La recherche instantanée s'invite sur Google

08 septembre 2010 à 19h04
0
Aujourd'hui Google a annoncé une mise à jour de son moteur de recherche. Après avoir peaufiné l'interface utilisateur et implementé les informations en temps réel générées par les réseaux sociaux, le moteur est désormais doté d'une nouvelle technologie baptisée Google Instant.

Selon Jonathan Effrat, chef de produit du département de la recherche chez Google, une requête classique effectuée sur Google.fr dure généralement 24 secondes, à savoir 9 secondes pour entrer les mots-clés puis 15 secondes pour obtenir une réponse satisfaisante au sein des résultats. Avec Google Instant, l'objectif est de diminuer le temps alloué à la recherche en rafraichissant instantanément les résultats au fur et à mesure de la saisie d'une requête. En plus de générer automatiquement des résultats à la manière du moteur Spotlight de Mac OS X, la technologie est doublée d'un système de remplissage automatique en anticipant la nature de la recherche avec l'ajout de mots-clés grisés. Cette nouvelle technologie permettrait alors d'économiser entre 2 et 5 secondes par requête.

0226000003531436-photo-google-instant.jpg


Plusieurs facteurs ont été pris en compte pour l'élaboration de Google Instant. Tout d'abord les internautes ne disposant pas d'une connexion suffisement rapide pour afficher les résultats instantanément seront automatiquement redirigés vers la version classique du moteur. Notez que l'utilisateur est en mesure d'activer ou de désactiver la fonction manuellement. Par ailleurs le contenu jugé inapproprié sera automatiquement masqué. Ainsi si l'internaute commence à taper une requête de type sexagénaire, la saisie des premières lettres ne devrait pas retourner des liens vers du contenu pornographique. Enfin, au travers des tests effectués en interne, le rafraichissement permanent des résultats n'aurait pas été jugé intrusif mais se serait révélé relativement naturel à l'usage.

Pour générer ces résultats en temps réel, Google a renforcé son infrastructure et mis a contribution plusieurs équipes. En Israël les ingénieurs ont planché sur le système de remplissage automatique tandis qu'à Zurich, les travaux se sont portés sur la qualité des résultats générés.

Pour l'heure, Google Instant fonctionne sur Chrome, Firefox, Safari et Internet Explorer 8. M.Effrat explique que l'équipe est actuellement en train de travailler sur la prise en charge d'Opera, un travail estimé à quelques semaines. L'équipe réfléchit aussi l'implémentation de cette technologie sur les autres formulaires de recherche comme celui du navigateur Chrome ou encore Google Mobile (un peu plus tard cette année).

0226000003531440-photo-google-instant.jpg
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

La justice allemande demande à Tesla de mettre en pause la construction de sa Gigafactory
Une taxe sur chaque connexion aux réseaux sociaux, pour remplacer la redevance TV ?
La centrale nucléaire de Fessenheim va être arrêtée ce samedi en vue de son démantèlement
L'éolien a, en 2019, fourni 15% de l'électricité consommée en Europe
Airbus : les USA augmentent nettement les taxes douanières sur les avions européens
Uber ferme son bureau de Los Angeles, écarte des dizaines de salariés et délocalise aux Philippines
La France et l'Allemagne s'associent pour travailler sur le successeur du Rafale et de l'Eurofighter
Il y a maintenant 300 satellites Starlink au-dessus de nos têtes
Galaxy Z Flip : notre prise en main vidéo du nouveau smartphone à écran pliable de Samsung
L'Arctique révèle deux millions de points chauds de méthane, selon un rapport de la NASA

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top