SFR : hausse généralisée des tarifs des abonnements Internet existants

Aurélien Audy
27 février 2015 à 12h10
0
Le FAI et opérateur SFR - Numericable fait beaucoup parler de lui en ce début d'année, mais pas forcément de la bonne manière. Après la transformation d'une option TV en obligation payante, et un petit couac dans le processus de notification de ces changements contractuels, c'est finalement la plupart des abonnements à Internet qui vont augmenter, ainsi que de nombreux « frais de prestations complémentaires » mais encore les communications téléphoniques.

SFR n'y va donc pas avec le dos de la cuillère. Après avoir imposé l'option « TV sur smartphone, tablette et PC » obligatoire à 1 € pour les clients bénéficiant d'une offre dual play, ce sont désormais la grande majorité des abonnés à Internet qui vont devoir passer à la caisse. L'option TV Evolution passe de 3 à 5 €, l'option TV Classique passe de 2 € à 5 € ! Toutes les personnes disposant d'une offre triple play (sauf les clients fibre depuis le 18/11/2014, les clients Google Play et TV Sat) vont donc recevoir un email de notification entre le 26 février et le 26 mars, pour une mise en place de la nouvelle facturation dès le 1er avril (ce n'est malheureusement pas une blague). Voici un exemple du fameux email.

0190000007925941-photo-sfr-email.jpg

Notez l'absence totale d'explication claire sur la hausse de prix, c'est via un article de NextInpact que nous avons compris. Parce que SFR s'est contenté d'un très vague « Les investissements massifs et indispensables pour déployer le très haut débit, améliorer encore la qualité de service ainsi que l'enrichissement des contenus TV proposés par le nouveau portail nous mènent en effet à revoir nos tarifs. ».

Le prix évolue à cause de l'option TV, pour atteindre jusqu'à 39,99 € par mois en zone dégroupée. Ce prix englobe 29,99 € par mois d'accès, et deux fois 5 € pour l'option TV et les appels illimités vers les mobiles. Soit le même prix que l'offre fibre de SFR.

Mais ce n'est pas tout, SFR informe dans son email que le guide des tarifs change également. Si les prix ne bougent pas, le nombre d'intitulés dans la liste des Services ponctuels gonfle, lui, sensiblement. Voilà ce qu'on peut lire après le petit astérisque.

« A compter du 1er avril 2015, les frais de prestations complémentaires évoluent :

  • dépôt de garantie pour paiements hors prélèvement automatique : 100€ ;
  • frais de déconnexion pour impayé : 50€ ;
  • frais de changement de numéro : 25€ ;
  • débridage disque dur : 15€ par tranche ;
  • frais de déplacement technicien : 60€ ;
  • frais de réfection de desserte interne : 99€ ;
  • frais de raccordement immeuble : 60€.

Nous informons également les clients ayant souscrit une offre box avant la date du 19/03/2013, que les factures seront désormais payables dans un délai de huit jours au lieu de quinze jours, à compter de la date de facture.
»

0280000007926177-photo-sfr-tarifs.jpg

Enfin, les clients ne disposant pas de l'option « appels illimités » ont ou vont recevoir un autre email dont ils se passeraient volontiers, les informant de la hausse de nombreux tarifs.

La mise en relation pour les appels internationaux passe de 0,12 € à 0,27 €, la minute vers les fixes canadiens et américains passe de 0,05 € à 0,77 €, celle vers la Suisse passe de 0,08 € à 0,35 €, etc. Les appels franco-français subissent eux aussi des modifications : une légère baisse sur les fixes en national (de 0,03 € à 0,025 €) mais une augmentation générale vers les mobiles de 0,03 et 0,19 € (heures creuses / heures pleines) à 0,07 et 0,25 €. Bref le courrier de SFR engage à adopter l'option à 5 €/mois, ce n'est pas pour rien.

0280000007926297-photo-sfr-co-ts-appels.jpg
A gauche ce qui change (dans le courrier de SFR), à droite les conditions actuelles

Autant de mauvaises nouvelles qui sont également autant de motifs potentiels pour résilier ses abonnements. Chaque courrier est en effet accompagné de la mention de l'article L121-84 du Code de la consommation, rappelant que toute modification des conditions contractuelles par le prestataire donne la possibilité au consommateur de résilier sans pénalité dans un délai de quatre mois après l'entrée en vigueur des nouvelles conditions.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Vignette Crit'air : vers un durcissement des conditions d'obtention
Barbara Pompili, ministre de la transition écologique, qualifie le réacteur EPR de
Face à de très mauvais résultats financiers, EDF s'apprête à se serrer la ceinture
Pollution : un think tank britannique demande à interdire les publicités pour les SUV
Quand Elon Musk affirme que les pyramides ont été érigées par des aliens, l'Égypte l'invite sur place
Depuis 2011, Hadopi c'est 87 000 euros d'amende pour... des dizaines de millions d'euros de subventions !
L'électricité produite en Europe au premier semestre provenait majoritairement d'énergies renouvelables
Plus de 700 km d'autonomie annoncés pour la Mercedes EQS
La première station de recharge à hydrogène ferroviaire annoncée en Allemagne
Les employés de Blizzard font la lumière sur d'inquiétantes disparités salariales

Discussions sur le même sujet

Notre charte communautaire

  • 1. Participez aux discussions
  • 2. Partagez vos connaissances
  • 3. Échangez vos idées
  • 4. Faites preuve de tolérance
  • 5. Restez courtois
  • 6. Publiez des messages utiles
  • 7. Soignez votre écriture
  • 8. Respectez le cadre légal
  • 9. Ne faites pas de promotion
  • 10. Ne plagiez pas
  • Consultez la charte
scroll top