Google évalue l'intégration d'un test de bande passante sur son moteur

29 juin 2016 à 10h28
0
Il devrait prochainement être un peu plus facile de connaitre le débit de votre bande passante.

Il y a quelques jours, le spécialiste de la vidéo en streaming Netflix lançait l'outil Fast.com pour proposer le calcul de la bande passante descendante disponible sur une ligne Internet. Il semblerait que cette initiative ne soit pas passée inaperçue chez Google.

En effet, la firme californienne semble être en train d'effectuer quelques tests pour intégrer un outil similaire directement au sein de son moteur de recherche. Concrètement, certains internautes expliquent avoir été invités à procéder à un test directement depuis la page des résultats sur la requête « check internet speed ».


Plus précisément, ce test de bande passante de baserait sur les outils proposés par la société Measurement Lab. Afin de calculer la vitesse de chargement, Google explique que ce processus prend moins de 30 secondes et envoie moins de 40 Mo de données pour la plupart des utilisateurs, une quantité pouvant toutefois être plus importante pour ceux disposant d'une connexion plus rapide.

Pour l'heure ce nouveau widget n'est pas encore déployé à grande échelle mais à une poignée d'internautes.

01F4000008487216-photo-google-speed-test.jpg
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Vignette Crit'air : vers un durcissement des conditions d'obtention
Pollution : un think tank britannique demande à interdire les publicités pour les SUV
Face à de très mauvais résultats financiers, EDF s'apprête à se serrer la ceinture
Quand Elon Musk affirme que les pyramides ont été érigées par des aliens, l'Égypte l'invite sur place
Depuis 2011, Hadopi c'est 87 000 euros d'amende pour... des dizaines de millions d'euros de subventions !
L'électricité produite en Europe au premier semestre provenait majoritairement d'énergies renouvelables
Plus de 700 km d'autonomie annoncés pour la Mercedes EQS
Barbara Pompili, ministre de la transition écologique, qualifie le réacteur EPR de
La première station de recharge à hydrogène ferroviaire annoncée en Allemagne
Les employés de Blizzard font la lumière sur d'inquiétantes disparités salariales
scroll top