire de Washington.

Les réseaux sociaux unis face à Trump ?

Maintenant, évoquons ce qu'il s'est passé sur les réseaux. Tout d'abord, Twitter a décidé de restreindre le compte de Donald Trump pendant 12 heures, empêchant ainsi le président américain de poster au cours de cette période. Ce dernier est accusé d'avoir « enfreint les règles de Twitter ». Dans un tweet, le réseau social précise même que « les violations futures […] entraîneront la suspension permanente du compte ».

Facebook n'a pas tardé à réagir non plus puisque Donald Trump ne peut plus rien poster sur sa page officielle durant les 24 prochaines heures. Cette restriction s'applique aussi à Instagram. De plus, Twitter a réclamé la suppression immédiate de trois tweets postés sur le compte du président américain (ce qui a vraisemblablement été fait).

L'un de ces posts étaient une vidéo d'environ une minute dans laquelle Trump appelait ses soutiens à « rentrer chez eux pacifiquement ». Mais dans ce clip visionné plus de 13 millions de fois, le milliardaire se disait toujours victime de « fraudes massives ». En plus de Facebook et Twitter, YouTube a aussi retiré la vidéo en question de son site.

La Maison Blanche n'a fait aucun commentaire officiel sur toute cette histoire. Le Congrès a finalement pu reprendre sa session et a validé la victoire de Joe Biden.

Sources : Cnet / AFP / Washington Post

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
100
43
Steevenoo
Facebook et twitter une fois de plus n’ont aucune neutralité …
Tholar
Trump est un fou, un clown mais Facebook et Twitter n’ont pas à s’insérer dans les affaires politiques de cette façon. Les médias américains et les réseaux sociaux portent une vraie responsabilité dans l’hystérisation du débat politique US : le camp Trump a été moqué, diabolisé et poussé à bout par les journaux télévisés, et Twitter a du suspendre le compte de Trump un certain nombre de fois. On ne construit pas une nation ni en opposant les uns aux autres, ni en empêchant une partie de s’exprimer. On combat les idiots avec les mots. On ne les ostracise pas. Sinon on créé la bête qu’on voit aujourd’hui.
jvachez
Il y a un double problème dans cette histoire de capitole. D’un côté les pros Trump n’auraient pas dû attaquer le capitole et accepter les résultats mais de l’autre la police et les réseaux sociaux doivent respect et obéissance à Trump tant que la passation n’a pas eu lieu.
SamDesBois
Cela rappelle que les réseaux sociaux ne sont que des sociétés privées. Il ne faut pas l’oublier. On ne peut pas leur reprocher ce qu’ils sont. Ce type d’outil devrait être une technologie open source non détenue pat un état ou une société privée à la manière des emails.
malak
Trump n’a pas à utiliser des réseaux sociaux pour communiquer… s’il les utilise, il doit en respecter les règles comme ses prédécesseurs!<br /> A croire qu’il n’a pas assez de pouvoir pour communiquer autrement…<br /> Pour rappel, Trump n’a jamais été soutenu par la majorité des républicains, ils n’en voulaient pas comme candidat, il s’est imposé avec son populisme.<br /> Beaucoup de républicains sont heureux qu’il se casse et vont lui tirer dans le dos et le massacrer dès son départ.<br /> On va avoir droit à 4 ans de déballages (et de procès) contre Trump.<br /> Malheureusement, on va en entendre parler encore longtemps… mais ce qui est acté, c’est qu’il ne pourra pas revenir en 2024.
Alexol
Ils sont humains. Personne ne peut laisser passer des tweets qui ont tué 4 personnes ! Trump est irresponsable dans ses actes.
SlashDot2k19
Un fait de plus qui montre que ce type est un grave danger pour les institutions démocratiques.
Presidentevil
Ce qu’on a tendance à oublier, c’est que les réseaux sociaux sont des sociétés privées qui gèrent leurs supports comme bon leur semble. Elles ont certes un immense pouvoir qui leur confère un devoir de responsabilité vis à vis de leur audience mais dans les faits, elles sont libres de faire ce qu’elles veulent.<br /> Les gens ont souvent l’impression que les réseaux sociaux appartiennent à ses utilisateurs mais c’est totalement faux. Trump, même s’il est président, est un internaute comme un autre sur Twitter ou sur Facebook. Et les règles de bonne conduite s’appliquent à lui comme à n’importe qui.
tfpsly
malak:<br /> Trump n’a pas à utiliser des réseaux sociaux pour communiquer… s’il les utilise, il doit en respecter les règles comme ses prédécesseurs!<br /> +1 La Maison Blanche a ses propres canaux de communications classiques. Twitter et Fb n’y ont jamais été utilisés comme par Trump.<br /> Ce sont des entreprises privées, avec leur propre règlement. Elles ont parfaitement le droit de l’appliquer, qu’un utilisateur soit président ou pas. Et impossible d’y exiger le 1er amendement, ce ne sont pas des endroits publics (càd appartenant au gouvernement).
Tholar
Presidentevil:<br /> Ce qu’on a tendance à oublier, c’est que les réseaux sociaux sont des sociétés privées qui gèrent leurs supports comme bon leur semble. Elles ont certes un immense pouvoir qui leur confère un devoir de responsabilité vis à vis de leur audience mais dans les faits, elles sont libres de faire ce qu’elles veulent.<br /> Les gens ont souvent l’impression que les réseaux sociaux appartiennent à ses utilisateurs mais c’est totalement faux. Trump, même s’il est président, est un internaute comme un autre sur Twitter ou sur Facebook. Et les règles de bonne conduite s’appliquent à lui comme à n’importe qui.<br /> Je n’ai jamais dit, ni que les réseaux sociaux appartenaient à leurs utilisateurs, ni que ses utilisateurs ne pouvaient pas en respecter leurs règles. A aucun moment.<br /> J’ai dit que les réseaux sociaux avaient largement participé à l’hystérisation du débat. Parlons très concrètement : quand CNN coupe l’allocution de Trump au beau milieu, juste après les premiers résultats de l’élection, que cela nous dit-il sur le pouvoir des médias ? Une chaine de TV n’a pas le droit de couper l’allocution d’un Président en exercice, sous prétexte qu’il dirait des aneries. On combat les gens en argumentant, pas en leur coupant la parole.<br /> Quand Twitter bloque le compte de Trump parce qu’il discute des excès de certains manifestants, où est la violation des règles de Twitter https://www.journaldesfemmes.fr/societe/actu/2645607-donald-trump-censure-par-twitter-pour-comportement-abusif/ ?<br /> Encore une fois, je ne soutiens ni Trump ni ses idées. Mais on assiste à un délitement de la démocratie qui a commencé bien avant Trump et que je trouve tout aussi inquiétant que les scènes d’hier au capitole.
