Neeva, le moteur de recherche qui vous demandera de payer un abonnement

06 juillet 2020 à 15h44
14
Neeva © Neeva
© Neeva

Et si le moteur de recherche de demain était payant ? Si le concept peut encore sembler loufoque, il répondrait à des problématiques régulièrement montrées du doigt : la publicité et la confidentialité de l’utilisateur. C’est en tout cas le pari que fait la start-up Neeva.

Le fondateur de Neeva n’est pas n’importe qui. Il s’agit de Sridhar Ramaswamy, l’ancien responsable des publicités chez Google, qui a quitté la firme de Mountain View en 2018. Selon lui, le moteur de recherche poussait les résultats utiles vers le bas de la page, en donnant la priorité aux annonces promotionnelles.

Un nouveau modèle économique

Il existe aujourd’hui de multiples moteurs de recherche, tous dominés par Google. Certains arrivent à tirer leur épingle du jeu en proposant une politique différente, comme Ecosia qui mise sur l’environnement, ou DuckDuckGo et sa vision de la vie privée. La gratuité de ces services est alors rendue possible par le nombre de publicités affichées dans les résultats.

Or, Neeva est un projet de moteur de recherche qui fait fi de la publicité. Ces résultats sont fournis par Bing , les données météorologiques par Weather.com et que c’est Apple Maps qui est utilisé pour les questions de localisation et GPS. Pour fonctionner, sans publicité, les revenus du moteur de recherche sont assurés par un abonnement facturé à l’internaute.

En échange d'un forfait mensuel, l'utilisateur de Neeva ne verra aucune annonce sur ses résultats de recherche, et le moteur ne recueillera aucune données personnelles. En outre, une fonctionnalité permettra de relier ses comptes Google, Dropbox ou Microsoft Office , pour effectuer des recherches directement dans vos documents, et personnaliser vos résultat de recherche. En bref, vos propres fichiers pourront apparaître dans vos résultats de recherche, notamment pour vous faire gagner du temps.

Neeva © Neeva
© Neeva

Quelle formule d’abonnement ?

Jusqu’à présent, Neeva séduit. Le projet a en effet déjà récolté 37,5 millions de dollars, et emploie actuellement 25 personnes. Toutefois, ce moteur de recherche n’invente rien en soi, et utilise les ressources d’autres plateformes (Bing, en particulier), ainsi, la question du tarif sera déterminante.

À la manière de Google Stadia , l’abonnement sera d’abord gratuit, puis « coûtera moins de 10 $ par mois ». Selon le fondateur, le prix devrait baisser à mesure que de nouveaux adhérents le rejoindront. Du moins, c’est l’objectif affiché.

À l’heure actuelle, aucune date de lancement n’a été officiellement confirmée. Le projet est toujours en bêta fermée.

Et vous, seriez-vous prêts payer pour un moteur de recherche sans pub ?

