Google+ s'enrichit de jeux communautaires

0
0078000004396904-photo-google-sq-gb.jpg
La rumeur circulait depuis plusieurs mois et voici qu'elle se concrétise : Google se lance dans le jeu communautaire sur son réseau Google+.

Dévoilé il y a un peu plus d'un mois, le réseau communautaire Google enregistre pour l'instant une forte croissance et, après avoir convoité les technophiles adeptes de la première heure, se tourne désormais vers l'internaute habitué aux services de la concurrence.

En effet, Google annonce sur son blog officiel être en train de déployer une plateforme sur laquelle il sera possible d'installer quelques jeux en ligne. « nous voulons que les jeux en ligne soient aussi amusants et aussi riches que dans la vie réelle », déclare ainsi Vic Gundotra, vice-président de l'ingénierie chez Google. Parmi les titres proposés, nous retrouvons : Angry Birds, Bejeweled Blitz, Bubble Island, City of Wonder, Collapse! Blast, Crime City, Diamond Dash, Dragon Age Legend, Dragon of Atlantis, Edge World, Flood-it,Monster World, Sudoku, Wild Ones, Zombie Lan et Zynga Poker.

Ainsi un nouveau bouton devrait prochainement apparaître en haut de la page proposant un flux de mises à jour strictement réservé à cette fonctionnalité. Il sera possible de voir les jeux favoris ainsi que les scores de ses contacts ayant choisi de partager ces informations ou encore de retrouver ses propres résultats. Google a délibérément pris soin de placer cette nouvelle activité au sein d'un flux dédié afin de ne pas perturber les utilisateurs préférant interagir avec des publications plus traditionnelles.

0226000004497628-photo-google-games.jpg


L'arrivée de Google sur ce secteur n'est pas surprenant. Au mois d'août 2010, la firme californienne avait racheté Slide, une jeune pousse éditant des jeux pour les réseaux Facebook, MySpace, Orkut ou encore Hi5. Quelques jours plus tard, la société racheta SocialDeck, également spécialisée dans la conception des jeux communautaires avec en plus un dispositif de messagerie instantanée interne et des déclinaisons sur smartphones. Rappelons également que le géant californien s'était payé le système de monnaie virtuelle créé par la start-up Jambool ainsi que LabPixies, une jeune pousse israélienne développant elle-aussi des jeux sous forme de widgets pour smartphones et réseaux sociaux. Enfin Google a investi 100 millions de dollars au sein de l'éditeur Zynga.

Facebook n'est pas en reste

Coup du hasard ou calcul minutieux ? Quelques heures après l'annonce de Google, Facebook annonce alors quelques nouveautés pour ses propres jeux en ligne. Ainsi lorsqu'il jouera en ligne, l'internaute sera en mesure de visualiser les scores de ses contacts au sein d'un flux dédié. Facebook annonce également avoir affiné les paramètres permettant de partager ses jeux favoris ou ses scores. Notons également que certains jeux peuvent désormais être affiché en plein écran
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Intel a créé l'Ultrabook sous la menace d'Apple
LinkedIn pointé pour sa politique publicitaire
Vuzix Wrap 1200 : une paire de lunettes qui fait mieux qu'un écran 75 pouces ?
Avec Native Client, Chrome bêta prend en charge le C/C++
Nvidia poursuit sa croissance au deuxième trimestre
Insolite : Philips dévoile une brosse à dents qui se recharge via USB
M-DISC : le DVD avec une espérance de vie de... 1000 ans!
Quatrième trimestre : Cisco s'en sort mieux que prévu
CompuLab Trim-Slice H : un smarttop sous Nvidia Tegra 2
Google publiera App Inventor en open source
Haut de page