La recherche instantanée s'invite sur Google

08 septembre 2010 à 19h04
0
Aujourd'hui Google a annoncé une mise à jour de son moteur de recherche. Après avoir peaufiné l'interface utilisateur et implementé les informations en temps réel générées par les réseaux sociaux, le moteur est désormais doté d'une nouvelle technologie baptisée Google Instant.

Selon Jonathan Effrat, chef de produit du département de la recherche chez Google, une requête classique effectuée sur Google.fr dure généralement 24 secondes, à savoir 9 secondes pour entrer les mots-clés puis 15 secondes pour obtenir une réponse satisfaisante au sein des résultats. Avec Google Instant, l'objectif est de diminuer le temps alloué à la recherche en rafraichissant instantanément les résultats au fur et à mesure de la saisie d'une requête. En plus de générer automatiquement des résultats à la manière du moteur Spotlight de Mac OS X, la technologie est doublée d'un système de remplissage automatique en anticipant la nature de la recherche avec l'ajout de mots-clés grisés. Cette nouvelle technologie permettrait alors d'économiser entre 2 et 5 secondes par requête.

0226000003531436-photo-google-instant.jpg


Plusieurs facteurs ont été pris en compte pour l'élaboration de Google Instant. Tout d'abord les internautes ne disposant pas d'une connexion suffisement rapide pour afficher les résultats instantanément seront automatiquement redirigés vers la version classique du moteur. Notez que l'utilisateur est en mesure d'activer ou de désactiver la fonction manuellement. Par ailleurs le contenu jugé inapproprié sera automatiquement masqué. Ainsi si l'internaute commence à taper une requête de type sexagénaire, la saisie des premières lettres ne devrait pas retourner des liens vers du contenu pornographique. Enfin, au travers des tests effectués en interne, le rafraichissement permanent des résultats n'aurait pas été jugé intrusif mais se serait révélé relativement naturel à l'usage.

Pour générer ces résultats en temps réel, Google a renforcé son infrastructure et mis a contribution plusieurs équipes. En Israël les ingénieurs ont planché sur le système de remplissage automatique tandis qu'à Zurich, les travaux se sont portés sur la qualité des résultats générés.

Pour l'heure, Google Instant fonctionne sur Chrome, Firefox, Safari et Internet Explorer 8. M.Effrat explique que l'équipe est actuellement en train de travailler sur la prise en charge d'Opera, un travail estimé à quelques semaines. L'équipe réfléchit aussi l'implémentation de cette technologie sur les autres formulaires de recherche comme celui du navigateur Chrome ou encore Google Mobile (un peu plus tard cette année).

0226000003531440-photo-google-instant.jpg
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

iOS 4.1 : la mise à jour destinée aux iPhone et iPod Touch est disponible
Mozilla Labs s'oriente vers le jeu en ligne
Tab Sugar : une version de Panorama pour Chrome
Adobe reconnait une nouvelle faille sur son Reader
JV.fr teste R.U.S.E, l'ambitieux RTS d'Eugen Systems
Conférence de rentrée NVIDIA : GeForce 400M en approche
Un FAI attaque l'un des décrets Hadopi devant le Conseil d'Etat (màj)
Le warez ciblé par un vaste coup de filet
HP : une tablette pour rendre les imprimantes entièrement autonomes ?
HDJ-500, un nouveau casque DJ annoncé chez Pioneer
Haut de page