L’ambassade virtuelle américaine est bloquée en Iran

01 juin 2018 à 15h36
0
Les Etats-Unis ont annoncé le lancement d'une « ambassade virtuelle » en ligne destinée à être visitée par les iraniens. A peine mis en ligne, le site censé vanter la politique américaine a été bloqué.

015E000004808460-photo-us-virtual-embassy.jpg
Dans un communiqué, la diplomatie américaine a annoncé le lancement d'un site destiné aux internautes d'Iran. Cette ambassade virtuelle sert à « établir un pont entre les deux pays afin de promouvoir une meilleure compréhension commune » explique le ministère des Affaires étrangères des Etats-Unis.

Disponible en plusieurs versions, le portail a donc vocation à établir le dialogue entre internautes des deux pays mais également à promouvoir la politique d'intégration américaine notamment par le biais de visas. Concrètement, ce site est le corollaire de la cyber-politique américaine récemment adoptée et mise en avant par la secrétaire d'Etat aux affaires étrangères Hillary Clinton.

Cette dernière avait expliqué en mai dernier que les Etats-Unis étaient prêts à aider les personnes qui souhaitent disposer d'une plus grande liberté dans l'utilisation du Web. A l'époque, la Maison-Blanche précisait que : « si vous voulez voir un monde où plus de pays ont accès à ces technologies, où les personnes peuvent les utiliser sans pour autant que cela nuise à leur vie privée, à leur sécurité ou à leur liberté d'expression, vous avez un partenaire aux Etats-Unis ».

L'initiative n'est pas passée inaperçue puisque les autorités iraniennes semblent déjà avoir bloqué le service en question. A la place du site figure désormais un message expliquant qu'en vertu de « la loi sur le cybercrime, l'accès à ce site n'est pas disponible ». Malgré ce verrouillage en règle, les internautes peuvent toujours y accéder s'ils disposent d'un service VPN.
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

.XXX : l'extension dédiée au X désormais accessible à tous
Aides de l'Etat : la justice confirme la condamnation de France Télécom
Panasonic reviendra sur le marché des smartphones en 2012
L'Australie rejette l'appel d'Apple, le Galaxy Tab 10.1 en vente
Réduction du personnel en vue chez TomTom
Alimentation de 850 W pour le multi-GPU chez Corsair
De Facebook... à Sexebook, réseau social coquin ?
Netflix perdra Starz fin février 2012
Test Internet Explorer 8 : le dernier IE avant la refonte
Test Internet Explorer 9 : un navigateur en net progrès
Haut de page