Test Yale All-in-One : une petite caméra polyvalente pour toute la maison

24 août 2020 à 12h03
2
6

La marque Yale propose avec sa nouvelle caméra connectée un produit très grand public, capable de fonctionner à la fois en intérieur comme en extérieur pour apporter une touche de sécurité à sa résidence. Ce produit réussit-il le mariage délicat de la performance et de la simplicité ? C'est ce que nous allons voir en détail.

Un design attachant et tout en rondeurs

Puisque cette caméra doit habiller les murs de votre habitation ou trouver sa place sur un meuble ou une étagère, son look doit être pensé pour convenir à toutes les maisons.

© Mathieu Grumiaux pour Clubic

Yale a fait le choix d'une forme toute en rondeurs avec ses deux objectifs qui rappellent deux gros yeux et qui pourront rappeler Wall-e, le célèbre robot du film éponyme Pixar ou n'importe quel petit droïde de la saga Star Wars. En dessous on retrouve le projecteur LED qui s'allume en cas de détection.

L'objet est plutôt compact, avec seulement 20 centimètres de profondeur pour 8 cm de hauteur et se fera très discret en toutes circonstances. Le support intégré à la coque de l'appareil permet de la poser dans le cadre d'une utilisation en intérieur ou de la visser sur un mur pour scruter les alentours de la maison.

© Mathieu Grumiaux pour Clubic

Au-dessus de la caméra un petit clapet cache le bouton de réinitialisation et le port microSD, permettant d'ajouter une carte jusqu'à 128 Go de stockage pour l'enregistrement des images. Yale ne propose par contre de solution cloud, pour garantir la confidentialité des images enregistrées par la caméra.

Enfin une prise électrique est présente à l'arrière. Elle est indispensable pour alimenter l'appareil qui ne dispose pas de batterie.

© Mathieu Grumiaux pour Clubic

Yale All-in-One : la fiche technique

Pour cette caméra plutôt accessible, Yale propose des spécifications tout à fait classiques avec un capteur Full HD et la présence bienvenue d'une sirène intégrée dans le corps de l'appareil.

  • Installation en intérieur ou extérieur (IP65)
  • Résolution HD 1080p
  • Détection de mouvement programmable selon zone et plages horaires
  • Sirène 80dB et projecteur LED intégrés
  • Audio bidirectionnel
  • Vision nocturne jusqu'à 10 mètres
  • Angle de vision : 133° (diagonal), 111° (horizontal), 58° (vertical)

Un appairage facile en quelques minutes

Pour la mise en fonctionnement de la caméra All-in-One, Yale a encore une fois fait preuve de simplicité. Il suffit de télécharger sur son smartphone l'application Yale View puis de scanner un QR Code ou d'ajouter le numéro de série afin de lier l'appareil à son compte. Un mot de passe doit être ensuite paramétré pour sécuriser l'accès aux données.

La procédure est dans l'ensemble très facile, grâce à l'utilisation de nombreuses images qui indiquent correctement la marche à suivre. Seuls un ou deux panneaux n'étaient pas traduits en français, un petit oubli qui n'est néanmoins pas dérangeant même pour ceux ne maîtrisant pas la langue.

La caméra sera ensuite reliée au réseau Wi-Fi de la maison et l'application exige également la localisation de l'appareil pour pouvoir fonctionner. Le produit sera également en lien avec l'infrastructure cloud du constructeur, qui permettra de visualiser en streaming les images capturées par la caméra. Il est possible d'ajouter plusieurs caméras Yale pour une surveillance complète de la maison.

Qualité vidéo : correcte sans plus

On ne va pas tourner autour du pot : la restitution vidéo de la Yale All-in-One est tout juste suffisante. Il est possible de choisir la résolution de la vidéo, jusqu'à 1080p, en fonction notamment de sa connexion internet pour éviter les latences lors de la récupération du flux vidéo.

En plein jour la caméra ne s'en sort pas trop mal. On reconnait facilement un visage et l'image est suffisamment détaillée pour que l'on aperçoive ce qu'il se passe près de chez soi depuis le petit écran de son smartphone.

C'est à la tombée du jour ou au petit matin que les choses se compliquent. Dès que la lumière vient à manquer, on note la présence d'un bruit numérique très prononcé et d'une exposition à la ramasse qui viennent dégrader la qualité vidéo, même si l'on peut reconnaitre un proche qui se présente devant sa porte ou distinguer quelques éléments de son environnement.

Une fois la nuit tombée c'est le mode infrarouge qui prend automatiquement le relais. La caméra reste ce qu'elle est mais s'en sort très convenablement, avec une belle netteté des images enregistrées.

La partie son est quant à elle plutôt correcte. S'il est difficile de percevoir les bruits les plus subtils générés par l'environnement (et ce n'est pas forcément ce qu'on lui demande) on entend bien les voix depuis l'extérieur et les sons les plus forts. C'est ce qu'on attend de ce type d'appareil, aucun problème de ce côté-là.

Une application brouillonne et des réglages complexes

Si le hardware est tout à fait conforme à la gamme tarifaire dans laquelle la Yale All-in-One s'inscrit, le logiciel n'est pas à la hauteur et possède de nombreuses lacunes qui peuvent poser problème au cours de l'utilisation.

L'interface est un bon point. Yale avec son application a fait un beau travail de synthèse pour proposer les options les plus importantes dès la page d'accueil. Trois onglets sont présents en bas de l'écran : Dispositif, pour accéder à la caméra (d'ailleurs, pourquoi "Dispositif" et pas tout simplement "Caméra" ou "Appareil" ?), Messages pour les notifications et Moi pour les paramètres.

