Youtube peine à modérer ses chaînes après le drame de Parkland

01 juin 2018 à 15h36
0
Le massacre de Parkland (Floride, Etats-Unis) a mis sous pression les équipes de modération de Youtube qui se sont vues confier la mission de suspendre ou d'interdire des dizaines de chaînes qui contestaient la réalité du drame, parlant de conspiration.

Dans le lot, des chaînes et des vidéos "pro-armement" mais pourtant conformes aux règles de publication de Youtube, ont été suspendues ou interdites par erreur.


Des vidéos et des chaines interdites par erreur ?

Une politique de modération plus ferme et réactive : c'est ce que les annonceurs avaient réclamé à Youtube l'an dernier, reprochant à la plateforme de partage de vidéos de laisser passer des vidéos contraires au droit ou à la morale, et surtout, aux règles de publication sur Youtube.

Mais l'arrivée de quelques 10.000 nouveaux modérateurs au sein des équipes de Youtube a eu des conséquences délétères ces derniers jours. Au lendemain du drame de Parkland, en Floride (le massacre de 17 élèves et professeurs par un ancien élève), la plateforme de partage de vidéos en ligne s'est lancée dans un nettoyage en règle massif de ses contenus. Des milliers de vidéos jugées contraires aux règles du site ont été supprimées, ainsi que les chaînes Youtube de certains de ceux qui les avaient diffusées ou repliées.

Le logo YouTube sur l\'écran d\'une tablette_cropped_507x507


Youtube : des modérateurs trop zélés ?

Le problème, c'est que dans le lot, des vidéos d'opinion, essentiellement en faveur du droit et usage des armes en vigueur aux Etats-Unis, ont été également retirées, tout comme des chaînes qui respectent la charte éditoriale du site. Sont-ce les algorithmes de détection automatique des contenus litigieux de Youtube qui ont été mis en défaut et ont provoqué ces suspensions et interdictions ? Les signalements massifs des utilisateurs de la plateforme ? Ou encore, l'intervention humaine de modérateurs récemment recrutés ?

Youtube aurait en tout cas reconnu que certaines suppressions de vidéos et suspensions ou interdictions de comptes auraient été réalisées abusivement. Plusieurs des chaînes interdites ou bloquées ont d'ailleurs retrouvé leurs droits initiaux de publication ces dernières heures.
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Votre voix peut être imitée en moins d’une minute
Facebook va bientôt vous identifier automatiquement sur les photos
64 % des produits Apple vendus sont toujours utilisés
Canal+ coupe le signal à TF1
L'UE renforce sa sécurité contre le contenu illicite
La reconnaissance faciale arrive sur Facebook
L'avion Stratolaunch testé à sol avec succès
Amazon Echo diffuse des chansons obscènes
Nvidia annonce deux nouvelles puces, dont une pour la cryptomonnaie
Huawei : des news du P20, la 5G pour 2019
Haut de page