Tholar
malak:<br /> Trump n’a pas à utiliser des réseaux sociaux pour communiquer… s’il les utilise, il doit en respecter les règles comme ses prédécesseurs!<br /> A croire qu’il n’a pas assez de pouvoir pour communiquer autrement…<br /> Pour rappel, Trump n’a jamais été soutenu par la majorité des républicains, ils n’en voulaient pas comme candidat, il s’est imposé avec son populisme.<br /> Beaucoup de républicains sont heureux qu’il se casse et vont lui tirer dans le dos et le massacrer dès son départ.<br /> On va avoir droit à 4 ans de déballages (et de procès) contre Trump.<br /> Malheureusement, on va en entendre parler encore longtemps… mais ce qui est acté, c’est qu’il ne pourra pas revenir en 2024.<br /> Je ne vais pas répéter mot pour mot ce que je viens de répondre à Presidentevil, mais je n’ai jamais dit que les réseaux sociaux ne pouvaient pas sanctionner la violation des règles de fonctionnement. Mais Twitter s’est montré, à de nombreuses reprises, particulièrement pointilleux avec Trump, tellement pointilleux que c’est devenu très partisan.
key95
Le plus drôle dans cette histoire c 'est le camp Biden qui fait profil bas… ^^<br /> Maintenant que le tour de passe est justement passé ils ne s’expriment plus, histoire d’atteindre la date fatidique du 20 janvier.<br /> Mais le plus important que le monde retiendra à jamais c’est la participation de la presse à tout ça. La presse (politique) n’a plus -aucune- crédibilité (ou font partie grosso modo d’un même team au fil des échelons).
Nmut
Tholar:<br /> Une chaine de TV n’a pas le droit de couper l’allocution d’un Président en exercice<br /> Là il y a quand même débat. Justement en démocratie, les médias sont un contre-pouvoir. Une chaine de télé peut tout à fait décider de couper n’importe qui pour n’importe quelle raison, bonne ou mauvaise (et en plus la «&nbsp;bonne&nbsp;» ou «&nbsp;mauvaise&nbsp;» raison est totalement subjective), il faut juste que cette coupure ne soit pas cachée dans le but de tromper, ce qui était le cas puisque le journaliste l’a annoncé il me semble.<br /> En plus sur ce cas particulier, il y a deux interprétations: la coupure protège le président en ne passant pas un délire et/ou dérapage temporaire, tout comme elle le censure…
g-m1n1
Les gars qui critiquent la «&nbsp;non neutralité&nbsp;» des réseaux sociaux… Ils doivent rien à quiconque, vous suivez leurs régles ou vous l’utilisez pas.<br /> Ca fait longtemps que Trump aurait du se faire bannir des rs vu les menaces et autres dont il a fait preuve depuis le début.<br /> Et ces mêmes rs doivent être tenus responsables de toutes les merdes qu’ils laissent passer, quel que soit le camp… à part pour un téton, ils prennent bcp trop de temps à réagir.
Nmut
key95:<br /> Le plus drôle dans cette histoire c 'est le camp Biden qui fait profil bas…<br /> D’un autre coté tu veux qu’ils fassent quoi? Il n’ont pas d’autre choix.<br /> Si ils appuient là ou ça fait mal, cela ne fera qu’encourager les partisans de Trump et cela aggravera encore le clivage de la population. Ils laissent faire en espérant que soit Trump revienne à un état normal (douteux), soit qu’il finisse par se décrédibiliser tout seul (ce qui est assez probable à la longue, même si les dégâts pour les US seront durs à réparer si ça dure trop longtemps), tout comme pas mal de républicains qui attendent que la tempête soit passée pour tenter de reconstruire leur parti.
keyplus
trump devrait interdire twitter et facebook le monde y gagnerait
keyplus
sinon les usa ne sont plus une democratie mais une milliardairegratie depuis longtemps
Tholar
Nmut:<br /> Là il y a quand même débat. Justement en démocratie, les médias sont un contre-pouvoir. Une chaine de télé peut tout à fait décider de couper n’importe qui pour n’importe quelle raison, bonne ou mauvaise (et en plus la « bonne » ou « mauvaise » raison est totalement subjective), il faut juste que cette coupure ne soit pas cachée dans le but de tromper, ce qui était le cas.<br /> En plus sur ce cas particulier, il y a deux interprétations: la coupure protège le président en ne passant pas un délire et/ou dérapage temporaire, tout comme elle le censure…<br /> Ben justement, là, c’est de la censure.<br /> Prenons un exemple tout simple : sur la scène politique française, Mélenchon m’insupporte au plus haut point, tout comme Trump insupporte plein de gens. Et personnellement, je trouve que Mélenchon est dangereux pour la démocratie et la République. Ceci étant dit, il ne me viendrait pas à l’idée d’approuver une chaine de TV française qui le couperait en plein discours, qu’il soit élu ou non. On ne coupe pas une personne en train de s’exprimer. Quand on fait ça, on radicalise ses soutiens. C’est quand même pas très compliqué à comprendre, outre le fait que c’est une violation d’un principe que je pensais fondamental : la liberté d’expression.<br /> Mais plus ça va, plus on comprend qu’aujourd’hui, seul le camp Woke a le droit de dire ce qu’il veut, et surtout, de censurer qui il veut.
tinou7789
" c’est à peu près la même chose qu"en Corée-du-Nord finalement"<br /> à deux trois choses près quand même…
Nmut
Ca c’est le début de la dictature.<br /> Si quelqu’un est dans la légalité et n’empiète aucunement sur la liberté et les droits d’un autre, alors il fait ce qu’il veut.<br /> Pour moi ça vaut pour les médias tans qu’il n’y a pas de tromperie (on connait l’opinion de base, il n’y a pas de manipulation cachées, …).<br /> Si on commence à faire obéir les médias au pouvoir, pourquoi pas la justice aussi!
domino91
Je pense surtout que Trump est un mégalomane, un milliardaire qui se croit intouchable et au dessus de tout. Il est temps qu’il dégage ! Il s’enrage de voir la Chine devenir la future première puissance économique mondiale, il s’enrage de sa défaite qu’il n’accepte pas. Il est dangereux, on ne peut pas laisser un tel énergumène diriger une nation.
Nmut
Bon, on peut discuter longtemps je pense… Pour moi, la liberté de couper une intervention n’est pas un problème, il y a toujours d’autres canaux d’information qui permettront d’avoir le discours complet si on veut et pas mal d’analyse de cette coupure.<br /> Mais effectivement, tu as complètement raison, il y a un risque de radicalisation. C’est effectivement tentant pour le «&nbsp;coupé&nbsp;» de se victimiser, c’est d’ailleurs le «&nbsp;sujet&nbsp;» préféré des extrêmes.
Nmut
Je n’ai effectivement pas pensé au juridique. Si il y a trop de procès, même si le bad buzz fait vendre, ça peut être problématique si c’est trop fréquent ou ça va vraiment trop loin.
