Don't Be Evil : Google devrait changer de credo selon Larry Page

03 novembre 2014 à 17h30
0
Ces dernières années, Google s'est présentée comme la société au service du consommateur tentant de rendre le monde meilleur. Selon son actuel PDG Larry Page, la donne a véritablement changé.

0096000006813166-photo-google-logo-gb-sq.jpg
Afficher davantage de transparence envers les internautes et ne pas tenter de les manipuler, telles sont les idées qui ressortent du slogan originel de Google, Don't Be Evil. Toutefois, les pratiques publicitaires du géant californien, les diverses enquêtes sur la position dominante du moteur de recherche ou les inquiétudes en matière de vie privée remettent régulièrement en cause ce credo.

Interrogé par le Financial Time, Larry Page, co-fondateur et PDG de Google a admis que la société devrait probablement se tourner vers une nouvelle mission. « Nous sommes sur un terrain inexploré, nous essayons de le comprendre. Comment utiliser toutes ces ressources ... et avoir un impact plus positif sur le monde ? ».

Larry Page affirme qu'il souhaite toujours reposer sur des principes altruistes, mais aussi davantage positionner la société comme une entreprise d'avenir. Avec les bénéfices du marché publicitaire et des liens sponsorisés, Google entend multiplier les initiatives au sein de Google (x), qu'il s'agisse des voitures autonomes, des lunettes connectées et des divers projets en nanotechnologie ou dans le domaine de la santé.

Qu'une société privée finance un projet de recherches médicales ? Peu importe, selon M. Page « quelqu'un doit s'y coller », quitte à assombrir un peu plus l'image de la société.

Après avoir positionné l'internaute au cœur de sa mission, Google se tournera ainsi vers l'avenir. Reste à savoir comment la société articulera cet objectif.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

NVIDIA en discussion avancée pour le rachat d'ARM pour au moins 32 milliards
Renault annonce une perte record de près de 7,3 milliards d'euros
Elon Musk veut fournir des logiciels, des batteries et des moteurs à d'autres constructeurs
Pour Windows Defender, CCleaner est une app indésirable
La première station de recharge à hydrogène ferroviaire annoncée en Allemagne
L'électricité produite en Europe au premier semestre provenait majoritairement d'énergies renouvelables
Rocambole : l'application est enfin de retour sur le Google Play Store !
Vignette Crit'air : vers un durcissement des conditions d'obtention
L'évasion Carlos Ghosn financée en Bitcoins
Windows : le bug de recherche dans l'Explorateur bientôt réglé... Huit mois après
scroll top