La moitié supérieure de l'écran est occupé par le flux vidéo, diffusé en direct. Au-dessous on retrouve cinq boutons qui permettent de prendre un instantané, de parler en utilisant le micro de son smartphone et le haut-parleur intégré à la caméra, d'enregistrer un clip vidéo, de déclencher la sirène et enfin le projecteur.

Plusieurs bugs assez pénibles sont venus parasiter notre expérience lors de l'essai. Par exemple les vignettes des vidéos enregistrées qui refusent de s'afficher ou encore des soucis de traduction ici et là. Rien de véritablement gênant en soi mais ce manque de finition est regrettable.

Détection des individus : un paramètre qui demande un certain apprentissage

Le réglage de la sensibilité pour la détection des personnes nous a semblé archaïque. Vous avez le choix entre 6 positions, de la moins à la plus sensible mais aucune indication ne vous permet de faire votre choix. C'est à vous de faire vos propres tests ou en réquisitionnant un proche qui aura pour tâche de passer et repasser devant les caméras et bouger dans tous les sens pour finalement trouver le réglage adéquat.

La détection des personnes proposée par la All-in-One est plutôt bon. À son niveau intermédiaire (en position 3) elle repère assez facilement et rapidement un individu qui se rapproche de votre résidence. Il faut cependant un mouvement franc pour que la caméra se mette en alerte et nous conseillerions d'augmenter d'un cran la sensibilité pour éviter le moindre problème.

Nous avons également poussé la sensibilité au maximum pour détecter un animal de compagnie. Là encore c'est une réussite et il faudra varier les différents niveaux d'intensité selon vos besoins de protection du moment.

Des options rapides pour faire fuir les intrus

La détection peut être paramétrée selon plusieurs plages horaires, pour lancer automatiquement la surveillance lors de vos absences quotidiennes. Dès que l'appareil détecte un élément suspect, une notification est immédiatement envoyée sur le smartphone associé. Plusieurs choix s'offrent alors à l'utilisateur.

Tout d'abord atterrir directement dans le logiciel pour voir en temps réel ce qu'il se passe. La caméra déclenche également l'enregistrement vidéo d'une courte séquence correspondant au temps de détection si une carte SD a été insérée au préalable.

© Mathieu Grumiaux pour Clubic

Il est possible également d'activer le flash, plutôt puissant, et la sirène intégrée, d'une puissance de 80 dB, très surprenant malgré le format compact de l'accessoire, elle est largement suffisante pour créer un bruit strident qui éloignera à coup sûr les intrus.

Lors de nos tests, nous avons bien reçu toutes les notifications à chaque mouvement constaté par la caméra, aucun problème à signaler de ce côté-là.

Yale All-in-One : l'avis de Clubic

La Yale All-in-One est un produit de base très séduisant. Son design rondouillard et très compact, sa facilité d'emploi et la possibilité de l'installer partout chez soi, à l'intérieur comme aux abords de la maison, sont des points forts indéniables.

Nous apprécions également la volonté de la marque de ne proposer qu'un stockage en local qui garantit un certain niveau de confidentialité des images récupérées par l'appareil et une qualité d'image qui reste très correcte dans la plupart des situations.

Malheureusement notre enthousiasme retombe sitôt l'application compagnon lancée. Le logiciel proposé par la marque n'est pas catastrophique mais des choix d'interface regrettables, des problèmes de traduction ou des bugs plus agaçants vont à l'encontre de la philosophie de cette caméra, destinée au grand public.

À moins de 150 euros, la caméra Yale All-in-One reste tout de même un bon choix pour qui souhaite une surveillance d'une partie ou de toute sa maison, sans en attendre davantage.

Yale All-in-One

6

La Yale All-in-One est une caméra tout à fait recommandable pour le grand public. La qualité de son capteur vidéo suffira à la plupart des utilisateurs et l'appareil intègre les fonctionnalités les plus importantes que l'on peut espérer retrouver sur ce type de produit. La détection des individus fonctionne elle aussi comme attendu et son design rendant l'installation possible en intérieur comme en extérieur est très bien pensé.

Nous restons malgré tout sur notre faim, la faute à un logiciel parfois trop alambiqué voire même buggé qui n'empêche pas l'utilisation du produit mais la rend trop complexe pour les utilisateurs les plus néophytes à qui elle s'adresse pourtant.

Les plus

  • Une qualité vidéo correcte en pleine lumière
  • Un design agréable à l'oeil et très compact
  • Installation facile en intérieur comme en extérieur
  • Enregistrement en local des vidéos

Les moins

  • Bruit numérique à la tombée de la nuit
  • Réglage de la sensibilité de la détection contre-intuitif
  • Plusieurs bugs pénibles dans l'application

Qualité d'image en journée 7

Qualité d'image de nuit 5

Qualité audio 7

Logiciel 5

2
3
Partager l'article :
Voir tous les messages sur le forum

Les actualités récentes les plus commentées

La Model 3 échoue lors d'une démonstration de son système de freinage autonome
L'énergie nucléaire continue de perdre du terrain face au solaire et à l'éolien
Orange : un forfait 5G avec data illimitée pour 80 euros par mois pourrait être bientôt lancé
Cyberpunk 2077 : malgré les promesses de CD Projekt, le studio passe en mode crunch
RTX 3080 : de nombreux bugs chez les premiers acheteurs de modèles custom (MàJ)
Le code source de Windows XP en fuite sur les réseaux
Un ancien cadre dévoile la stratégie de Facebook pour être aussi addictif que le tabac
Environnement : Renault vous invite à couper votre moteur devant les écoles
PlayStation 5 : le gameplay de Demon's Souls montré par Sony ne tournait pas en 4K
scroll top