Tholar
domino91:<br /> Je pense surtout que Trump est un mégalomane, un milliardaire qui se croit intouchable et au dessus de tout. Il est temps qu’il dégage ! Il s’enrage de voir la Chine devenir la future première puissance économique mondiale, il s’enrage de sa défaite qu’il n’accepte pas. Il est dangereux, on ne peut pas laisser un tel énergumène diriger une nation.<br /> Mégalomane ? Sans aucun doute. Qui se croit intouchable ? C’est tout à fait possible. Mais tu as près de la moitié du corps électoral américain qui a voté pour lui. On ne peut pas tirer le rideau sur ces gens et leur dire qu’ils sont stupides, et qu’il est tout à fait inutile de laisser leur candidat parler. C’est tout à fait dictatorial comme attitude. La démocratie, ça fonctionne même avec ceux dont on ne partage pas les opinions.
manu_XP
2 réseaux bien pourris.
steven19
«&nbsp;Steevenoo ,Facebook et twitter une fois de plus n’ont aucune neutralité …&nbsp;»<br /> Neutralité veut dire avoir le droit de dire et faire n’importe quoi ?<br /> dire que la terre et plate ne porte pas à conséquence, dans le cas présent il a des morts<br /> Pas du virtuel du réel
toast
Ça s’appelle un choix éditorial dans le cas d’une chaîne, puisque tu peux tout à fait t’exprimer de façon identique sur une autre qui laisserait passer.<br /> La censure c’est quand un état t’empêche de t’exprimer.
backsec
Il ne faut pas mélanger les réseaux sociaux et les chaînes de TV.<br /> Les réseaux sociaux se basent sur la participation des utilisateurs. Ce sont eux qui adhèrent aux réseaux.<br /> Par contre la relation entre la TV et les participants (dans ton exemple le président) est plus ou moins basée sur du donnant-donnant. Chacun a besoin de l’autre. Si la TV interviewe le président, c’est qu’elle est demandeuse. Et si le président fait ses allocutions à la TV c’est qu’il est demandeur.<br /> J’ajouterais que les media traditionnels, notamment la TV et radio, sont très cadrés. Le fait que leur exercice soit national joue. Contrairement aux réseaux sociaux qui eux ne sont pas de pays et utilise un canal international (internet) sans frontière et donc avec un cadrage limité.<br /> Aux USA, les chaînes sont pour certaines partisanes. Pour autant, elles ne s’amusent pas à éviter de transmettre un discours. Ce serait autrement se tirer une balle dans le pied par manque d’informations.<br /> On peut noter néanmoins que durant l’élection CNN a décidé de couper une allocution de Trump car il portait des accusations sans fondement, sans preuve. Neutre ou pas, une chaîne a le droit d’éviter d’être le vecteur d’informations bidons.<br /> Et même si on a déjà été témoins de média qui s’emportaient vite en besogne, tu admettras que Trump est un président «&nbsp;particulier&nbsp;».
backsec
Concernant l’ingérance russe il me semble qu’il y a des éléments sérieux. Il y avait aussi une histoire avérée de mail piratés de Clinton.
Feladan
Mais Twitter s’est montré, à de nombreuses reprises, particulièrement pointilleux avec Trump, tellement pointilleux que c’est devenu très partisan.<br /> «&nbsp;pour moi&nbsp;». N’oublie pas d’inclure que c’est TA vision. J’ai déjà vu des personnes bannies de Twitter bien plus rapidement que Trump.<br /> Bien au contraire, je trouve qu’ils lâchent trop de leste car c’est le Président. Ils auraient du le bannir depuis très longtemps si justement «&nbsp;ils étaient pointilleux&nbsp;».<br /> Fort heureusement qu’il est censuré au bout d’un moment, on peut pas laisser les gens faire n’importe quoi, quand ils ont autant d’impact sur d’autres.<br /> Il faut clairement arrêter de penser que tel ou tel réseau social est «&nbsp;pro&nbsp;» quelque chose ou s’acharnent sur lui. C’est du folklore le plus total, tout le monde s’exprime parfaitement, et dans la quasi totalité des tweets, rien n’est retiré. Sauf pour lui, car c’est un cas exceptionnel malheureusement. Il aurait du être censuré depuis bien longtemps.
rexxie
Les démocrates ont très bien maneuvré. Normalement, un tel évènement était attendu, et la garde nationale aurait dû les attendre de pied ferme. En évacuant tout le monde et en laissant pénétrer les manifestants, sans chef et sans but pendant quoi une heure? … ce sont eux qui ont eu l’air fou.<br /> D’ailleurs, les influenceurs trumpistes ont essayé de les faire passer pour des antifas déguisés pour minimiser les dégâts après coup.<br /> Trump devait s’attendre à une répression forte et s’en servir comme évènement martyr. Loupé à cause de cette passe de judoka de l’admin de Biden.
Tholar
Feladan:<br /> « pour moi ». N’oublie pas d’inclure que c’est TA vision. J’ai déjà vu des personnes bannies de Twitter bien plus rapidement que Trump.<br /> Bien au contraire, je trouve qu’ils lâchent trop de leste car c’est le Président. Ils auraient du le bannir depuis très longtemps si justement « ils étaient pointilleux ».<br /> Fort heureusement qu’il est censuré au bout d’un moment, on peut pas laisser les gens faire n’importe quoi, quand ils ont autant d’impact sur d’autres.<br /> «&nbsp;Pour moi&nbsp;», oui. Tu en doutais ? Je peux te faire la même remarque d’ailleurs. Tu devrais ajouter «&nbsp;Pour moi&nbsp;» toi aussi.<br /> On ne combat pas les gens par la censure. Mais avec des idées et des arguments. Sinon demain ce seront tes idées à toi qui seront censurées. Ce que les médias et Gafas ont fait à Trump, ils le leur rendront un jour.
