Vous pourriez bientôt diffuser de la musique grâce… à votre peau !

Matthieu Legouge
Spécialiste Hardware
29 septembre 2018 à 10h40
3
nanomembrane

Nanomembrane - haut-parleur

Exit les enceintes Bluetooth ? Une équipe de chercheurs de l'Institut national de science et de technologie d'Ulsan, en Corée du Sud, a présenté une nouvelle technologie innovante et pour le moins insolite puisqu'elle permet d'écouter de la musique grâce à une interface cutanée.

L'épiderme : studio d'enregistrement et salle de concert

Non, ce n'est pas le nom du dernier lieu parisien à la mode et Radiohead n'est pas en train d'y enregistrer son prochain album ! Mais c'est bel et bien pour être appliqué sur l'épiderme que cette équipe internationale de scientifiques a créé cette nouvelle technologie portable, capable de transformer votre peau en haut-parleur ou en microphone !

Concrètement, il s'agit d'une nanomembrane très discrète, puisque transparente, extrêmement fine, elle est également suffisamment flexible pour s'adapter aux mouvements de la peau. Fabriqué à partir de nanofils d'argent intégrés sur une couche de polymère, ce dispositif est capable de conduire les signaux électriques ainsi que la chaleur et est par conséquent en mesure de capter et de restituer un signal sonore. Le haut-parleur, dont l'épaisseur est inférieure à 100 nanomètres, chauffe les fils d'argent présent dans la membrane dès qu'il capte un signal sonore. La température d'environ 33 °C agit sur la pression de l'air environnant et c'est ce changement de pression que détectent nos tympans.

L'objectif de l'équipe de chercheur n'est pas de mettre au point un nouveau produit pour ceux qui ont la fâcheuse tendance d'oublier leur paire d'écouteurs un peu partout, cette « peau intelligente » a d'abord été créée pour aider les malentendants, mais d'autres usages pourraient lui être trouvés à l'avenir.

Bien entendu, ce haut-parleur ne peut pas restituer un signal sonore de grande qualité, impossible d'écouter les Symphonies Parisiennes de Haydn en format Lossless ! Mais c'est la prochaine étape pour les chercheurs, qui comptent bien en améliorer la qualité et la puissance sonore.



Et le microphone dans tout ça ?

Si ces nanomembranes peuvent restituer une onde sonore alors elles peuvent également l'enregistrer ? Eh bien oui, la nanomembrane est également capable de convertir ses ondes en signal électrique, ce qui est finalement l'exact inverse d'un haut-parleur. Ce nouveau genre de microphone peut même reproduire le son enregistré sur un smartphone. L'équipe a d'ailleurs réalisé une série de tests concluants (98 % de réussite) en demandant à 4 personnes de déverrouiller un smartphone à l'aide de la reconnaissance vocale, en enregistrant leur voix via ... leur peau !

Voici une petite vidéo de démonstration, attention aux oreilles !
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
3
0
Rambo_z_a_Clown
Génial comme ça n’importe quel gugusse pourra nous souler dans les transports et ailleurs avec ses gouts musicaux.
KlingonBrain
Vive le futur…<br /> … ou pas.
FlavienS
Et deux petits circuits intégrés aux tragus ? <br /> Puissance sonore limitée, voisins conservés
Voir tous les messages sur le forum

Actualités du moment

Plus besoin d'apprendre les algos, ce Rubik's Cube se résout tout seul
Données personnelles : hausse de 64% des plaintes depuis le RGPD
Amazon ouvre un magasin spécial pour les produits 4 étoiles (et plus)
Photoshop Lightroom intégré à un appareil full frame Zeiss
La Freebox Revolution + TV by CANAL à 9€99 par mois
Keynote Apple : produits, systèmes et services, à quoi s'attendre ?
Tesla Model S : nous avons pris en main la voiture électrique de Tesla
Chargeurs universels : 10 ans après, Bruxelles s'énerve de ne rien voir venir
Au tour de Free de mettre au point son assistant connecté
Haut de page