Google : une campagne maladroite pour promouvoir Chrome

03 janvier 2012 à 13h13
0
00E6000003522072-photo-google-logo-sq-gb.jpg
Le département marketing de Google aurait discrètement lancé une campagne de promotion pour son navigateur Google Chrome en invitant certains blogueurs à mettre en ligne des publi-rédactionnels, une politique pourtant pointée par les techniciens de la société.

Face à la montée en puissance des fermes de contenus, le géant californien Google avait décidé de revoir l'algorithme de son moteur de recherche afin de rendre prioritaires au sein de son index les sites de « qualité ». Il semblerait pourtant que Google ait placé au sein de son moteur des billets « sponsorisés par Google » promouvant Chrome et redirigeant directement vers la page de téléchargement sans pour autant que ces liens ne comportent la valeur nofollow. Pour rappel cette dernière permet de préciser aux moteurs de recherche d'ignorer ce lien et donc de ne pas le prendre en compte pour l'indexation de la page-cible.

Les médias ayant été sanctionnés par la mise à jour Panda peuvent demander à Google de reconsidérer leur classement. Selon le blog SEOBook, Google explique que « généralement les sites bénéficiant directement de trafic (ex : les spécialistes de l'optimisation de l'indexation, les programmes d'affiliation...) doivent fournir davantage de preuves de bonne foi avant la reconsidération d'un site  ».

Dans la mesure où la valeur nofollow n'est pas ajoutée aux liens des quelque 400 billets sponsorisés, le site de Google Chrome bénéficie donc directement d'une vague de trafic provenant de cette campagne promotionnelle prise en charge par la société ou par l'un de ses partenaires. L'on imagine cependant mal Google bannir l'un de ses propres sites. En février 2009, certaines informations révelaient que Google Japan avait mis en place une campagne marketing similaire afin de détrôner Yahoo! Matt Cutts, responsable des outils anti-spam de Google, expliquait en mars 2009 : « Si un lien dans un billet sponsorisé peut potentiellement affecter les moteurs de recherche, ce dernier ne devrait pas être pris en compte par le PageRank (par exemple en utilisant l'attribut nofollow) ».

Reste à savoir comment Google démêlera cette histoire. A l'heure actuelle une requête pour « Google Chrome » retourne bien évident la page officielle du navigateur en première position.

0258000004852242-photo-google-billets-sponsoris-s.jpg

Crédits : Searchengineland.com
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

L'Agence internationale de l'énergie met en garde contre la popularité des SUV
Blocage du porno au Royaume-Uni : c'est la débandade
Le navigateur Brave atteint les huit millions d'utilisateurs
Du code malveillant utilise un format audio pour éviter les antivirus
Le Vatican va lancer un chapelet connecté !
Le fichier des véhicules assurés entre en vigueur, et les forces de l'ordre comptent bien l'utiliser
Lime officialise le retrait de sa flotte de trottinettes électriques à Marseille
Tesla apporte des améliorations à sa Model 3 (et des hausses de prix)
L'armée américaine n'utilisera plus d'antiques disquettes pour coordonner ses frappes nucléaires
Une nouvelle taxe appliquée sur les billets d'avion dès 2020, pour financer les transports propres

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top