ovancantfort
Je suis bien d’accord, la Garde Nationale aurait du les attendre de pied ferme!<br /> La Garde Nationale est en principe sous l’autorité du gouverneur de l’état. Mais Washington DC n’a pas le statut d’état aux USA. Il n’y a donc pas de gouverneur. La Garde Nationale de Washington DC est donc placée sous l’autorité du Secrétaire de la Défense, donc… de l’administration Trump! Ceci explique cela. (Source: DC National Guard quick facts: https://dc.ng.mil/About-Us/Quick-Facts/)<br /> Qaund la police du Capitole (oui car le Congrès a sa propre force de police) a été débordée et a demandé de l’aide, c’est l’état voisin de Virginie qui a été le premier à proposer l’intervention de sa propre Garde Nationale. L’administration Trump ne mobilisera la garde de Washington que plus tard.<br /> Trump savait qu’il n’y aurait pas de répression forte car sa propre adminsitration n’avait mobilisé aucune unité anti-émeute…
Feladan
Tholar:<br /> « Pour moi », oui. Tu en doutais ?<br /> Tu sais sur internet, ça serait pas la première fois que quelqu’un essaye d’imposer sa vision comme seule et unique vérité ^^<br /> Tholar:<br /> Je peux te faire la même remarque d’ailleurs. Tu devrais ajouter « Pour moi » toi aussi.<br /> Si tu cherche bien, tu trouveras un «&nbsp;Je trouve&nbsp;». Certes non répété, mais je refuse donc la remarque ^^.<br /> Tholar:<br /> On ne combat pas les gens par la censure. Mais avec des idées et des arguments. Sinon demain ce seront tes idées à toi qui seront censurées. Ce que les médias et Gafas ont fait à Trump, ils le leur rendront un jour.<br /> On combat par des idées et des arguments, quand il y a débat, et quand il y a matière. Quand un type fait de l’appelle à la haine sur un réseau social, tu veux faire quoi comme idées ou arguments ? C’est pas un débat devant un plateau télé hein… Quand un écrit, reste, et provoque des choses pareilles, tu vas pas dire «&nbsp;Oui mais non on va le laisser et on va essayer d’argumenter tavu&nbsp;».<br /> Bah non, tu le retires… Et quand le type provoque encore et encore des affaires qui vont à l’encontre de ta chartes, tu le vire. Ca sert à ça une charte d’utilisation. Je ne vois toujours pas où il y a un problème de censure. La censure est utile et incontournable dans de très nombreux cas.
Tholar
Feladan:<br /> On combat par des idées et des arguments, quand il y a débat, et quand il y a matière. Quand un type fait de l’appelle à la haine sur un réseau social, tu veux faire quoi comme idées ou arguments ? C’est pas un débat devant un plateau télé hein… Quand un écrit, reste, et provoque des choses pareilles, tu vas pas dire « Oui mais non on va le laisser et on va essayer d’argumenter tavu ».<br /> Mais le cœur du problème est là. Qu’un appel à la haine soit censuré, je suis d’accord. Mais l’immense majorité des tweets supprimés de Trump n’étaient objectivement pas des appels à la haine. J’ai cité un exemple plus haut de tweet supprimé de Trump. Tu prends n’importe quel responsable politique, tu lui fais faire un tweet avec les mêmes mots, ça passait crème. Sans aucun problème. Mais parce que c’est Trump, il est supprimé. À un moment, on a même un employé de Twitter qui avait pris le contrôle sur le compte et qui l’avait clôturé !! Arrête de prétendre qu’il est traité comme n’importe quel Twittos !<br /> Encore une fois, je pense que cet homme est fou. Mais au contraire d’un fou classique, près de 50% des électeurs ont voté pour lui. Si tu coupes la parole à ce type, tu dis à des millions de gens qu’ils n’existent pas. Et quand tu fais ça, tu sais ce qu’ils font les gens ? Ben ils prennent le Capitole.
Feladan
Je n’ai pas vu les fameux tweet où tu penses que ça passerait crème, tu peux me les remettre ?<br /> Si tu parles de ça &gt; There will never be an “Autonomous Zone” in Washington, D.C., as long as I’m your President. If they try they will be met with serious force! (car ce message n’a PAS été supprimé, donc je ne suis pas sûr que tu parles de ça car tu as bien précisé supprimé ^^)<br /> C’est bien de l’appel à la haine pour moi. Il te faut comprendre, que l’appel à la haine prend différente forme. Tu peux dire texto les choses, mais il te faut aussi juger que ce type de phrases seront mal interprétées par la population. Ce type de phrase, quand tu as un pouvoir politique, n’a pas à être dite. Car il se peut qu’un personne, malade, interprète qu’il faut qu’il y aille.<br /> Pour moi, c’est tout à fait correct d’avoir empêcher que ce message se diffuse. D’ailleurs, comme marqué il n’a pas été supprimé. Twitter à juste bloqué le like et le retweet.<br /> Différence d’opinion, pour moi si tu laisses ce type de message se rependre, c’est bien pire que de censurer.<br /> Tholar:<br /> À un moment, on a même un employé de Twitter qui avait pris le contrôle sur le compte et qui l’avait clôturé !! Arrête de prétendre qu’il est traité comme n’importe quel Twittos !<br /> C’était une erreur : Former Twitter employee who deleted Trump’s account says it was a mistake (mistake dans le sens erreur involontaire, pas «&nbsp;on aurait pas du faire ça&nbsp;»)<br /> Libre à toi de croire ou non, mais à priori ce n’était pas la volonté de Twitter, mais bien une série de circonstances.<br /> Si tu penses que je prétend qu’il est traité comme n’importe qui : tu te trompes lourdement. J’ai même marqué que je pensais l’exacte opposé. Il est protégé. Et bon nombre de personne se sont fait ban pour moins que ça.<br /> Et même Twitter le dit :<br /> Twitter says that the President’s account is typically protected from deactivation. The company told TechCrunch that even if Trump’s tweets violate the company’s terms of service , it is in the public interest to keep them public because they are newsworthy.<br /> C’est ça la réalité. Ce type est bien plus protégé que n’importe quel Twittos classique. Et on doit batailler avec ses tweets haineux.
benben99
Inquiétant de voir des médias qui censurent le président, aussi bête soit-il.
tfpsly
rexxie:<br /> Les démocrates ont très bien maneuvré.<br /> Non. La garde nationale est aux ordres du Potus. Potus qui a refusé leur déploiement. Les sénateurs ont dû demander au VP Pence de leur envoyer un ordre de déploiement.<br /> Donc non, il n’y a pas du tout de «&nbsp;Les démocrates ont très bien maneuvré&nbsp;».<br /> CNN - Pence took lead as Trump initially resisted sending National Guard to Capitol<br /> The Independent - Trump ‘resisted sending in National Guard’ after rioters stormed the Capitol<br /> C’est au contraire très mal joué par Trump qui a volontairement mis de l’huile sur le feu (demandant à ses supporteurs de marcher sur le congrès; puis empêchant le déploiement de la garde).
g-m1n1
À en croire certains ici, Adolf Hitler aurait pu twitter ‹&nbsp;oklm&nbsp;› sur base de «&nbsp;liberté d’expression&nbsp;» et puis c’est un «&nbsp;président, on le censure pas&nbsp;»…<br /> A force de laisser ces individus dire ce qu’ils veulent, certains ‹&nbsp;populistes&nbsp;› (dont bcp de nazis et racistes pur et durs) se sentent pousser des ailes.<br /> Ils ont pu se balader tranquillement au capitole hier.<br /> Des centaines de milliers de soldats US morts en 44-45 doivent se retourner dans leur tombe.
domino91
On ne peut pas laisser un fou diriger un pays, un moment il faut arrêter. Trump est dangereux pour tout le monde. Il a perdu, fin de l’histoire ! Il laissera certainement une très mauvaise image de l’Amérique et de lui-même dans les livres d’histoire. Les gens qui ont votés pour lui c’est uniquement parce que Trump défend leurs intérêts, et notamment pour les producteurs de soja que la Chine va acheter ailleurs … Il a augmenté les taxes sur les produits Européens etc, etc, etc. Il est temps qu’il parte, il devrait même être destitué pour ce qui s’est passé hier à Washington ! Il vient d’être bloqué par Twitter et Facebook pour qu’il ne puisse plus poster des appels à l’insurrection. On aurait même dû l’empêcher de gouverner dès le début de son mandat. Empeachment ! Mais voilà, comme il est très malin , il a réussi à s’en sortir.
