🔴 Soldes dernière démarque : jusqu'à - 80% ! 🔴 Soldes dernière démarque : jusqu'à - 80% sur le high-tech

Chèque énergie : jetez un œil, vous y avez peut-être droit

22 décembre 2022 à 12h25
11
conso énergie

Le gouvernement propose différents chèques pour aider les particuliers à supporter les augmentations du prix de l'énergie.

C'est un coup de pouce bienvenu pour les ménages les plus modestes en pleine période d'inflation.

Une aide pour les Français touchés de plein fouet par l'inflation

Le gouvernement a mis en place en cette fin d'année une série de mesures pour protéger le pouvoir d'achat des Français, alors que l'inflation galopante fait grimper les prix de l'ensemble des biens de consommation, mais aussi de l'énergie.

Si l'on connait déjà le chèque énergie, versé aux familles aux revenus les plus modestes chaque année pour les aider à payer leurs factures d'électricité, l'État distribue trois autres chèques énergie exceptionnels, pour les ménages se chauffant à l'électricité, au bois ou au fioul.

Ces chèques sont évidemment soumis à des conditions de ressources et ciblent les ménages les plus durement touchés par cette crise de l'énergie qui frappe le pays cet hiver.

Plusieurs chèques en fonction de votre source d'énergie et de vos revenus

Le premier chèque énergie concerne l'électricité, et peut vous faire gagner entre 100 et 200 euros. Ce chèque est à saisir directement depuis votre espace client EDF ou tout autre fournisseur d'énergie, ou envoyé directement à ce dernier si vous avez déjà reçu un chèque énergie par le passé. Un montant de 100 euros vous sera automatiquement accordé si votre revenu fiscal de référence par unité de consommation est compris entre 10 800 euros et 17 400 euros. Le montant passe à 200 euros pour un revenu fiscal inférieur à 10 800 euros.

Si vous vous chauffez au fioul, 200 euros seront accordés en tant que personne seule avec enfant au SMIC, ou 100 euros pour une personne seule au SMIC sans enfant, ainsi qu'aux femmes seules avec deux enfants gagnant moins de 3 000 euros par mois. Si vous n'avez jamais reçu de chèque énergie, il vous faudra en faire la demande sur le guichet en ligne, en joignant une facture de fioul passée. Les autres devraient avoir reçu leur chèque automatiquement.

Enfin, les résidents se chauffant au bois ont le droit à des aides comprises entre 100 et 200 euros pour les propriétaires de chauffages à pellets, et de 50 à 100 euros pour l'achat de bûches. Vos revenus annuels sur 2020 ne doivent pas excéder 20 000 euros.

