Charlie Hebdo reçoit 250 000 € de Google et 1 million de l'Etat (màj)

Par
le 09 janvier 2015 à 10:45
 0
Le Fonds Google-AIPG (Association de la Presse d'Information Politique et Générale) pour l'Innovation Numérique de la Presse (FINP) va débloquer 250 000 euros pour venir en aide à Charlie Hebdo, qui prévoit de tirer le numéro de mercredi prochain à 1 000 000 d'exemplaires, au lieu des 60 000 habituels.

Mise à jour du 9 janvier, 10h39 :

L'opération de financement participatif est l'initiative individuelle d'un français basé à Boston, David Opolon. Nous avons contacté Leetchi pour savoir quelles garanties avaient été mises en place pour s'assurer du bien fondé de la démarche et de la sécurité des fonds. On nous a répondu que les motivations de l'auteur avaient d'abord été sondées. Puis la société Leetchi a pris contact avec des gens de Charlie Hebdo, en relation avec la direction financière du journal. Les modalités exactes du reversement de l'argent restent encore à définir, mais on nous a assurés chez Leetchi que l'argent était bien bloqué : seule la startup de cagnotte en ligne pourra décider du versement, en accord avec les différentes parties. A cette heure précise, les donations ont franchi le cap des 70 000 €.

Mise à jour du 8 janvier, 23h01 :

D'après Mashable, l'État français va donner 1 million d'euros à Charlie Hebdo, la plus grosse somme de toutes celles réunies par les différents soutiens au journal endeuillé. L'édition du 14 janvier pourrait être titrée « Le journal des Survivants ». Le groupe Guardian Media, qui a relayé l'information sur la donation de Google en premier, aurait également décidé de contribuer à cet élan financier à hauteur de 150 000 dollars. Et ce sont finalement tous les citoyens qui ont l'opportunité de se mobiliser au travers d'une campagne de financement participatif organisée sur le site Leetchi. L'intégralité des fonds sera reversée à Charlie Hebdo et aux familles des victimes, à cette heure plus de 34 000 € ont déjà été collectés.

Actualité initiale, publiée le 8 janvier à 18h30 :

Sur les douze personnes assassinées dans l'attentat terroriste hier, huit faisaient partie de la rédaction de Charlie Hebdo. Exsangue mais pas anéanti, le journal satirique trouve des soutiens un peu partout, en France et en Europe, de plumes et de crayons. L'objectif premier, c'est de sortir une édition mercredi prochain, jour de parution de l'hebdomadaire, envers et contre tout. Non pas à 60 000 exemplaires comme à son rythme de croisière récent, mais à 1 million.

01C2000007846155-photo-google-charlie.jpg

Il faut de l'argent pour réussir un tel pari, Charlie Hebdo au bord de la faillite n'en avait plus. Jusqu'à ce que la presse française se cotise, à hauteur de 250 000 €, tout comme... Google. Soit 500 000 € pour sauver le journal satirique ! Le Fonds Google-AIPG pour l'Innovation Numérique de la Presse, qui procède d'ordinaire à un examen méticuleux des demandes de financement de projets, a exceptionnellement décidé d'allouer 250 000 € à Charlie Hebdo (source The Guardian). D'autres organismes, notamment de distribution des journaux, ont décidé de ne rien facturer à l'hebdomadaire pour sa prochaine sortie, comme le soulignent Les Échos et The Verge.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Cet article vous a intéressé ?
Abonnez-vous à la newsletter et recevez chaque jour, le meilleur de l’actu high-tech et du numérique.

Dernières actualités

Comme un goût de déjà vu... Quasiment un an après un premier appel à voter contre le projet de loi nommé Directive Copyright, les défenseurs d’un internet libre se mobilisent à nouveau. Dans moins d’une semaine les députés devront à nouveau statuer sur cette loi considérée comme liberticide par de nombreux acteurs de la sphère Internet.
Cette édition 2019 de la Game Developers Conference aura suscité un intérêt tout particulier chez les joueurs grâce à la présentation de Stadia par Google. Mais aussi, et comme chaque année, l'événement à destination des professionnels de l'industrie du jeu vidéo a récompensé les meilleurs titres de ces derniers mois.
21/03 | Jeux vidéo
Un prototype du vaisseau spatial Starship va faire l’objet d’un premier essai sur le site de Boca Chica, au Texas. Une étape à la fois symbolique et importante dans la course à la conquête spatiale menée par SpaceX.
21/03 | Espace
Le constructeur va lancer en Inde son propre de système de paiement mobile. Contrairement à ses concurrents, Xiaomi n’utilise pas de puce NFC pour régler un commerçant mais met en avant le paiement par QR Code.
Incriminé pour son manque de réactivité, voire son inertie face au live diffusé par un terroriste lors de la fusillade de Christchurch, le réseau social Facebook promet de perfectionner son IA pour détecter les vidéos à caractère terroriste.
21/03 | Facebook
En pleine conférence à la Game Developers Conference, Tim Sweeney, patron d’Epic Games, a fait pleuvoir les annonces concernant le futur de sa boutique lancée en fin d’année dernière.
Alors que les écrans percés se généralisent peu à peu après la déferlante de « notchs » observée en 2018, Samsung confirme une fois encore sa volonté d’en finir avec ce genre de solutions.
21/03 | Samsung
L’horloger suisse présente une montre connectée qui enregistre les performances des golfeurs et leur donne des informations adaptées pour améliorer leur jeu, dont une cartographie 3D du parcours.
Dans le domaine spatial, les retards sur le calendrier initial d’un programme sont légion, ce qui reste assez compréhensible compte tenu de la complexité d’un lancement, de la conception d’un lanceur ou d’un moteur de fusée.
21/03 | Espace
La plateforme, lancée le 18 mars, répond aux questions posées par les Européens dans le cadre des élections qui vont avoir lieu au mois de mai. Mais sa mission ne s’arrête pas là.
21/03
Malgré sa présentation retentissante durant la Game Developers Conference cette semaine, Stadia, le service de cloud gaming signé Google, suscite encore beaucoup d'interrogations chez les joueurs.
Nvidia lance son nano-ordinateur équipé d’un processeur ARM et d’un GPU Maxwell, un kit de développement proposé pour seulement 99$ (87 €). Il ambitionne de conquérir, à l’instar du Raspberry Pi, un marché de > intéressé par le deep learning et les réseaux de neurones artificiels.
21/03 | Mini-PC
Les opérateurs mobiles ont une "fâcheuse" tendance à prolonger les offres sur les forfaits mobiles et on ne va pas s'en plaindre ! Bouygues ne déroge pas à la règle et annonce le prolongement de son offre B&YOU 40 Go à 9,99€ par mois. Et parce qu'on ne s'en lasse pas, faisons une nouvelle fois le tour de cette offre !
21/03 | Bon plan
Une pétition en ligne visant à abroger l’article 50 été victime de son succès en obligeant le site hébergeur à fermer momentanément
La filiale sportive de Mercedes accélère sa transition vers l’électrique : l’ensemble de sa gamme aura le droit à des versions hybrides rechargeables au cours des prochaines années.
scroll top