Vanilla
Il n’y a même pas besoin de les interdire. Il lui suffit de supprimer la loi qui les protège en tant que plate-forme contre leurs responsabilités par rapport aux messages postés par leur utilisateurs.<br /> En-suite, en seulement quelques procès, les deux, que ce soit Facebook ou Twitter, finirons par se retrouver en faillite à cause des montagnes de dommages et intérêts que les tribunaux américains accorderont aux plaignants. Car ces sommes atteindront TRÈS VITE des dizaines et des centaines de milliards et les forceront soit à faire faillite et fermer, soit à rendre 100% des post “pré modération “ ce qui de facto les rendra inutilisables., qui va attendre 24h avant de voir son tweet “approuvé “?
keyplus
en temps il pas fais une seul guerre contrairement à ses prédécesseurs et certaienement a son succeseur qui a le cul remplis de casseroles<br /> Washington - Le Congrès américain a définitivement adopté vendredi un budget de 740,5 milliards de dollars pour la défense des Etats-Unis en 2021, bravant la menace d’un veto de Donald Trump.
keyplus
vi interdisons la liberte d’expression comme ca on ressemblera à la chine enfin nous on sera les gentils ca va de soi
domino91
Trump a bâti sa fortune dans l’immobilier avec la mafia. Il a de drôles de fréquentation… Au début de son mandat, il voulait s’affronter avec la Corée du Nord ! On a évité de justesse la catastrophe ! Bref…
Tholar
g-m1n1:<br /> À en croire certains ici, Adolf Hitler aurait pu twitter ‹ oklm › sur base de « liberté d’expression » et puis c’est un « président, on le censure pas »…<br /> A force de laisser ces individus dire ce qu’ils veulent, certains ‹ populistes › (dont bcp de nazis et racistes pur et durs) se sentent pousser des ailes.<br /> Ah le joli point Godwin que voilà. On va pas assimiler Trump à Hitler, si ? Le problème est là avec Trump : ses détracteurs sortent des sulfateuses tellement puissantes que ça en devient ridicule. Quels points communs entre les deux ? Tu sais, Trump a été très soutenu par les Hispaniques et il a même eu une solide portion du vote afro-americain. D’une partie de la communauté juive aussi.<br /> Sauf erreur de ma part, il n’a pas mis l’Amérique à feu et à sang, n’a pas multiplié les conflits armés et a même eu quelques succès diplomatiques. Il n’a pas déporté des pans entiers de la population pour les massacrer. Il n’a pas gazé des enfants en masse. Il n’a pas causé 50.000.000 de morts à lui tout seul. N’a pas appelé non plus à l’hégémonie du blond aux yeux bleus.<br /> Il est juste… stupide. Populiste. Mais un criminel de guerre, un génocidaire, non.
domino91
Heu ! Tu as la mémoire courte ! Au début de son mandat il menaçait la Corée du Nord avec sa force de frappe nucléaire ! Il voulait leur montrer qui avait la plus grosse !
Tholar
L’a t’il fait ?
domino91
Tu ne comprends rien décidemment et tu ne lâches pas le morceau ! Toi et Keyplus, vous vous évertués à défendre un type qui est dangereux et indéfendable ! Il a perdu, fin de l’histoire, il dégage et les choses vont reprendre leur cours normal ! Fin de l’histoire, il va même se faire destituer, on ne le laissera pas aller au bout de son mandat avec ce qui s’est passé hier ! Facebook vient de le bloquer pour plusieurs semaines pour l’empêcher de poster des appels à l’insurrection. Et Bolsonaro, l’autre clown à la tête du Brésil va aussi dégager aux prochaines élections ! Amen !
Tholar
Je réitère ma question : a t-il atomisé la Corée du Nord ? A t-il mis le monde à feu et à sang ?<br /> C’est toi qui n’a strictement rien compris à mon propos. Je n’aime pas Trump. Je ne le défends pas. C’est le système démocratique que je défends. Les médias ne peuvent pas élire les dirigeants en lieu et place des gens. C’est tout ce que je dis.<br /> En réalité, je trouve la gauche américaine aussi dangereuse que Trump. Après Obama, le Parti Démocrate s’est fait complètement depasser par le mouvement Woke, les intersectionnels et même des islamistes.
lawyer
Il fait un appel à la violence, faut vraiment être dérangé pour être choqué de Twitter ou FB le bloque, tout comme les gens qui diffusent des photos pédophiles… ce mec n’a rien à foutre à la présidence…
pecore
Attention, on vire à la théorie du complot et on oublie que jusqu’au 20 janvier ce sont les républicains qui sont au pouvoir et qui contrôlent la police et la garde nationale. S’il y a eu manquements ils ne peuvent en aucune manière être imputables aux démocrates.
pecore
Tout à fait. Entièrement d’accord.<br /> Concernant twitter et facebook on sent que les rats quittent le navire qui coule. Je trouve d’ailleurs que l’expression a rarement été aussi bien trouvée. Avoir pendant 4 ans, 4 foutues années, laissé un guignol se servir de leur plate forme pour faire sa propagande politicienne à grand coup de mensonges, de calomnies et d’appel à la défiance y compris entre américains et ne se mettre à modérer les propos et à invoquer les règles de la plateforme uniquement lorsqu’il est clair qu’il est battu, de qui se moque t’on. Au point où ils en étaient ils auraient du le laisser aller au bout de son mandat avant de dire «&nbsp;stop&nbsp;», ça aurait fait moins faux derches.<br /> Quand aux média qui coupent le président pendant les élections, ce qui est un tout autre débat, je pense qu’ils l’ont fait à leur risques et périls parce qu’ils estimaient que les propos de Trump menaçaient la démocratie et les institution et qu’ils ne voulaient pas se faire complice d’allégations non vérifiées à un moment aussi important. Il est d’ailleurs intéressant de voir que tous les médias l’ont fait, quel que soit leur bord. C’était leur droit en tant que presse indépendante et ils ont aussi estimé que c’était leur devoir et ça c’est une belle leçon je trouve. Twitter et Facebook auraient du s’en inspirer beaucoup plus tôt.
pecore
Pour twitter, drôle de curé qui laisse diffuser sur sa plateforme des photos et vidéos pornographiques encore pires que sur les sites spécialisés. Un curé qui tient sa bure entre ses dents je dirai.(hum, le message qui correspond à cette réponse a été supprimé on dirait).<br /> Pour youtube et d’autres sites de diffusion de médias et/ou d’info, qu’il y a t’il de si compliqué à comprendre que ces sites ont des règles et que ces règles sont faites pour être respectées, que l’on soit président ou grouillot. J’avoue que je ne comprend même pas que cela fasse débat, à moins que l’on estime que les règles ne s’appliquent pas pareillement à tous.
