Test du Mio 485 Spirit

08 juillet 2011 à 17h37
0

Test du Mio Spirit 480


Avec son Spirit 480, Mio propose un GPS d'entrée de gamme qui ne fait pas de concessions sur les fonctionnalités. L'appareil intègre un module TMC, et propose un menu qui donne accès aux contenus touristiques des guides Michelin. Pari réussi ? C'est ce que nous verrons à l'issue de ce test.

0226000004420150-photo-mio.jpg

Mio Spirit 485
Caractéristiques principales
Système d'exploitationWindows CE : 6.0
Circuit GPS Puce SiRFstarIII avec InstantFixII™
Mémoire / StockageSDRAM : 64 Mo / ROM : 2 Go / Extensible via Micro-SD (max 32 Go)
Technologie d'écran et définition4,3 pouces 480 x 272 (WQVGA)
Infotrafic TMCOUI
Autonomie batterie4 heures
Dimensions 127 × 82 × 15 mm
Poids148,4 g (avec batterie)



Présentation du Mio Spirit 480





Mio Spirit 485 accompagné de tous ses accessoires.
Mio Spirit 485 vu de face : l'écran tactile 4,3 pouces de 480 x 272 pixels (WQVGA) offre une bonne visibilité, même si l'on déplore la pauvreté visuelle de la cartographie 3D.
Vue arrière du Mio Spirit 485 : le haut-parleur externe est poussif : il grésille lorsque le volume est élevé.
Connectique mini USB dédiée au chargement, à la synchronisation ainsi qu'à l'antenne TMC.
Le socle de fixation : la rotule permet d'orienter le GPS dans toutes les directions et le levier dédié à la ventouse est appréciable. On regrette simplement que le rail de fixation du GPS ne soit pas vraiment pratique. De plus, il faut systématiquement débrancher le GPS lorsqu'on veut le sortir du socle.
Bouton d'alimentation.
Disque plat qui peut être collé sur le tableau de bord de manière à pouvoir positionner la ventouse du socle sur l'habitacle.
Chargeur allume-cigare (fait également office d'antenne TMC).


Menus et ergonomie


L'ergonomie du Mio Spirit 480 est plutôt bonne. Entrée de gamme oblige, le GPS embarque moins de fonctionnalités que ses grands frères, mais il se veut également plus simple d'utilisation. Pari réussi : dès les premiers instants d'utilisation, on trouve instantanément ses marques.

012C000004416378-photo-menu.jpg
012C000004416376-photo-menu-param-tres.jpg

Menu principal et menu de configuration du Mio Spirit 480


Le guidage visuel


Que ce soit dans les menus ou avec la carte, l'aspect visuel est pour le moins austère au point que le Spirit 480 ne semble pas être capable d'afficher plus de 16 couleurs simultanément. Paradoxalement, en parallèle de cette pauvreté visuelle, on a un peu le sentiment d'être bombardé d'information tant l'affichage est peu lisible et confus. Heureusement, la carte reste compréhensible.

Côté performances, le GPS manque un peu de tonus. La fluidité des défilements et autres rotations de cartes 3D n'est pas irréprochable.

Sur autoroute cette fois, Mio propose un affichage simplifié des intersections complexes qui se substitue à la carte dès que l'on approche d'un croisement de ce type.




012C000004416348-photo-carte1.jpg
012C000004416352-photo-carte2.jpg

012C000004416354-photo-carte3.jpg
012C000004416356-photo-carte4.jpg

Affichage de la carte 3D et vue schématique des intersections complexes.


Le guidage vocal


Le Mio Spirit 485 propose une unique voix féminine compatible avec la technologie Text to Speech. Les instructions vocales sont claires, mais l'intonation de la voix conserve un aspect robotique. Sur le plan matériel cette fois, on sent que le haut-parleur du PND est un peu faiblard. Lorsque le volume est réglé par défaut, (8 barres sur 10), ce dernier produit un son qui n'est pas propre avec certaines intonations de voix. À haut régime, les grésillements s'intensifient.



012C000004416368-photo-dsc-0105voix1.jpg
012C000004416370-photo-dsc-0105voix2.jpg

Une unique voix. Heureusement, cette dernière est compatible Text to Speech.


