Google et Adobe deviennent les principaux sponsors du W3C

20 octobre 2011 à 14h40
0
00AF000003941030-photo-w3c-logo-sq-gb.jpg
Le consortium du W3C annonce l'arrivée de Google et Adobe en tant que sponsors principaux en apportant leur soutien financier.

Lancé un peu plus tôt cette année, le programme W3C Organization Sponsor permet aux entreprises qui le souhaitent de contribuer financièrement au développement du W3C et donc d'accélérer davantage les recherches effectuées au sein des standards du web. En s'engageant à verser 100 000 dollars par an, Google devient ainsi un membre Gold tandis qu'Adobe a choisi l'option SIlver caractérisée par un don de 50 000 dollars annuels.

En retour, ces deux donateurs pourront participer aux tables rondes et aux évènements spéciaux organisés par le W3C, bénéficier des conseils des ingénieurs du consortium ou encore apposer leur marque ainsi qu'une accroche sur une page spéciale du site W3.org. Dans un communiqué officiel, il est expliqué que l'argent permettra « de financer les formations, la documentation, les outils et la sensibilisation des professionnels du Web ».

Si l'on connaît déjà les étroites relations entre le W3C et Google via l'évangéliste Vint Cerf travaillant pour la firme de Mountain View et considéré comme l'un des pères de l'Internet, ce programme est surtout l'occasion pour Adobe d'affirmer une fois de plus son engagement au sein des technologies web ouvertes malgré le développement parallèle d'outils propriétaires tels que Flash.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

BitDefender annonce un antivirus grand public à licence illimitée dans le temps
Synology DS712+ : gain de performances pour ce double baie haut de gamme
La police britannique accusée de violation de propriété intellectuelle
Etude : le Community Manager, cet (un peu moins) inconnu
Brouillage 4G : l'Arcep lance une consultation sur les fréquences émises par les micros sans-fil
Lytro : photographiez maintenant, faites la mise au point après
L'Europe s'engage en faveur de la neutralité du réseau
Flash : une faille permet aux curieux d'exploiter la webcam et le micro
Etude : 85% des internautes français inscrits sur les réseaux sociaux, mais peu ont confiance
Malgré leurs différends, Apple et Samsung restent partenaires en affaires
Haut de page