InvizBox Go & Own Mailbox : deux projets pour protéger votre vie privée

15 septembre 2015 à 12h32
0
La plateforme de financement participatif regorge de nouvelles idées. Parmi ces dernières, nous retrouvons quelques projets surfant sur la vague « post-Snowden ». C'est notamment le cas de InvizBox et Own Mailbox.

Face aux révélations d'Edward Snowden sur les pratiques de surveillance massive mises en place par les agences de renseignement à travers le monde, les jeunes pousses d'aujourd'hui souhaitent proposer leurs solutions axées sur le respect de la vie privée de l'utilisateur. Chez InvizBox, l'idée est de protéger les réseaux Wi-Fi publics, tandis que Own MailBox souhaite assurer la confidentialité des emails.

InvizBox Go : VPN, Tor, répéteur de signal, batterie portable et bloqueur de pubs

Les réseaux publics sont parfois non sécurisés. Lorsqu'on s'y connecte, nous sommes donc vulnérables aux attaques de type man-in-the-middle. Un hacker peut ainsi mettre en place un réseau malveillant et se faire passer pour un fournisseur d'accès à Internet. Il peut aussi récupérer des informations sensibles transitant entre le hotspot et la machine de la victime ; par exemple les informations bancaires.

Les développeurs d'InvizBox Go ont précédemment réussi une campagne de financement avec un appareil baptisé simplement « InvizBox ». Ce dernier se connecte au réseau Wi-Fi public et le sécurise. La machine de l'utilisateur se connectera de son côté directement à InvizBox.

035C000008166834-photo-invizbox-go.jpg

InvizBox embarque directement un VPN. Il est donc possible de choisir sa position géographique, par exemple pour accéder à des médias en streaming lors d'un déplacement. Aussi, les détenteurs d'une souscription payante auront accès au réseau anonyme Tor. Les développeurs mettent en avant une prise en main très simple.

Invizbox Go reprend les mêmes caractéristiques dans un châssis plus petit. On peut y connecter un smartphone, une tablette, un PC ou un Mac. InvizBox Go peut également étendre un signal Wi-Fi mais dispose aussi d'une batterie pour recharger un smartphone. Notons enfin la présence d'une option pour bloquer les publicités lors des sessions de surf.


Own MailBox : une messagerie auto-hébergée et sécurisée

Si vous utilisez un service de messagerie populaire, il est difficile de savoir où se trouvent réellement ses emails et qui y a vraiment accès. Les courriers peuvent être scannés pour de la publicité mais nous savons également que la NSA ne s'est pas gênée pour y jeter un coup d'œil. D'ailleurs, les services de renseignement demandent désormais à ce qu'une porte ouverte soit accessible de manière tout à fait légale. Les plus courageux investiront dans un NAS en chiffrant les messages transitant via le FAI... mais pour les autres ?

Own Mailbox se présente comme un petit boitier aussi large qu'une carte de crédit, dont le développement repose sur des solutions libres et open hardware. Ce boitier vient se connecter directement à son routeur via Ethernet. L'interface de gestion est ainsi accessible via un navigateur.

035C000008166832-photo-own-mailbox.jpg


Own MailBox propose de créer une nouvelle adresse email auto-hébergée de type @does.omb.one ou de greffer une adresse email existante, qu'elle soit chez Outlook.com, Yahoo!Mail ou Gmail. Own MailBox propose 16 Go de stockage interne extensible via un port USB.

Le Webmail sécurise les messages via un chiffrement effectué par Gnu Privacy Guard. Si le destinataire ne dispose pas de clés spécifiques pour déchiffrer un email, il sera possible de générer un lien d'accès temporaire hébergé sur Own Mailbox. Enfin, la messagerie repose sur l'interface austère de RoundCube.


A lire également :

Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Emmanuel Macron se moque des opposants au déploiement de la 5G
L'attaque d'un hôpital par ransomware pourrait tourner en homicide après la mort d'une patiente allemande
Clubic évolue (en douceur)
Allongé et endormi
Les satellites SpaceX, même peints, gâchent les nuits des astronomes
Microsoft Flight Simulator dévoile son plan de vol pour les futurs développements
Déjà en rupture de stock, les NVIDIA RTX 3080 se vendent à prix d'or sur eBay
PS5 : des jeux jusqu'à 79,99 €, soit 10 € de plus que sur l'ancienne génération ?!
Cyberpunk 2077 : CD Projekt RED dévoile les configurations PC requises
La fin du pétrole ? Pour BP, la demande ne fera que baisser à partir de 2020
scroll top