La vidéo s'invite sur Google Docs

07 janvier 2011 à 15h45
0
0078000001901000-photo-google-docs-documents-logo-sq-gb.jpg
Google continue d'améliorer son service Google Documents en ouvrant davantage les possibilités offertes par ce dernier. Initialement destiné à créer et lire des documents doc, xls et ppt depuis une interface web, Google Docs propose depuis un an de stocker n'importe quel type de format de fichiers.

Sur l'un de ses blogs la firme de Mountain View annonce qu'il est désormais possible d'héberger et lire une vidéo. Notez que celle-ci ne devra pas excéder 1 Go. Les formats pris en charge nous retrouvons le conteneur WebM (VP8 + Vorbis), MPEG4, 3GPP, MOV, AVI, MPEGGPS, WMV ou encore FLV. Sur son site, Google précise : « la résolution maximale pour la lecture est de 1920x1080 ».

Clairement il s'agit donc de pouvoir conserver quelques petits clips. La prise en charge du format 3GPP pourrait faire penser qu'il est possible d'envoyer une vidéo directement à partir de son téléphone. Cependant en septembre 2009, Google a supprimé la possibilité de pouvoir mettre en ligne un document directement par email. Peut-être alors cette fonctionnalité sera ré-introduite par la suite.

0258000003897504-photo-video-google-docs.jpg
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Microsoft bloque la mise à jour de Windows 10 (mai 2020) sur de nombreux appareils
Pour le patron de Take Two (GTA, BioShock), Stadia est une déception
Microsoft licencie des dizaines de journalistes, remplacés par des robots
Citroën prépare une nouvelle berline hybride haut de gamme pour 2021
Le plus gros avion électrique de la planète a réussi son premier vol
Davantage d'animaux sauvages : la solution pour réconcilier éleveurs et loups ?
La Poste déploie l'Identité Numérique, un service pour se connecter à 700 services avec un identifiant unique
Sony reporte son événement dédié à la PS5 et soutient le mouvement de contestation en cours aux USA
Les employés de Facebook s'insurgent contre le refus de Zuckerberg de censurer les posts de Donald Trump
ITER : le premier élément du Tokamak est installé
scroll top