Martin_Penwald
Impressionnant. Heureusement que la démocratie ne dépend pas des commentateurs de Clubic, on serait mal barrés. Il y en a un paquet qui ne comprend rien au problème.
pecore
En même temps il s’agit d’une site sur la tech, pas d’une tribune sur le droit constitutionnel. Sauf lorsqu’il est question de Trump, là, ça dérape presque toujours, bizarrement. <br /> Ceci étant dit ton avis n’est pas forcément faux mais il manque singulièrement de précision. Pourrais tu nous expliquer ce que selon toi les commentateurs de Clubic n’ont pas compris sur la démocratie ?
carinae
Mais si on peut leur dire qu’ils ont été stupides. …et d’ailleurs ils doivent bien s’en rendre compte eux mêmes… Quand un abrutis de ce genre demande a des complotistes de tout poil de s’en prendre au symbole même de la démocratie et refuse sa défaite a cause de son égo surdimensionné je ne suis pas sur que l’on puisse encore parler de démocratie de sa part. Même dans une démocratie tout n’est pas bon a dire où faire. Ça s’appelle l’éducation…
Tholar
lawyer:<br /> Il fait un appel à la violence, faut vraiment être dérangé pour être choqué de Twitter ou FB le bloque, tout comme les gens qui diffusent des photos pédophiles… ce mec n’a rien à foutre à la présidence…<br /> Qu’il ait quelque chose à foutre à la présidence ou pas, il a été élu. Les GAFA en ont fait une bête immonde, bien plus immonde qu’il ne l’est en réalité. Et il faut être dérangé pour penser qu’une entreprise privée peut s’arroger les droits et pouvoirs d’un magistrat. Seul le pouvoir judiciaire devrait pouvoir supprimer une publication et restreindre la liberté d’expression. Pas une entreprise privée. On ne peut que communiquer via les GAFA aujourd’hui. Quels pouvoirs leur avons nous donnés ? Un pouvoir absolu de censure. Moi, ça me choque tout autant que les excès de Trump.
SamDesBois
Ce que vous dîtes me rappelle une anecdote, lors d’une panne de Facebook, les utilisateurs appelaient paniqués la police. La police leur rappelait que Facebook n’était pas un service public.
fringe
On oublie bien vite les manifestations des démocrates lors de l’élection de Trump en 2016
pecore
Mais cesse à la fin de tout mélanger, on dirait entendre Donald Trump justement. Facebook et twitter ne sont PAS des médias d’information, c’est Trump qui en a fait ses tribunes personnelles ce qu’elles n’ont pas vocation à être. Que ces deux plateformes privées décident qu’elles ne veulent plus être instrumentalisée à des fins de propagande et de désinformation c’est leur droit et c’est tout sauf de la censure. C’est de la modération et ça n’a rien de nouveau.
Tholar
Ce qui est compliqué à comprendre, c’est le pouvoir d’appréciation exorbitant de la modération de Twitter. Qui n’est jamais allé sur Twitter ne peut pas saisir le pouvoir énorme des modérateurs sur les publications. Un compte peut être fermé pour un oui ou pour un non et les appréciations de la conformité à la charte d’utilisation sont aussi rigoureuses qu’un mec bourré à l’alcool à 90°. Je connais beaucoup de profonds humanistes qui ont vu leurs comptes suspendus sur Twitter. Dans la mesure où une communication ne peut pas avoir lieu en dehors de Facebook et Twitter aujourd’hui, ça pose un sérieux problème sur le pouvoir exorbitant acquis par les GAFA. Ils sont orientés politiquement. Et ce qui ne leur convient pas est censuré.
pecore
Là, d’accord. Je ne suis pas sur twitter mais si c’est comme cela que cela se passe c’est moche en effet et pas plus surprenant que cela. Mais je ne vois pas vraiment le rapport avec Trump qui est tout sauf humaniste et qui au contraire a eu les coudées totalement franche pendant presque tout son mandat. Mais alors le problème viens de twitter et de sa politique de diffusion et de sélection.
Tholar
Oui Trump est une enflure. Je ne peux pas le nier.
mcbenny
Donc ton explication c’est : c’est la faute des autres qui les ont poussés à être bêtes et violents, c’est ça ?<br /> C’est pas «&nbsp;facile&nbsp;», c’est tout bonnement stupide.
Martin_Penwald
Je suis convaincu qu’ils se sentent visés.
Skoleras
pecore:<br /> les républicains qui sont au pouvoir et qui contrôlent la police<br /> Aux USA, la police et notamment les forces antiémeutes sont à la charge des villes et des cantons. Le gouvernement fédéral n’a pas de force de police.
pecore
Je parlais de la police du Capitole, mais c’est vrai que j’aurai du le préciser.
k33ple4rn1ng
Le rôle d’un président, c’est de représenter l’ensemble de la population, pas la diviser et d’attiser la haine. Je n’appelle pas ça du progrès.
jeanlucesi
Pourquoi un fou? Des exemples de folies?
jeanlucesi
Ce ne sont plus les états qui censurent mais les GAFA.<br /> Tout est dit continuez de les utiliser.
Tholar
mcbenny:<br /> Donc ton explication c’est : c’est la faute des autres qui les ont poussés à être bêtes et violents, c’est ça ?<br /> C’est pas « facile », c’est tout bonnement stupide.<br /> Une caricature de réponse ne vaut pas réponse argumentée. Mais pour tenter d’apporter une contradiction malgré tout : On ne coupe pas la parole à un politique, aussi bête soit il, surtout quand la moitié des gens ont voté pour lui. On ne lui coupe/restreint/conditionne pas ses accès sur les réseaux sociaux pour un oui ou pour un non tous les 8 jours (et non, c’était pas toujours en raison de la violation de la charte). Et on ne donne pas le pouvoir de censure à des entreprises privées, ça, ça relève du pouvoir d’un juge. On glisse dans un monde très dangereux où ceux qui font la pluie et le beau temps ne sont pas élus. Mais on va où ? Je préfère 100 fois un abruti élu qu’un bien pensant non élu à la tête du pays.
tfpsly
Tholar:<br /> Mais pour tenter d’apporter une contradiction malgré tout : On ne coupe pas la parole à un politique, aussi bête soit il, surtout quand la moitié des gens ont voté pour lui.<br /> Donc un «&nbsp;politique&nbsp;» a le droit de faire ce qu’il veut où il veut? Non; les lois et les règlements s’appliquent aussi à eux. Ils n’ont pas le droit d’aller chez Fb ou Tw et ne pas en respecter les règles.
