Google en procès pour sa barre d'outils

15 novembre 2010 à 17h26
0
Le site Internet justia.com a récemment publié une plainte déposée en recours collectif à l'encontre de Google. Au centre de cette affaire, c'est la barre d'outils mise à diposition pour les navigateurs Internet Explorer et Firefox qui est incriminée. En effet, cette dernière continuait à enregistrer l'historique de navigation même lorsque la fonctionnalité avait été manuellement désactivée par l'utilisateur.

03736402-photo-google-toolbar.jpg


Si le problème a été réglé en début d'année, les plaignants estiment également que Google n'est pas assez précis dans sa politique en matière de vie privée en invitant les internautes à activer les fonctionnalités avancées. Ainsi les termes « sites Internet » et « URL » ne seraient pas précisément décrits. Alors que le premier peut être défini par un simple nom de domaine, l'URL peut de son côté contenir des informations sensibles comme les mots-clés d'une requête ou l'identifiant d'un cookie.

Rappelons que la dernière plainte collective contre Google concernait le service Buzz au sein de Gmail et mettait également en avant une faille dans la gestion de la vie privée. Google avait dû débourser 8,5 millions de dollars.

Télécharger Google Toolbar pour Windows.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Linky : pour l'ANFR, les Equipements Radio des compteurs sont sans danger pour la santé
Windows 10 bientôt libéré de tout mot de passe ? C'est l'objectif de Microsoft
La NASA détecte un trou noir très inhabituel qui vient contredire nos théories sur l’univers
Voiture autonome : PSA franchit une étape supplémentaire dans la conduite
La France va créer son commandement militaire de l'espace
Une
Contre-nature ou nécessité absolue ? Un ventirad pour Raspberry Pi fait son apparition
La taxe GAFA tout juste adoptée ne plait pas du tout à Trump
La Russie veut armer ses mini-drones de terrain... et ça ne fait pas vraiment rêver
Toyota : 50% des véhicules vendus au premier semestre étaient des hybrides-électriques
scroll top