Photobucket devient payant et sème le chaos

05 juillet 2017 à 11h36
0
Si vous avez traîné, depuis début juillet 2017, dans les méandres d'Amazon, eBay ou encore Etsy et quelques autres marketplace, un fait a dû vous frapper : certaines images n'apparaissent plus et sont remplacées par une image générique demandant une mise à jour du compte. Les vendeurs n'y sont pour rien, tout comme Amazon et les autres marketplaces.

Le problème est lié à un changement de politique commerciale, comme le relate la BBC. Toutes les images qui ont disparu avaient été postées sur la plateforme d'hébergement gratuite Photobucket.

Photobucket demande de payer et les images disparaissent



Les vendeurs sur les marketplace mais également des blogs, des forums et même des sites Internet, ont été touchés par ce phénomène : les images ont disparu. Elles étaient toutes hébergées par le service Photobucket qui a changé ses conditions d'utilisation. Des millions d'utilisateurs sont concernés partout dans le monde y compris en France.

Le 1er juillet 2017, Photobucket, qui était jusque-là totalement gratuit, a décidé de devenir payant. Le site demande désormais de payer un abonnement aux utilisateurs qui voudraient que les images postées sur leur compte puissent être utilisée sur des sites tiers. Une décision vivement critiquée par les utilisateurs, notamment car il semblerait que le site n'ait pas prévenu les concernés.

01F4000008726900-photo-photobucket.jpg


Photobucket demande 399 dollars par an pour un service auparavant gratuit



Sur les réseaux sociaux la grogne est rapidement montée car le service était très utilisé : lancé en 2003, il déclare avoir plus de 100 millions d'utilisateurs et héberger plus de 15 milliards d'images sur ses serveurs. C'est la première fois en 14 ans d'existence, qu'un tel changement de politique survient sur le site. Le groupe, basé à Denver, avait simplement notifié ses clients le 26 juin 2017 sur son propre site, 5 jours avant d'interdire l'affichage des images sur les sites tiers.

Les internautes se sont sentis lésés, pris au piège et certains comparent même Photobucket à un ransomware. Le prix à payer pour que les images s'affichent à nouveau est de 399 dollars par an, soit le prix d'un abonnement premium. Mais il semblerait que la plupart des utilisateurs ne soient pas enclins à payer.

Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Le paiement sur Internet s'arme d'un nouveau système antifraude fonctionnel dès demain
La Suisse veut forcer les compagnies aériennes à renseigner les émissions CO2 sur les billets d'avion
Maladies pulmonaires : les enquêteurs américains n'écartent aucune cigarette électronique
Renault : son crossover électrique K-ZE lancé en Chine, à partir de 8 500 €
Un démantèlement des GAFA ?
Des chercheurs remettent sur la table la solution de l'ascenseur vers la Lune
Le saviez-vous ? Un Game Boy, meurtri, a survécu à la guerre du Golfe
Le trou noir au centre de notre galaxie semble avoir de plus en plus faim
Un son pour avertir les piétons va être ajouté à la Tesla Model 3
La Renault ZOE 2 se lance (enfin !) officiellement

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top