Modifié le 06/07/2020 à 15h45
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
14
14
elminster44
En France c’est mort d’avance, portefeuille en forme de hérisson.^^
Saulofein
Internet est un moyen de porter de l’information a n’importe qui, sans distinction de revenu, ou de classe sociale. Rendre un moteur de recherche payant va a l’encontre même de la libre circulation des connaissances.<br /> J’espère que ce moteur échouera lamentablement, c’est tout ce qu’il mérite.
Nmut
Tu es un peu dur là. Rien n’est gratuit en ce bas monde. L’existence d’une alternative payante face aux versions pseudo-gratuites est quand même une bonne chose et même un besoin fort dans certains cas si il respectent effectivement leurs promesses. On n’est pas sur une remise en cause de la neutralité mais juste un autre moyen de rémunérer un moteur de recherche!
vbond007
A vrai dire je suis étonné que les écolos n’aient pas suggéré un internet «&nbsp;payant&nbsp;» sans publicité du tout !<br /> Car si on réfléchit, toutes ces pubs, ces vidéos, ces images qui se chargent sur le moindre site que nous consultons consomment énormément de ressources, de bande passante, de temps…<br /> Imaginez un internet totalement différent, dans lequel la pub n’existe pas ! It isn’t hard to do…<br /> (mince j’ai l’impression de faire du John Lennon… :s)
ketchupilevrai
Les resultats affichés sont ceux de Bing &gt; C’est sans moi !<br /> Dommage c’est une idée interessante.
rezur_fr
Ce qu’il faut comprendre avec le net : Quand c’est gratuit c’est toi le produit. Quand tu ne laisses pas la chance à des «&nbsp;petits&nbsp;» sites d’apparaitre en haut des recherches malgré une meilleure adequation par rapport à ce que tu cherches, tu es le mené par le bout du nez vers des resultats moins pertinents mais qui payent. C’est à l’opposé de la liberté ou de la neutralité que tout le monde attend.
linkin440
Duckduckgo fait le job. Pas besoin de payer pour ça.
Nmut
Pour la vie privée oui, mais il reste des pubs (et en plus pas très bien identifiée), donc un résultat non neutre.
Biggs
2020<br /> « En échange d’un forfait mensuel, l’utilisateur de Neeva ne verra aucune annonce sur ses résultats de recherche, et le moteur ne recueillera aucune données personnelles »<br /> 2022<br /> « Un analyste de sécurité met en évidence le fait que Neeva recueille bel et bien les données personnelles de ses abonnés »<br /> On parie ?
Mecano
Payer 10 euros pas mois pour quelques recherches de temps en temps, c’est juste un peu hors de prix…
totalgaara
C’est d’un ridicule tellement énorme… Qui payerais pour effectuer des recherches… ca deviendrait cher si tout internet était comme ca
bastin55
Pour les pubs, j’ai trouvé la solution, Adblock. Un jour, alors alors que j’installais un jeu via STEAM avec une connexion à 100Mo, et que je naviguais sur internet pour passer le temps. Je me suis rendu compte que les pubs me prenais jusqu’à 30% de ma bande passante.<br /> Je ne suis pas contre les pubs, c’est le modèle économique d’un internet «&nbsp;gratuit&nbsp;». Mais lorsque tu achète un produit, c’est pas l’emballage que t’a envie de payer.
After6blog
non, c’est juste que tu n’as pas encore été marketé correctement…;<br /> Tu n’as qu’a vois les sommes folles dépenses pour des gadgets, si ils proposent un marketing léché à la sauce Apple, tu verras, ça marchera
leibide
Je viens d’apprendre que Cliqz est mort depuis Avril, faute de financement. J’avais pris connaissance de cliqz en lisant les commentaires dans un article sur Qwant sur ce site internet-ci. Cliqz n’était pas basé sur Bing ou Google comme tous les autres, y compris Neeva. Perso, je suis resté fidèle a Qwant. C’est pas mal, mais ce n’est pas Cliqz. L’annonce du depart de Cliqz sur le site web (en anglais) me fait regretter ne pas l’avoir utilisé. L’annonce est très bien écrite est elle montre bien l’enjeu de se faire différent des autres.
Voir tous les messages sur le forum

Actualités du moment

Intel : le Core i7-1165G7 'Tiger Lake' martyriserait les Ryzen 7 4700U et 4800U d'AMD
Final Fantasy VII Remake : le développement de la seconde partie ralenti par la crise sanitaire
Le Français OVH, leader européen du Cloud privé, s'attaque au reste du monde
Le SSD Samsung 860 QVO de 1To à prix cassé chez Cdiscount
Rockstar Games : un nouveau jeu VR en préparation
Les écouteurs sans fil AirPods 2e Gen en baisse chez Amazon
La trottinette électrique Xiaomi M365 passe sous la barre des 300€
Huawei : le design et les performances de son PC de bureau maison en fuite
Le petit lanceur Electron échoue à atteindre l'orbite à son 13è lancement
La carte MicroSDXC SanDisk Extreme 128 Go pour moins de 25€
Haut de page