Fibre : l'Arcep se félicite du co-investissement Bouygues-SFR

Par
Le 10 décembre 2010
 0
Deux opérateurs viennent de mettre un pied dans la fibre. Bouygues et SFR ont signé un accord de co-investissement visant à déployer la fibre optique dans certaines communes en « zones très denses ». Ces zones regroupent 146 communes ou communautés urbaines autour des grandes agglomérations françaises (.pdf).

00a0000000497491-photo-fibre-optique.jpg
Ce pacte passé entre opérateurs est le signe que les géants des Télécoms souhaitent minimiser les frais inhérents à la constitution d'un réseau de fibre en France. Une mutualisation de leurs ressources afin de mieux s'ériger en concurrents directs des autres belligérants dans cette guerre du très haut débit.

Les deux co-contractants expliquent que leur partenariat s'est noué grâce à l'utilisation de la technologie GPON qui leur permet de « partager leurs investissements et mutualiser les réseaux horizontaux en fibre optique qui sont déployés entre leurs points de présence et chaque immeuble ». La conclusion est simple, Bouygues proposera des forfaits fibre puisque le câble devra arriver jusqu'au foyer raccordé.

L'Arcep a rapidement commenté cette décision. Dans un communiqué, le régulateur des Télécoms a tenu à insister sur le « dynamisme et la capacité d'un nouvel entrant sur le marché du haut débit (Bouygues Télécom) à investir de manière pérenne dans les infrastructures de très haut débit en fibre optique (FttH) ». Dans la foulée, l'Arcep devrait également définir les règles pour le déploiement en dehors des zones très denses.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
scroll top