Tholar
Mais une loi édictée par Facebook et Twitter n’est pas une loi. Y’a aucune contradiction, aucun recours. Aujourd’hui c’est Trump qui est visé. Mais demain, qui te dit que ce ne sera pas un candidat modéré ? Ou toi ?
Feladan
Tholar:<br /> Les médias ne peuvent pas élire les dirigeants en lieu et place des gens. C’est tout ce que je dis<br /> Personne ne l’a fait. Aucun média n’a élu qui que ce soit.<br /> Du coup problème solved, non ?<br /> Tholar:<br /> Mais une loi édictée par Facebook et Twitter n’est pas une loi.<br /> Une «&nbsp;loi&nbsp;» (à dire vite, car c’est pas une loi) édictée par une société sur la manière d’utiliser son produit, fait la loi de ce produit. Comme toute société privée, tu acceptes les conditions d’utilisation.<br /> Tholar:<br /> Et ce qui ne leur convient pas est censuré.<br /> Ce qui ne respecte pas la charte. Si tu n’es pas d’accord avec cette charte, tu n’utilise pas le produit. C’est vraiment compliqué de comprendre ça ?<br /> Tholar:<br /> On ne coupe pas la parole à un politique, aussi bête soit il, surtout quand la moitié des gens ont voté pour lui.<br /> D’après quelle loi exactement ? ^^’ C’est issue de ton esprit ça. Bien entendu qu’on coupe la parole quand l’autre dit n’importe quoi, ou peut porter atteinte à la sécurité de gens en proférant un discours haineux, tout en ne respectant pas la charte qu’il s’est engagé à suivre à l’inscription. Tout comme des médias on coupés la retransmission (et non la «&nbsp;parole&nbsp;» comme tu dis), quand il balançait des fausses info à tort et à travers.<br /> Vraiment, j’ai l’impression que tu ne comprends pas le principe de respect d’une charte d’un produit. Et quand tu sors du cadre, tu es modéré.<br /> Comme je t’ai prouvé, d’ailleurs, par les dire même de Twitter, il est déjà PLUS protégé que les autres utilisateurs lambda. Et c’est déjà anormal.<br /> D’ailleurs je t’avais posé une question sur ses tweets supprimés, qui soit disant, n’étaient pas haineux, peux-tu les retrouver ? ^^. Car pour moi tous les tweets supprimés le sont.<br /> Je pense que tu te laisses un peu emporter par les «&nbsp;on dit&nbsp;», tout comme l’histoire de l’employé de Twitter, où tu transformes une erreur de sa part, en position officielle de Twitter. Tu déformes un peu tout j’ai l’impression …
Tholar
Il y’a celui ci par exemple qui se contente d’être dans l’erreur (encore que) : https://www.google.fr/amp/s/amp.lepoint.fr/2386896<br /> Le tweet que j’ai cité hier a «&nbsp;juste&nbsp;» été restreint : impossible de le retweeter par exemple. C’est pas une suppression mais c’est quand-même choquant.<br /> Pour le reste, on s’est tout dit. Bien sûr qu’un contenu haineux doit être supprimé. Mais l’appréciation du caractère haineux ne doit pas appartenir à Zuckerberg. En quoi est ce si complexe à comprendre ? C’est dangereux dans une démocratie. Je sais bien que les GAFA sont des entreprises privées avec des chartes tout aussi privées. Et si il existait d’autres canaux de communication aujourd’hui, ça ne poserait aucun problème. Mais ce sont les seuls!! Tu ne vois toujours pas le problème ?<br /> On tourne en rond maintenant.
Feladan
Tholar:<br /> Mais l’appréciation du caractère haineux ne doit pas appartenir à Zuckerberg<br /> Sur son propre terrain. Si.<br /> C’est bien là que tu te trompes.<br /> Tholar:<br /> Et si il existait d’autres canaux de communication aujourd’hui, ça ne poserait aucun problème<br /> Il en existe. Je dois te citer tous les dirigeants qui n’utilisent pas (trop ou pas) Twitter et Facebook ?<br /> Tholar:<br /> On tourne en rond maintenant.<br /> Je pense aussi, bonne continuation
Tholar
Ceux qui n’utilisent pas Facebook ou Twitter ne communiquent donc pas. C’est plutôt sain d’ailleurs. Mais tu as des exemples de communication efficace et touchant un large public sans Twitter ?<br /> Je me trompe peut être, comme tu le dis. Mais je suis certain de ne pas avoir envie de vivre dans un monde régi par Zuckerberg.
Feladan
Tous les médias traditionnels, touchent bien plus que Twitter et Facebook…<br /> Concernant le tweet en question, il s’agit de la désinformation grave dans un contexte de pandémie (Car non, les enfants ne sont pas immunisés au Covid, ce boulet confond symptomatique et immunisé :)). C’est effectivement à retirer avant que les gens balancent leurs enfant partout et reviennent contaminer leur famille. Je ne vois toujours pas le problème. Le retrait du tweet est justifié pour moi sous couvert d’une désinformation scientifique et de santé nationale. J’aurais fais exactement la même chose, et c’est clairement marqué dans la charte que la désinformation est répréhensible. Du coup, toujours aucun problème à mon sens…<br /> Je suis désolé, mais tous les arguments que tu avance jusqu’à présent, me semblent tous aggravés, voir limite mensonger. (Tweet supprimé qui ne l’est pas réellement, Tweet supprimés «&nbsp;sans raison&nbsp;» alors qu’il y en a une grave (sauf erreur honnête, j’ai regardé tous tes exemples ^^), l’erreur de l’employé Twitter que tu fais passer pour position réelle, les «&nbsp;médias&nbsp;» qui élisent un Président alors que non etc…)<br /> Le prend pas mal, je sais que tu défends pas Trump, je l’ai bien compris. Mais je pense plutôt que tu voue une haine ou une colère à Twitter et Facebook, que ta vision est déformée clairement… De mon côté, je n’apprécie pas Twitter ni Facebook, je n’ai d’ailleurs aucun compte. Mais j’arrive à voir pourquoi les tweets sont supprimés, il y a toujours une raison plus que valable.<br /> Quoi qu’il en soit on s’est tout dit je pense, arrêtons là, quand je détecte de l’émotionnel (à tort ou à raison ) dans de l’argumentaire, j’ai du mal à continuer ^^’.
