Charlie Hebdo reçoit 250 000 € de Google et 1 million de l'Etat (màj)

Aurélien Audy
09 janvier 2015 à 10h45
0
Le Fonds Google-AIPG (Association de la Presse d'Information Politique et Générale) pour l'Innovation Numérique de la Presse (FINP) va débloquer 250 000 euros pour venir en aide à Charlie Hebdo, qui prévoit de tirer le numéro de mercredi prochain à 1 000 000 d'exemplaires, au lieu des 60 000 habituels.

Mise à jour du 9 janvier, 10h39 :

L'opération de financement participatif est l'initiative individuelle d'un français basé à Boston, David Opolon. Nous avons contacté Leetchi pour savoir quelles garanties avaient été mises en place pour s'assurer du bien fondé de la démarche et de la sécurité des fonds. On nous a répondu que les motivations de l'auteur avaient d'abord été sondées. Puis la société Leetchi a pris contact avec des gens de Charlie Hebdo, en relation avec la direction financière du journal. Les modalités exactes du reversement de l'argent restent encore à définir, mais on nous a assurés chez Leetchi que l'argent était bien bloqué : seule la startup de cagnotte en ligne pourra décider du versement, en accord avec les différentes parties. A cette heure précise, les donations ont franchi le cap des 70 000 €.

Mise à jour du 8 janvier, 23h01 :

D'après Mashable, l'État français va donner 1 million d'euros à Charlie Hebdo, la plus grosse somme de toutes celles réunies par les différents soutiens au journal endeuillé. L'édition du 14 janvier pourrait être titrée « Le journal des Survivants ». Le groupe Guardian Media, qui a relayé l'information sur la donation de Google en premier, aurait également décidé de contribuer à cet élan financier à hauteur de 150 000 dollars. Et ce sont finalement tous les citoyens qui ont l'opportunité de se mobiliser au travers d'une campagne de financement participatif organisée sur le site Leetchi. L'intégralité des fonds sera reversée à Charlie Hebdo et aux familles des victimes, à cette heure plus de 34 000 € ont déjà été collectés.

Actualité initiale, publiée le 8 janvier à 18h30 :

Sur les douze personnes assassinées dans l'attentat terroriste hier, huit faisaient partie de la rédaction de Charlie Hebdo. Exsangue mais pas anéanti, le journal satirique trouve des soutiens un peu partout, en France et en Europe, de plumes et de crayons. L'objectif premier, c'est de sortir une édition mercredi prochain, jour de parution de l'hebdomadaire, envers et contre tout. Non pas à 60 000 exemplaires comme à son rythme de croisière récent, mais à 1 million.

01C2000007846155-photo-google-charlie.jpg

Il faut de l'argent pour réussir un tel pari, Charlie Hebdo au bord de la faillite n'en avait plus. Jusqu'à ce que la presse française se cotise, à hauteur de 250 000 €, tout comme... Google. Soit 500 000 € pour sauver le journal satirique ! Le Fonds Google-AIPG pour l'Innovation Numérique de la Presse, qui procède d'ordinaire à un examen méticuleux des demandes de financement de projets, a exceptionnellement décidé d'allouer 250 000 € à Charlie Hebdo (source The Guardian). D'autres organismes, notamment de distribution des journaux, ont décidé de ne rien facturer à l'hebdomadaire pour sa prochaine sortie, comme le soulignent Les Échos et The Verge.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Le paiement sur Internet s'arme d'un nouveau système antifraude fonctionnel dès demain
La dernière mise à jour de Windows 10 causerait des pannes de carte réseau
Maladies pulmonaires : les enquêteurs américains n'écartent aucune cigarette électronique
Un démantèlement des GAFA ?
La Suisse veut forcer les compagnies aériennes à renseigner les émissions CO2 sur les billets d'avion
Renault : son crossover électrique K-ZE lancé en Chine, à partir de 8 500 €
Le trou noir au centre de notre galaxie semble avoir de plus en plus faim
Des chercheurs remettent sur la table la solution de l'ascenseur vers la Lune
Le saviez-vous ? Un Game Boy, meurtri, a survécu à la guerre du Golfe
Un son pour avertir les piétons va être ajouté à la Tesla Model 3

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top