Liquid S1 : Acer annonce un smartphone Android de 5,7 pouces

01 juin 2018 à 15h36
0
Acer s'invite au bal des smartphones tendant vers la tablette avec l'annonce, au Computex, du Liquid S1. Ce smartphone embarque un écran de 5,7 pouces ainsi qu'un Android enrichi d'une couche logicielle censée faciliter les usages multi-tâches. Lancement prévu aux alentours de la rentrée de septembre, à prix compétitif.

00C8000006012946-photo-acer-liquid-s1.jpg

Acer, qui joue sur ses terres natales au Computex, a dévoilé lundi le Liquid S1, son premier smartphone 5,7 pouces (14,47 cm), qui devrait faire son entrée sur le marché dans le courant du troisième trimestre. Le fabricant taïwanais s'engage donc lui aussi dans le segment des « phablets », à l'instar de ZTE et son Grand Memo (5,7 pouces également) ou de Samsung et ses différents Galaxy Note. Sa recette ? Un hardware abordable, doublé d'un Android (en version 4.2) dont l'apparence globale n'est pas modifiée, mais qui est enrichi de quelques fonctions maison, dont la plus ambitieuse consiste en une nouvelle façon d'aborder la gestion du multi-tâches au sein du système.

La configuration du Liquid S1 s'articule autour d'un processeur quad-core Mediatek cadencé à 1,5 GHz, doublé d'un GPU PowerVR et de 1 Go de mémoire vive. L'écran adopte quant à lui un affichage sur 720p, soit 1280 x 720 pixels. Le terminal dispose également de 8 Go de stockage, extensibles via carte microSD, ainsi que de deux capteurs photo, au dos et en façade, de respectivement 8 mégapixels et 2 mégapixels. L'ensemble affiche des dimensions de 163 x 83 x 9,6 mm, pour un poids donné à 195 grammes.

00C8000006012966-photo-acer-liquid-s1.jpg
00C8000006012968-photo-acer-liquid-s1.jpg

Pour ce qui est de la personnalisation du système, Acer est resté relativement modeste, avec une interface quasiment identique à celle de la version originale d'Android 4.2. Le taïwanais y greffe tout de même quelques éléments de son cru, à commencer par un dispositif de gestion du multi-tâche venant compléter celui intégré au système de Google. Baptisé « Float App », celui-ci est directement inspiré du monde PC puisqu'il repose sur le concept de fenêtres.

Dans ce contexte, les applications peuvent ne pas être ouvertes en mode plein écran : elles apparaissent alors sous forme de fenêtres, susceptibles d'être déplacées, agrandies et superposées. Le multi-tâche est appelé par une pression longue sur le bouton principal. Chaque fenêtre dispose ensuite de sa propre barre contextuelle permettant de réduire l'application (la faire passer en tâche de fond), basculer en plein écran ou la fermer.

00BE000006012948-photo-acer-liquid-s1.jpg
00BE000006012950-photo-acer-liquid-s1.jpg

Pour illustrer les mérites de cette approche, Acer proposait une démonstration pendant laquelle un utilisateur reçoit un appel, pris depuis un kit mains libres, et lance au fil de la conversation une application de prise de notes, puis l'agenda, puis la calculatrice, etc. « C'est de l'informatique, comme on l'a toujours fait dans l'univers PC », s'est réjoui le vice président en charge du marketing chez Acer.

Rapidement prise en main, l'interface se révèle effectivement intuitive pour qui a grandi à proximité d'un ordinateur. Il faudra toutefois voir sur le long terme comment les différentes applications s'accommodent de cet affichage fenêtré, et si la proposition de valeur se révèle vraiment supérieure à celle que propose Android en standard (une seule application visible à l'écran, avec bascule rapide entre les différents programmes).

00C8000006012970-photo-acer-liquid-s1.jpg
00C8000006012972-photo-acer-liquid-s1.jpg

Acer proposera également sur le Liquid S1 un mode de reconnaissance faciale, ainsi qu'un dispositif de réglages automatiques des paramètres du téléphone en fonction du lieu où se trouve l'utilisateur. Celui-ci pourrait ainsi par exemple demander à ce que son téléphone passe systématiquement en mode vibreur lorsqu'il arrive sur son lieu de travail. L'achat du terminal ouvrira enfin droit à un espace de stockage dans le cloud d'Acer.

Le Liquid S1 devrait arriver en Europe dans le courant du troisième trimestre, avec un prix public fixé à 349 euros.

Pour aller plus loin
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Computex 2013 : le coup d'envoi est donné, en direct de Taïwan
Yahoo! migre tous ses utilisateurs vers son nouveau webmail
A son tour LinkedIn lance la double authentification
Plusieurs chaînes quittent la TV des opérateurs
Radio en ligne : Apple sur le point d'officialiser son service ?
Iconia W3 : Acer lance une tablette Windows 8 de 8,1 pouces
Revue de Web : Quand Superman rencontre Minecraft
Revue de presse : choisir son watercooling
Infos US de la nuit : LinkedIn sécurise, Twitter facilite et Amazon s'étend
Washington s'empare de la prise de contrôle de Sprint par Softbank
Haut de page