Honor prêt à secouer le marché des smartphones pliants avec son Magic V

18 janvier 2022 à 17h30
Sponsorisé par
Honor
4
Sponsorisé par Honor
Honor Magic V
© Honor

Dévoilé le 10 janvier 2022 lors d’un événement en ligne, le Honor Magic V est le premier smartphone pliant du constructeur chinois. Propulsé par un SoC Snapdragon 8 Gen1 , il est prêt à bousculer l’ordre établi sur le marché des smartphones pliants.

Honor a évidemment insisté sur le surcroît de performances de son Magic V par rapport à son concurrent direct, le Samsung Galaxy Z Fold 3, mais également face à l’iPhone 13 , qui est actuellement le smartphone le plus vendu en Chine.

Honor : comment en est-il arrivé aux smartphones pliants ?

C’est en 2013 qu'est fondé Honor, avec comme ambition, celle de concurrencer les marques de smartphones de milieu de gamme qui fonctionnent intégralement en ligne. En effet, en ne vendant leurs produits que sur internet, notamment via les sites de partenaires, les constructeurs peuvent réduire leurs coûts et donc, proposer leurs modèles à prix réduit.

Quand Honor s'émancipe de sa maison mère

L'impossibilité d'utiliser des composants matériels et logiciels en provenance des États-Unis, à cause du blocus imposé par l'administration Trump à sa maison mère, devenait problématique pour la marque et impactait sa croissance. La marque a donc été vendue en novembre 2020 à un consortium composé d'une société d'État de Shenzhen, en Chine, et d'un groupe de détaillants de la marque.

Honor est ainsi devenu un constructeur à part entière en récupérant, par la même occasion, ses usines et toutes les infrastructures précédemment affiliées à la marque. Totalement émancipé, Honor revient donc avec les Services Google dans leur intégralité et la possibilité d'utiliser les applications made in USA telles que Facebook, Instagram, Twitter ou encore Netflix.

Récupération de la licence Android

Fort de sa nouvelle indépendance, Honor a rejoint le club des constructeurs chinois comme Xiaomi, Oppo et Vivo, qui opèrent sans les restrictions américaines. Honor peut donc utiliser le système d’exploitation Android avec les services de Google, et donc poursuivre ses activités sur les marchés des smartphones et des wearables.

Honor Magic V

Un smartphone qui n'a pas à rougir face aux cadors du marché

Honor a su prendre son temps pour pénétrer le marché des smartphones pliants. Mais la marque a surtout écouté et exploité les critiques qu'ont subies les modèles de constructeurs concurrents. Fort de ce bagage, Honor a pu proposer un smartphone mieux conçu et en adéquation avec les usages réels des consommateurs.

Une conception minutieuse

En amont de la conception de son premier flagship pliant, Honor a réalisé plusieurs études. En découle le constat d'une importance cruciale relative à l’expérience utilisateur via l’écran externe, c’est-à-dire quand le smartphone est fermé. 

En effet, pour leur usage classique, soit le fait de téléphoner, lire, envoyer des messages voire scroller sur leurs réseaux sociaux préférés, les utilisateurs privilégient naturellement l’écran externe.

Mais pour les emails, la prise de notes ou l’utilisation de certaines applications professionnelles, l’écran interne est largement privilégié puisqu'il offre une surface de travail plus agréable et intuitive. 

C’est pour ces raisons que le constructeur a opté pour un ratio d’aspect de 21:9 pour l’écran externe de 6,45 pouces (2560 x 1080 pixels) et 10:9 pour l’écran interne de 7,90 pouces (2272 x 1984 pixels). L'objectif restant d’offrir le meilleur confort d’utilisation possible.

Un smartphone pliant léger et équilibré

Honor a conçu le smartphone pliant le plus fin du marché lorsqu’il est fermé : pour les usages classiques, le smartphone, bien qu’assez épais, tient bien dans la main. Et il est particulièrement léger : 288g ou 293g selon le coloris. Un poids plume lié à son châssis composé d’un alliage de titane, de métaux liquides en zirconium et de fibres de carbone. 

Ensemble, ces matériaux très résistants réduisent la densité de l'appareil. La bonne répartition du poids entre les deux moitiés de l’appareil, lorsqu’il est ouvert, était également un élément crucial pour Honor. Pour atteindre cet objectif, le constructeur a opté pour une dual batterie, d’une capacité totale de 4750 mAh.

Ainsi, le Honor Magic V est agréable en main : lorsqu’il est déployé, un côté n'est pas plus lourd que l'autre. L’ensemble mesure 160,4 x 72,7 x 14,3 mm lorsqu’il est fermé, et passe à une largeur de 141,1 mm et une épaisseur de 6,7 mm lorsqu’il est ouvert.

Honor Magic V

Néanmoins, l’îlot photo à l’arrière de l’appareil dépasse assez largement de l’appareil. Il est composé de trois capteurs de 50 Mpx : un grand-angle (f/1.9), un ultra grand-angle (f/2.2) et un Spectrum Enhanced (f/2.0). L’écran externe et l’écran interne sont tous les deux équipés d’un capteur selfie de 42 Mpx (f/2.4).