Comment parle l'appareil ?
  • « Dans 400 mètres, tournez à droite, montée des Autrichiens »
  • « Tournez à droite, puis tournez à droite Vienne »
  • « Gardez votre gauche, puis gardez votre droite »
  • « Dans 500 mètres, au rond-point, continuez tout droit, d41b »

Itinéraire, contournement



Saisie des adresses
La saisie des adresses est facilitée par la présence d'un clavier AZERTY prédictif qui se montre tout de même plutôt réactif. On note un second bon point puisque Mio propose pas moins de 3 claviers virtuels alternatifs (mode alphabet, avec accents, clavier de symboles).

012C000004416360-photo-clavier1.jpg
012C000004416380-photo-menu2.jpg

Clavier virtuel prédictif et options de saisie.



En plus du mode de saisie d'adresses classique (ville, rue, numéro de rue), le Mio Spirit 485 propose une recherche par mots clefs, ou par sélection d'un point sur la carte. Si ces possibilités sont bienvenues, on regrette tout de même l'impossibilité de saisir une coordonnée GPS (longitude et latitude).

Options de calcul d'itinéraire
Pour choisir les options de calcul d'itinéraire, il faut systématiquement repasser par le menu de configuration. Le Mio 485 propose d'effectuer un trajet rapide, économique (par défaut) ou court (qui ne sera pas forcément le plus rapide). Le tout est complété par un mode piéton (non-respect des règles de circulation). Concernent le type de route, le PDN propose d'éviter les routes à péage. En revanche, aucune possibilité n'a été retenue pour éviter les autoroutes gratuites (cas de la Bretagne ou de l'Alsace). Dommage.

012C000004416374-photo-itin-raire2.jpg
012C000004416372-photo-itin-raire.jpg



Recherche d'un POI
Le Mio Spirit 485 permet de rechercher des points d'intérêt situés à proximité du lieu où l'on se trouve ou dans une ville en particulier. Si on accède à cette rubrique lorsqu'un itinéraire est déjà planifié, on peut rechercher un point d'intérêt sur le trajet ou à proximité du lieu de destination.

012C000004416390-photo-poi1.jpg
012C000004416392-photo-poi2.jpg



Pour chercher une catégorie de point d'intérêt, le Mio 485 propose un accès direct à 6 rubriques principales.

En revanche, les choses se gâtent lorsqu'on utilise le moteur de recherche de point d'intérêt. Bien que la base de données soit riche, et la recherche relativement rapide, ce module reste trop peu pratique.

Non seulement les résultats ne sont pas classés par distance du point ou l'on se trouve (ni par catégorie), mais en plus, le défilement des réponses est handicapé par une lenteur rédhibitoire.

Tous le POIs natifs du PND son complétés par les guides Michelin France et Monaco. Comme avec la plupart des GPS intégrant des bases de données Via Michelin, on constate que cette catégorie de POI fait l'objet d'une rubrique séparée des POI natifs, dommage.


012C000004416410-photo-dsc-0105michelin.jpg
012C000004416384-photo-michelin1.jpg

012C000004416386-photo-michelin2.jpg
012C000004416388-photo-michelin3.jpg
Gestion des POI.


Itinéraire bis
Carton rouge pour Mio : en cours de route, il est impossible de calculer un itinéraire bis, ou de recalculer un itinéraire en évitant une portion donnée du parcours initial. La raison invoquée par Mio est que le 485 est un modèle d'entrée de gamme qui est limité à un itinéraire unique. Dans le même ordre d'idées, on regrette l'absence d'un système de planification d'itinéraire étape par étape. Ces deux fonctionnalités sont pourtant présentes avec la quasi-totalité des GPS d'entrée de gamme concurrents !

Les informations de trafic (TMC)


Le Mio Spirit 485 propose un module d'info trafic TMC. Les données sont capturées par le biais d'un tuner FM intégré (l'antenne est noyée dans le câble USB). Au besoin, il est possible d'activer une option de contournement automatique lorsqu'un barrage (bouchon, travaux) est décelé sur l'itinéraire. L'utilisateur peut également visualiser l'ensemble des problèmes de trafic listés dans les environs en passant par le menu des options.

012C000004416404-photo-tmc4.jpg
012C000004416402-photo-tmc3.jpg

012C000004416400-photo-tmc2.jpg
012C000004416398-photo-tmc1.jpg

Module d'information trafic (TMC).


