La ministre de la Justice demande à Google de flouter les images des prisons

Par
Le 11 octobre 2018
 0
statue justice fotolia

Depuis l'évasion rocambolesque en juillet dernier du braqueur Rédouane Faïd, la ministre de la Justice a demandé à Google de flouter toutes les vues aériennes de prisons sur Google Maps et Google Earth.

Google s'est engagé à le faire d'ici décembre prochain.

Des zones interdites facilement visibles

Nicole Belloubet, la ministre de la Justice, est en colère contre Google. Alors que la prison de Réau en Seine-et-Marne est classée comme « zone interdite à la prise de vue aérienne par appareil photographique, cinématographique », au moment de l'évasion du braqueur, les enquêteurs ont découvert que le centre pénitentiaire était totalement visible depuis Google Earth, ce qui a permis aux complices de distinguer les différents bâtiments, les terrains de football, les cours et les enceintes.

Ces derniers temps, les relations entre Google et les pays européens sont plutôt houleuses. Alors que la Commission Européenne a condamné Google à verser une première amende de 2,4 milliards d'euros pour abus de position dominante en 2017, une nouvelle amende de 4,3 milliards lui a été infligée en 2018.
Modifié le 11/10/2018 à 17h01
scroll top