Pour la durabilité de l’écran interne, grande inquiétude des consommateurs, Honor a opté pour une charnière en forme de goutte d’eau capable de supporter 200 000 ouvertures et fermetures du smartphone pliant.

Selon le constructeur chinois, cela revient à une durée de vie de 10 ans, à raison de 50 ouvertures et fermetures quotidiennes. Et bien sûr, l’écran interne est couvert d’un film protecteur contre la poussière, les rayures et les vilaines traces de doigts.

Premier smartphone pliant équipé d’un Snapdragon 8 Gen1

En plus de proposer un smartphone pliant léger et équilibré pour répondre aux exigences des consommateurs, Honor a également soigné la fiche technique de son Magic V. Celui-ci embarque un SoC haut de gamme de Qualcomm, le Snapdragon 8 Gen1.

Des performances au rendez-vous

Le Honor Magic V propose ainsi une augmentation des performances de l’ordre de 20 % côté CPU et 30% côté GPU. On relève également que le produit est 30% moins énergivore que la génération précédente.

Revenons sur les écrans un instant pour préciser que l’OLED externe offre un taux de rafraîchissement de 120 Hz. À titre comparatif, l’écran OLED interne se contente de « seulement » 90 Hz, et le Galaxy Z Fold 3 propose un taux de rafraîchissement de 120Hz partout. 

Néanmoins, on peut souligner que le Honor Magic V propose une meilleure définition d’écran avec un ratio d’aspect supérieur. Ce ratio d’écran est également plus grand grâce à des bordures plus fines, et la densité de pixels tout autant, que ce soit pour l’écran externe comme pour l’écran interne. 

Pour les cinéphiles, le Honor Magic V détient la certification IMAX Enhanced. Celle-ci garantit une expérience immersive, comme au cinéma, grâce à son grand écran et à ses doubles haut-parleurs stéréo.

Honor Magic V © Honor

Une expérience personnalisée par Magic UI 6.0

Depuis sa création en 2016, l’intelligence artificielle développée par Honor a beaucoup évolué. Un bond en avant qui tend désormais, à travers la surcouche Magic UI 6.0, à rendre le smartphone proactif. 

En effet, l’IA apprend des habitudes de l’utilisateur et s’adapte progressivement afin d’améliorer son expérience d’utilisation. Ce dernier peut notamment profiter de recommandations toujours plus personnalisées. Par exemple, il peut lancer des applications selon le jour et l’heure, s’il s’agit d’un temps de travail ou de repos. 

Si l’utilisateur doit prendre l’avion, le Honor Magic V lui proposera un trajet adapté, qui s'appuie sur son emploi du temps. De quoi lui éviter tout retard ou lui permettre de manger sur place avant son départ, si c’est son habitude. Et lorsqu’il est géolocalisé dans l’aéroport, l’IA affiche la liste actualisée des départs et des arrivées.

Bref, avec Magic UI 6.0, le Honor Magic V épaule son utilisateur comme un véritable assistant personnel, en se conformant à ses habitudes et à ses préférences, pour lui offrir à terme un OS totalement personnalisé.

Article proposé et conçu par La Rédaction Clubic en partenariat avec Honor
Lire la charte de confiance
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
4
5
kellog89
La notion de poids plume est toute relative. Au delà de 160g, je trouve deja ça lourd, alors 288g, il me faut une valise a roulettes pour le transporter
mcbenny
C’est globalement 2 téléphones l’un sur l’autre alors forcément, le poids se rapproche du double d’un téléphone « normal ».
Popoulo
C’est juste 50g de + que l’iphone 13 pro max et 60g d’un S21 Ultra. Pas si mal opti que ça niveau poids pour un pliant.
Felaz
Le design est plutôt réussi, et il fait quand même plus « fin » que les premiers écrans pliables qu’on a vu passer…
Voir tous les messages sur le forum

Lectures liées

L'iPhone pliant pourrait être équipé d'un écran E-ink
Ces 20 applications Google vont recevoir une nouvelle interface consacrée à la future Pixel Tablet
Galaxy Z Fold 4 : Samsung sur le point de lancer la production de son nouveau smartphone pliant
Un nombre insolent de capteurs pour l'appareil photo du Xiaomi 12 Ultra
La gamme OPPO Reno8 livre déjà (presque) tous ses secrets
Pour Kuo, Apple vise à complètement abandonner la connectique Lightning
iOS 16 ne révolutionnera pas l'interface de votre iPhone mais vous proposera de nouvelles applications bienvenues
Quand le fitness réunit Google et Samsung pour vous offrir le meilleur dans l'applicatif
Les meilleures alternatives au Google Pixel 6a : 4 téléphones à considérer avant votre achat
La Samsung Galaxy Watch 5 Pro utilisera des matériaux haut de gamme pour offrir une meilleure finition
Haut de page