Tholar
Pas de problème, je comprends. Bonne continuation à toi.
tfpsly
Tholar:<br /> Mais une loi édictée par Facebook et Twitter n’est pas une loi.<br /> Contradiction : c’est une loi ou pas?<br /> Fb et Tw ne font que des règlements. Ici, les politiques doivent suivre les lois (du pays) et les règlements (de la plateforme).<br /> Et Trump est déjà de retour sur Twiter : https://twitter.com/realDonaldTrump/status/1347334804052844550<br /> Gros changement de ton.<br /> Il reconnaît sa défaite.<br /> Il condamne les émeutes au Congrès et affirme que ces gens seront lourdement condamnés.<br /> Il ment un peu en disant qu’il a appelé immédiatement la garde nationale (il a refusé de le faire, Pence a dû s’en charger à sa place).<br /> Et quelques comptes trumpistes sont outrés, passant au «&nbsp;f**** you Trump&nbsp;»
Tholar
Les GAFA ne font que des règlements intérieurs. Le règlement est une norme juridique étatique.<br /> Et oui il change de ton. D’ailleurs tant mieux. Le mieux qu’il a à faire c’est disparaître de la circulation. Il en sortira mieux que s’il s’accrochait au rocher.
juju251
Je réponds juste pour apporter un fait objectif.<br /> Oui, il existe au moins un média hors réseaux sociaux qui touche beaucoup de monde :<br /> La télévision (et sans doute également la radio).<br /> Et il me semble que les personnes d’états peuvent utiliser ces moyens de communication également.<br /> Je ne souhaite pas rentrer dans le reste du débat (notamment parce que je suis modérateur), mais il me semblait important de rappeler ce fait.
Tholar
On avait abordé le cas de la TV, plus haut dans les échanges. Et j’avais rappelé que CNN avait coupé une intervention de Trump au beau milieu, juste après les premiers dépouillements en octobre dernier. J’avais également parlé des médias et des GAFA et j’avais souligné à quel point ils avaient la même attitude. Pour moi, CNN ou Twitter se comportent de la même façon.
Palou
Tholar:<br /> Et si il existait d’autres canaux de communication aujourd’hui, ça ne poserait aucun problème. Mais ce sont les seuls!!<br /> Euh … les e-mails, le courrier papier, le téléphone, les SMS, etc… je continue ?
domino91
N’importe quoi ! Il ne lui reste plus qu’à se tenir à carreau après ce qui s’est passé au Capitole. Il n’a plus aucune marge de manoeuvre à présent. Fin de la partie, échec et mate !
Tholar
Palou:<br /> Euh … les e-mails, le courrier papier, le téléphone, les SMS, etc… je continue ?<br /> Nan mais si tu veux intervenir sur un tel sujet, regarde ce qui a été dit avant. On parle de médias qui ont du poids. Tu as déjà vu une campagne présidentielle menée par SMS ?
Palou
Tholar:<br /> Tu as déjà vu une campagne présidentielle menée par SMS ?<br /> OUI, et ce n’est pas si vieux que ça
k33ple4rn1ng
FB, Twitter, etc sont des entreprises privées qui gèrent le contenu qu’elles offrent. Si ces entreprises estiment que des propos attisent la haine et la violence, libre à elles de s’en distancier. Si ceux qui ont des propos contraires à ce qu’acceptent ces sociétés, libre à eux de se tourner vers d’autres canaux de communication. Si ces autres canaux de communication ne plaisent pas autant, peut-être que les gens ne souhaitent pas non plus voir des propos comme ceux que ces entreprises estiment contraires à leur politique. Si tu as des idées conspirationistes (par exemple) que les gens ne veulent pas entendre, il ne faut peut-être pas reprocher aux autres leur manque d’intérêt par rapport à tes idées mais il sera peut-être plus opportun de te remettre en question…
k33ple4rn1ng
Je te rejoins sur le fait qu’on peut de moins en moins exprimer son opinion mais je ne suis pas d’accord avec le pouvoir que tu accordes aux multinationales. Je suis d’accord qu’il y a des lobbys et des politiciens corrompus (peu ne le sont pas à mon avis) mais je suis loin de penser que les multinationales soient au-dessus des lois. Pour moi, les gens sont de plus en plus choqués par tout et n’importe quoi. On interdit tout ce qui choque et les gens cherchent à être choqués pour se plaindre (et malheureusement le Français aime se plaindre et râler). Coluche n’aurait pas pu exister aujourd’hui… pourtant j’adorais son humour 2nd degré.
k33ple4rn1ng
Tout le monde donne son opinion mais qu’on soit honnête, on ne peut plus avoir le même humour sur une chaîne nationale qu’il y a 25 ans. Le politiquement correct s’impose partout. JK Rowling s’est fait incendiée il y +/- un an parce qu’elle avait dit que le genre (homme vs femme) était déterminé médicalement par la nature d’un chromosome (qui détermine le sexe de l’être humain). Je me demande ce que deviendrait la carrière d’un humoriste qui se risquerait de faire un quelconque sketch de Coluche sur TF1.<br /> C’est la même chose pour la nourriture. A force de tout stériliser et tout tracer, une chambre d’hôte ne pourra bientôt plus servir les oeufs de ses poules à ses clients par manque de traçage (c’est le cas en Belgique j’ai entendu).<br /> On réglemente tout, on ne laisse plus le libre arbitre aux gens. C’est la politique du risque zéro. Je vais faire mon vieux con mais c’était quand même mieux avant…
lawyer
Les appels à la violence ne peuvent rester impunis… et la liberté d’expression ne fonctionne pas dans/sur les réseaux sociaux car se sont des sociétés privés, ce sont donc leurs règles qui ont été bafoués, son compte a été fermé pour ces raisons… n’importe quel citoyen lambda aurait déjà été condamné plus tôt d’ailleurs…
Tholar
Tu l’as déjà dit et je t’ai déjà répondu. On fait du 360° là.
Tholar
Je ne suis pas le seul à m’interroger sur le pouvoir hallucinant des GAFA : Cédric O estime que le bannissement de Trump sur Twitter «&nbsp;pose des questions&nbsp;» (msn.com)
Voir tous les messages sur le forum

Derniers actualités

Vous avez un NAS QNAP ? Corrigez vite cette grosse faille
ChatGPT, Dall-E, Mid-journey : ce blog est entièrement rédigé et alimenté par des IA
Intelligence artificielle : Google va tenir une conférence à Paris la semaine prochaine, pour quelles annonces ?
Torrents, streaming, musique : voici la liste des plus gros sites pirates de 2022
Ce
Bonne nouvelle : la webcam Logitech C920 HD Pro est à moitité prix chez Cdiscount
YouTube : sur iOS et Android, cette nouvelle fonctionnalité va révolutionner les lives
Profitez d'une réduction exceptionnelle de 60% sur cet antivirus pour Mac
iPhone, Macbook, Apple TV... Apple dépasse les 2 milliards d'appareils actifs
Soldes Amazon et Cdiscount : TOP 10 des vraies bonnes affaires du jour
Haut de page