Google Hangouts se dote d'un accès au bureau à distance

01 juin 2018 à 15h36
0
Google enrichit les fonctionnalités de son service de communication Hangouts et ajoute une fonctionnalité d'accès au bureau à distance.

Alors que plusieurs rumeurs spéculent sur l'unification prochaine des services de messagerie de Google, la firme de Mountain View continue d'y déployer plusieurs fonctionnalités. Cette fois, les internautes seront en mesure de prendre le contrôle de la machine de leur interlocuteur.

012C000005949118-photo-google-hangouts-remote-desktop.jpg
012C000005949120-photo-google-hangouts-remote-desktop.jpg


Disponible au sein de Google+ ou de Gmail, la fonctionnalité Hangouts - Vidéo Bulles - permet d'établir des conversations vidéos avec ses contacts. Google y a rajouté une fonctionnalité d'accès au Bureau à distance. De cette manière, il sera possible d'accéder à l'ordinateur d'un contact, par exemple pour effectuer un dépannage, une fois que ce dernier aura autorisé cet accès. « Et parce que vous êtes tous les deux au sein de Hangouts vous pourrez parler durant la session » explique Daniel Caiafa, ingénieur chez Google,

Google planche sur cette technologie depuis 2010 et l'a premièrement insérée sous le nom de Chromoting au sein de son navigateur Chrome. Gary Kacmarcík, ingénieur chez Google, présentait cette technologie comme le moyen de faire tourner des applications Windows directement au sein de Chrome OS. Selon M.Caiafa, l'implémentation au sein de Hangouts reposerait sur les bases techniques que Chromoting.
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Deux nouveaux claviers gamer chez MSI
Certification : le Pentagone ravive la guerre des smartphones
Mozilla publie son simulateur pour Firefox OS en version 3.0
Orange repart en quête d'un allié américain pour Dailymotion
LG et Google, partenaires sur le Nexus 5 et sur une Google TV OLED ?
LinkedIn quadruple ses profits mais déçoit sur ses prévisions
Google embauche un game designer en chef pour développer des jeux sous Android
Google investit 125 millions de dollars au sein de Lending Club
Une solution de watercooling pour le Raspberry Pi
Google réfute les problèmes de batterie posés par son application iOS
Haut de page