Google Trips, l'assistant de voyage, est disponible sur iOS et Android

20 septembre 2016 à 11h28
0
Officieusement dévoilé au mois de mai, l'assistant de voyage Google Trips est désormais disponible sur Android et iOS.

On l'attendait avant la saison estivale, mais c'est finalement aujourd'hui que Google lance son assistant de voyage. Plus précisément, Google Trips mélange différents services proposés par Google permettant de planifier un déplacement à l'étranger.

Google Trips est capable de scanner les courriers afin de repérer les tickets de transport ainsi que les réservations. Ces documents seront disponibles hors connexion par la suite. Mais l'application servira aussi de guide de touristique.

Google propose effectivement des informations complètes pour les 200 principales villes du globe avec divers plans et plusieurs suggestions de centres d'intérêt. Il sera donc possible de se constituer des itinéraires de visites quotidiens, lesquels seront disponibles en mode déconnecté.

0190000008552864-photo-google-trips.jpg
0190000008552866-photo-google-trips.jpg


Google explique avoir répertorié tous ces lieux en fonction des visites les plus populaires. Il suffira de saisir quelques lieux pour constituer un itinéraire complet présentant des recommandations. Google Trips est téléchargeable sur iOS ou Android
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Emmanuel Macron se moque des opposants au déploiement de la 5G
L'attaque d'un hôpital par ransomware pourrait tourner en homicide après la mort d'une patiente allemande
L'UE envisage de renforcer les limites d'émission de CO2 pour le secteur automobile
Clubic évolue (en douceur)
5G : plusieurs dizaines d'élus de gauche veulent repousser le lancement de la technologie
Le data center sous-marin de Microsoft refait surface après deux ans d'immersion
AMD dévoile le design de sa Radeon RX 6000 sur Twitter
Allongé et endormi
Après Bouygues, au tour de RED by SFR d'augmenter des forfaits sans possibilité de refus
Les satellites SpaceX, même peints, gâchent les nuits des astronomes
scroll top