Yahoo! se retire du marché sud coréen

19 octobre 2012 à 17h04
0
Yahoo! annonce vouloir se retirer du marché sud coréen, une initiative visant à repenser sa stratégie globale et notamment en Asie.
0064000003197726-photo-yahoo-logo-132.jpg

La société Yahoo! souhaiterait-elle se retirer progressivement du marché asistique ? Si cette dernière dément, la question mérite d'être posée. En effet, dans un communiqué publié sur son blog officiel, la firme de Sunnyvale annonce qu'en fin d'année, elle cessera ses activités en Corée du Sud. Le portail n'aurait pas su s'imposer face à la concurrence locale notamment face à Naver, Nate ou encore Chol.

« Depuis 1997, notre équipe en Corée à founit du contenu et des services de grande qualité (...) mais malgré cet effort, ces dernières années la division coréenne a dû faire face à des défis croissants  », explique ainsi la société. Reuters précise que l'équipe coréenne est constituée de 200 à 250 employés.

Yahoo! explique cependant être toujours intéressé par l'Asie et y percevrait « une forte opportunité de croissance ». Rappelons cependant qu'au mois de mai, Yahoo! a finalement trouvé un accord avec le cyber-commerçant chinois Alibaba afin de revendre la moitié (20%) de ses parts pour 7,1 milliards de dollars. Pour rappel, en 2005 Yahoo! avait acheté 40% au sein d'Alibaba pour 1 milliard de dollars afin de lui déléguer le contrôle de Yahoo! China. Cette année Yahoo! a également fermé ses services Meme et Koprol particulièrement adoptés sur le marché indonésien.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

La BPI verra le jour et soutiendra surtout les PME innovantes
Outlook 2013 : Microsoft promet une meilleure prise en charge de l'IMAP
hubiC : Apple forcerait OVH à se soumettre au Patriot Act (màj)
Revue de Web : l'art de savoir briser la glace (ou pas)
Live Japon : Softbank, ou l'art de la fuite en avant
Firefox Marketplace disponible sur Android en version alpha
Huawei : aucune preuve d'espionnage, dit la Maison Blanche
Windows 8 : Toshiba intégrera un équivalent du menu démarrer
Télévision : ne dites plus 4K, mais Ultra HD
Nokia stoppe le développement de Symbian (MàJ)
Haut de page