À propos radars


Le Mio Spirit 485 propose bien un module de prévention de radars qui est toujours activé par défaut. Lorsqu'on approche du lieu d'implantation des radars, la voix de synthèse lance un avertissement. Le système semble toutefois perfectible puisque sur notre parcours, nous avons pu remarquer des radars signalés sur la carte, mais pas annoncés.

012C000004416364-photo-dsc-0105radars.jpg
012C000004416366-photo-dsc-0105radars2.jpg



0258000004416436-photo-majradars.jpg

Mise à jour des radars avec l'application MioMore Desktop


Mise à jour des cartes et synchronisation


Pour les cartes, les informations d'emplacement radar et les POI, la mise à jour du Spirit 485 s'effectue à l'aide de MioMore Desktop (disponible en version 7.3 au moment du test), une application disponible sous Windows. À noter qu'il faut éviter de perdre le DVD d'installation dans la mesure où le programme ne peut être téléchargé sur le site du constructeur (Mio indique toutefois qu'il est possible de contacter la hot line pour obtenir un double du disque).

0258000004416738-photo-cartographies.jpg

Utilisation du programme de synchronisation


Concernant la politique de mise à jour, il est possible de télécharger gratuitement les dernières cartographies en date pendant 30 jours à compter de la date d'achat du produit. Passé cette date, les cartes sont facturées 59 euros pour l'Europe de l'Est et de l'Ouest, 49 euros pour l'Europe (est ou ouest) ou 39 euros pour la France. En cas de besoin sporadique (départ en vacances, par exemple), Mio à la bonne idée de proposer une location mensuelle des cartes .

Conclusion



Le Mio Spirit 480 est un GPS qui se veut être simple d'utilisation. Si l'objectif est plutôt réussi, on regrette tout de même l'absence de certaines options pourtant présentes en entrée de gamme chez la concurrence. À titre d'exemple, il est impossible d'éviter un tronçon du parcours en cas de problème. Aucune option d'itinéraire bis n'est proposée et la gestion des itinéraires à étapes multiples n'est pas non plus de la partie.

Sur le plan matériel cette fois, la qualité du GPS, la conception du pied ainsi que la finition globale laissent à désirer. On note également que le haut-parleur interne est poussif à haut régime, et que la visibilité offerte par l'écran n'est pas forcément optimale.

Pour finir sur une note positive, en plus du prix relativement abordable, on apprécie la qualité de réception de la TMC ainsi que la bonne intégration de ce module d'info trafic. Autre point fort : même si le Spirit 485 se veut basique, le constructeur a tout de même fait l'effort d'intégrer des informations provenant du Guide Michelin. Seul bémol : comme chez la concurrence, cette base de données est séparée des POI traditionnels, ce qui ne simplifie pas vraiment leur accès.

Au final, même si le Mio Spirit cumule certaines qualités, on reste tout de même un peu sur sa faim. Au point de préférer monter en gamme. L'appareil pourra tout de même séduire les personnes qui veulent disposer de la TMC pour un prix abordable.

Mio Spirit 485

Les plus
+ TMC performante
+ Guide Michelin intégré
+ Simplicité d'utilisation
Les moins
- Haut-parleur poussif
- Austérité visuelle, écran moyen
- Qualité très moyenne du matériel
- Pas d'options de contournement
Ergonomie
Instr. visuelles
Instr. vocales
Fonctions annexes
3


Modifié le 18/09/2018 à 14h43
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Sommée de cesser de diffuser les chaines d'Altice, Free opérerait la coupure dès vendredi
Les poids-lourds électriques eCascadia de Daimler prêts à prendre la route
Des scientifiques ont découvert le plus grand trou noir jamais observé à ce jour
La Chine ouvre la plus grande station-service d'hydrogène au monde
Salto, la réponse des chaînes TV françaises à Molotov et Netflix sera lancée début 2020
Déjà plus de 45 000 précommandes pour la Mini Cooper SE électrique
Un faux câble de charge iPhone permet de pirater le PC ou le Mac qui s'y connecte
La PS5 et la Scarlett pourraient offrir des graphismes photoréalistes selon le boss de Take-Two
Piratées, les enceintes connectées pourraient être une menace pour leurs utilisateurs
L'Audi e-tron devient la voiture électrique la plus sûre du monde

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top