Fotolia Instant : monétisez légalement vos photos mobiles

08 octobre 2013 à 10h55
0
La plateforme de vente de clichés numériques Fotolia officialise mercredi un nouveau service, baptisé Instant Collection : ce dernier permet aux utilisateurs de smartphones de proposer à la vente les clichés pris avec leurs terminaux. Une bonne idée avec laquelle il semble difficile de faire fortune.

00FA000006690294-photo-fotolia-instant.jpg
Fondé en 2005, Fotolia propose aux photographes de vendre leurs clichés au sein de sa banque d'images. Les clichés, qui permettent d'illustrer des contenus très variés, sont proposés à des tarifs généralement attractifs, ce qui fait le succès du service, qui compte aujourd'hui 4 millions d'utilisateurs. Mais aujourd'hui, Fotolia cherche à toucher un nouveau public, aussi bien côté vendeurs que côté acheteurs.

La plateforme lance mercredi Instant Collection, une nouvelle collection de photos issue des terminaux mobiles. L'objectif : proposer « des photos plus authentiques en réponse aux nouveaux usages Web » d'une part, et d'autre part, permettre aux adeptes de la photo via smartphone de monétiser leurs clichés.

Une application dédiée

En d'autres termes, Fotolia propose à tout un chacun de prendre des photos avec son smartphone, et de proposer les clichés de qualité sur sa plateforme. Pour assurer un résultat conforme à ses attentes sur le point technique, le service propose une application nommée Fotolia Instant, qu'il faut utiliser pour réaliser les éventuelles photos qui seront vendues. Pour l'heure, l'appli n'est disponible que sur iPhone, mais sera disponible en octobre sur Android.

00C8000006662412-photo-fotolia-instant.jpg
00C8000006662410-photo-fotolia-instant.jpg
00C8000006662414-photo-fotolia-instant.jpg

Fotolia Instant permet de prendre la photo, de la retoucher, d'intégrer des tags associés à Fotolia, et de soumettre le tout au service, sans dégrader la qualité du fichier. Le contrat de soumission et l'autorisation de droit à l'image est signé de manière numérique par le photographe, ainsi que par les personnes qui apparaissent sur le cliché, dont il faut fournir une copie de pièce d'identité.

C'est ensuite à Fotolia d'effectuer sa modération, qui concerne aussi bien les aspects techniques que ceux liés au respect des droits d'auteur : « Si une marque apparaît dans la photo, elle serait refusée d'emblée » nous explique Karen Seror, responsable de la communication de la plateforme. Il faut également prendre en compte les bâtiments, dont l'image peut être protégée. « Rien n'est laissé au hasard, car 95% de nos clients sont des entreprises » ajoute la responsable. Une photo peut être validée en quelques heures seulement, mais la procédure peut aussi prendre plusieurs jours.

Le chemin vers la fortune ?

Les photos sélectionnées seront ensuite mise en vente sur Instant Collection, au tarif de 3 crédits, ce qui correspond à une somme comprise entre 2 et 4 euros selon la formule choisie par l'acheteur, explique Fotolia. Quant à savoir ce que la mise en vente de photos peut rapporter à l'auteur, c'est très variable : au prix de vente, il faut retirer la part que prend Fotolia - plus ou moins élevée selon la popularité du cliché, mais qui peut atteindre 80% - et prendre en compte le fait qu'une photo, même si elle est validée, peut tout simplement ne pas intéresser les acheteurs potentiels. A noter enfin qu'il faut atteindre la somme de 50 euros pour demander un versement de l'argent gagné sur son compte en banque.

Avec Instant Collection, Fotolia espère attirer une nouvelle catégorie de photographes, et donc de photos. Mais la plateforme ne compte pas revoir ses critères d'exigence à la baisse, et il y a fort à parier que le photographe amateur adepte du smartphone devra faire de nombreuses tentatives avant d'espérer gagner quelques deniers via le service. Mais qui ne tente rien n'a rien !
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités récentes

ISS : un mois d'avril chargé pour les rotations d'équipage
Test Dell G5 15 : un laptop abordable pour jouer à tous vos jeux en Full HD
Les Pixel Buds A ont fuité et ça vient directement de chez Google
Invasion : votre chronique SF livre un dernier carré héroïque !
Dying Light 2 pourra être joué intégralement en coopération à 4 joueurs
Le Pixel 5a ne sortira qu'aux Etats-Unis et au Japon
Un Raspberry Pi streame en direct depuis la stratosphere
Excellent prix pour ce PC portable Asus Vivobook 14
Test vélo électrique VanMoof S3 : une jolie réussite
Comparatif des meilleurs casques de réalité virtuelle (VR) (2021)
Haut de page