Google ferme son répertoire de recherche

21 juillet 2011 à 17h05
0
008C000003522072-photo-google-logo-sq-gb.jpg
La recherche sur le web comme nous la connaissions hier se fait de plus en plus rare, cette fois c'est Google qui a décidé fermer son service dédié.

Aux premières heures de l'Internet, les services de recherche se présentaient sous la forme de répertoires de liens divisés en catégories et sous-catégories. C'est ainsi que Yahoo! par exemple classait manuellement les sites Internet. Les premiers modèles économiques consistaient précisément à payer pour placer son site internet au sein d'une section particulière. Si Google est davantage connu pour son moteur de recherche, la firme de Mountain View possédait également son propre répertoire.

Comme nous l'apprend le site spécialisé WebProNews, ce dernier a récemment été retiré des serveurs de la société. Sur la page d'accueil, Google explique ainsi : « Nous pensons que la recherche sur le web est le moyen le plus rapide pour trouver une information ». La société propose aux internautes de naviguer le répertoire open source DMoz. Développé en partenariat avec AOL Search celui-ci répertorierait à ce jour 4 912 795 sites Internet, lesquels auraient été ajoutés par 91 804 contributeurs au sein de 1 007 761 catégories.

04451166-photo-google-directory.jpg
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Lassé par le procès contre Oracle, Google pourrait passer à la caisse
Zéro Forfait : nouveau
Google rachète la jeune pousse Fridge pour Google+
Les pirates seraient-ils des passionnés de cinéma ?
Seagate a vendu ce trimestre 52 millions de disques durs de 590 Go en moyenne
Mac OS X Lion sera aussi vendu sur clé USB... pour 59 euros
Insolite : les bouchers français ont-ils peur d'Internet ?
Trimestriels : Ericsson et Nokia en retrait
Safari, iTunes et iWork se mettent à jour pour Mac OS X Lion
Une première bêta pour Thunderbird 6
Haut de page