Source : Energie-Info

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
11
8
gekola
Encore un pansement sans lendemain. C’est habituel que les politiques fassent de l’instantané sans pensé long terme…<br /> Aucune annonce sur quoi que ce soit pour changer la donne sur le long terme.<br /> Un pansement sur une plaie est utile mais pas tout le temps suffisant (ici je pense que c’est le cas).
kplan
Et le long terme c’est quoi ? Il faudrait certes désindexer le prix de l’électricité sur celui des hydrocarbures mais ça ne règle pas le problème du prix de ces derniers.<br /> En attendant je connais une famille qui a droit aux chèques énergie et ils sont ravis de passer cette période avec des mensualités à payer en moins à EDF.
gekola
Un pansement n’est pas inutile, mais seul ça suffit pas.<br /> Remettre le monopole pour les contrats de distributions d’électricité, comme avant, ça serait déjà un bon début, ça éviterait d’avoir EDF qui se faire volé par les distributeurs alternatifs (parce que les règle désavantage systématiquement EDF que ce soit en période chère ou peu chère).<br /> Pour le prix de l’essence, là ça va être compliqué de faire marche arrière sur des politiques de pleine voiture depuis plus de 50 ans. L’étalement urbain est si avancé que les transports de masse sont compliqués pour que l’ensemble de la population ait accès aux emplois, aux services publiques et aux commerces…<br /> C’est des problèmes complexes, avec beaucoup de variables, et aucune solution miracle.<br /> Mais encore une fois un pansement n’est pas suffisant, ça va peut être faire réélire des personnages politiques, mais ça corrigera/atténuera pas le problème sur le long terme.
Keorl
Le question à se poser avant une telle réaction, c’est de savoir SI la politique nous DOIT quelque chose à ce sujet.<br /> Et en ce qui me concerne, je pense que la réponse est non. Les prix fluctuent, on fait avec ou on consomme moins. L’état ne nous doit pas d’aides, encore moins des subventions au cramage d’énergies fossiles comme c’est le cas ici.<br /> Pour rappel, chauffer tout son logement à une température confortable, est une dépense d’énergie astronomique (essayez de comparer avec ce que vous produiriez en pédalant). Même avec des prix qui grimpent en flèche, l’énergie reste en quelque sorte gratuite quand on se rend compte de la quantité monumentale qu’on a pour ce prix (et qui nous parait normale, avec les habitues qu’on a prises ces dernières décennies en termes de chauffage ou de voiture par exemple). Je ne dis pas ça pour « culpabiliser » qui que ce soit, juste pour faire réfléchir à un aspect auquel on ne pense généralement pas.<br /> Bref pour revenir au problème des factures, je maintiens que l’état ne nous doit rien : si on a droit à une telle aide, on la prend en souriant. Pour ce qui est de faire face aux factures (avec ou sans aide), se poser la question d’optimiser sérieusement la consommation, quitte à remettre en cause les habitudes (même si c’est dur, quand la société toute entière fait de ces habitudes la normalité !!). Mon appartement a-t-il besoin que toutes les pièces soient chauffées en même temps ? La salle de bains, 24h pour 10 secondes entre la sortie de douche et l’habillage ? Dois-je me promener en tenue estivale chez moi en hiver si une épaisseur (en particulier les sous vêtements longs faits pour ça) permet le même confort avec des degrés en moins ? Quid du chauffage rayonnant visant les personnes plutôt que le bâti ? Mes volets sont-ils fermés dès que la lumière disparait ?<br /> Entre les habitudes et avoir froid par manque de moyens financiers, il y a tout un panel de possibilités intermédiaires. Entre ce que nous a vendu la société moderne et avoir l’impression de vivre au moyen âge, il y a aussi des milieux.
Steph29
Tu as tout dis, il n’y a pas de solutions simples à des problèmes complexes. Je ne sais pas si c’est aux politiques de trouver des solutions et/ou à nous tous de changer nos habitudes mais ce qui est certain c’est que le monde de demain sera différent.
promeneur001
Ma solution pour supporter immobile les 17-18 °C chez moi : être vêtu de pied en cap avec des vêtements chauds :<br /> sous-vêtements collants de ski haut et bas<br /> sous-vêtements plus amples de randonnée haut et bas<br /> chaussette de ski<br /> veste en polaire<br /> mitaine<br /> bonnet<br /> robe de chambre en polaire<br /> Bien sûr, à ajouter ou à retirer en fonction de la situation de chacun.<br /> Tous ces articles en dehors de la robe de chambre se trouvent chez Decathlon pour environ 10 € l’article basique.
promeneur001
Pour ce qui est d’économiser l’énergie. Aujourd’hui, il existe des solutions pour réguler la température pièce par pièce en fonction de l’absence-présence. On peut gagner 20-45 % de consommation.<br /> Ça existe pour le gaz et l’électricité.<br /> Pour ceux qui ont des radiateurs électriques pilotables par fil pilote. Chez Delta Dore, il existe une solution radio qui se connecte au fil pilote du radiateur. (Castorama, Leroy-Merlin)<br /> Pour ceux qui se chauffent aux gaz, il existe une solution chez Honeywell. (Leroy-Merlin).
promeneur001
Pour ceux que les travaux n’effraie pas, le panneau rayonnant au plafond semble la meilleure solution. Le panneau rayonnant ne chauffe pas l’air, il chauffe les objets rencontrés par le faisceau infrarouge.<br /> Aujourd’hui ça se trouve en rouleau de film souple qu’on fixe au plafond.<br /> Par contre, je ne sais pas ce qu’il en est de la régulation en fonction de l’absence-présence et d’une température de consigne.
kplan
J’ai un collègue qui habite une passoire thermique et qui a 17°C avec le chauffage électrique à fond, l’argent que donne l’État lui permet d’éviter des températures polaires chez lui cet hiver.<br /> Certes il y a beaucoup de choses à changer dans nos comportements et des habitudes de consommation délirantes mais beaucoup trop de français sont logés dans des habitations mal isolées et ils n’ont pas toujours les moyens d’y faire quelque chose, propriétaires ou non.
yukatapah
Et le long terme c’est quoi, tout ce que vous dites est vague et ne sont que des effets de langage qui ne veulent rien dire, moi aussi je connais plein de gens qui ont droit aux chèques énergie et sont très content d’en profiter.
wackyseb
Oh bah zut alors, je ne suis pas concerné comme la grande majorité des Français !!!<br /> Au lieu de distribuer des chèques ridicules, ils devraient distribuer des pulls, des gants, une écharpe…<br /> Au moins c’est utile.<br /> Venir voir quelques logements de ces gens qui ne gagnent pas beaucoup et les conditions de vie avec des fenêtres pourries en simple vitrage, des murs sans isolation et le chauffage collectif plein tube tout l’hiver pour maintenir un pauvre 18° péniblement
Voir tous les messages sur le forum

Derniers actualités

Votre smartphone comme webcam pour votre ordinateur ? Ça arrive vite !
Soldes Amazon et Cdiscount : TOP 10 des offres folles à saisir ce week-end
Wi-Fi à la maison : qui est le roi des débits (selon nPerf) ?
Les VPN bradent leurs prix : jusqu'à -82% de réduction !
Meta Quest 3, vers une version
Une nouvelle vague de malwares déferle sur l'Ukraine
Et hop ! Au tour d'Instagram de vous facturer pour... une certification
La voiture d'un côté, la batterie de l'autre... cet accident d'Audi e-tron n'est pas rassurant du tout
La Xbox Series X de retour en solo chez Amazon
Petit prix soldé sympathique pour le casque gamer SteelSeries Arctis 3 pour consoles
Haut de page