Freebox Révolution : après le Wi-Fi 802.11ac, du CPL à 500 Mb/s

La Freebox Révolution bénéficie désormais des deux innovations qu'Iliad avait dévoilées prématurément lors de la présentation de ses résultats financiers en mars dernier. Comme prévu les Freebox combinent finalement Wi-Fi 802.11ac et CPL à 500 Mb/s.

0190000003835102-photo-freebox-server.jpg

Des adaptateurs CPL à 500 Mb/s, mais pas de HomePlug AV2

Depuis le début de la semaine, Free livre les nouvelles Freebox v6 avec des adaptateurs CPL à 500 Mb/s. C'est ce qu'a découvert le site Internet Univers Freebox, dont le « concept store » associatif sert de relais colis pour des clients de Free.

C'est la taille réduite des nouveaux colis qui a révélé la modification. Les nouveaux Freeplugs sont effectivement beaucoup moins encombrants que ceux à 200 Mb/s, si bien qu'ils logent dorénavant dans le carton du Freebox Server, et plus dans leurs propres cartons.

Naturellement ils apportent aussi et surtout une hausse de débit, qui devrait passer en pratique de 50 à 100 Mb/s environ. De tels débits ne sont pas d'une grande utilité pour le Freebox Player, auquel le Freebox Server transmet tout au plus des vidéos encodées à quelques mégabits (un film MKV de 10 Go réclame environ 10 Mb/s). Mais il faut rappeler qu'on peut relier des ordinateurs au réseau CPL des Freebox, puisqu'ils utilisent le standard HomePlug AV, et que les fonctions de stockage en réseau du Server profitent volontiers de débits supérieurs.

On peut d'ailleurs regretter que l'opérateur n'ait pas adopté directement la nouvelle norme HomePlug AV2, qui améliore considérablement la fiabilité des connexions et permet ainsi de dépasser 150 Mb/s. Peut-être Free la réserve-t-elle à la Freebox v7 ?

01E0000007513551-photo-freeplugs-200-et-500-mb-s.jpg

Une nouvelle révision Wi-Fi 802.11ac

Quoi qu'il en soit quelques mois plus tôt, à partir du mois de mars, Free avait commencé à livrer une nouvelle version du Freebox Server. Cette révision 3, identifiable à la lettre C à la fin de la référence MDL sur l'étiquette de l'appareil, avait comme prévu apporté la prise en charge du Wi-Fi 802.11ac. À l'instar du HomePlug AV2, cette norme améliore la fiabilité et permet en pratique d'atteindre 500 Mb/s.

Depuis cette date, les Freebox Server sont par ailleurs fournies avec le module femtocell préinstallé. Il était déjà gratuit mais il fallait jusqu'alors le commander expressément, en s'acquittant de 10 euros de frais de port.

0140000006080014-photo-femto-free-dans-un-freebox-server.jpg

Ces deux innovations sont donc disponibles dès à présent mais elles sont réservées aux nouveaux abonnés ou à ceux qui migrent vers la Freebox v6. Il est impossible de remplacer une révision précédente par la dernière.

Contenu relatif :

Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités récentes

FLoC, de Google, le traçage sans cookies : cohortes et protection des utilisateurs, nos explications
Détruire un satellite : l'art de la dissuasion militaire en orbite
Test Xgimi Horizon Pro : un vidéoprojecteur 4K polyvalent offrant une belle image
Airbnb et néo-nomadisme : 24% des réservations sont maintenant de plus de 4 semaines
Android 12 : la nouvelle interface se dévoile avant la Google I/O
Ethereum : tour d'horizon et chiffres clés sur l'écosystème de la deuxième cryptomonnaie mondiale
L'Italie condamne Google à une amende de 102 millions d'euros pour abus de position dominante
Netflix, Disney+, Apple TV+ et Prime video : quelles sont les nouveautés de la SVoD en mai 2021 ?
Chute de prix sur les Apple AirPods Pro chez Amazon 🔥
La Nuit des temps : le mythe du traducteur universel automatique
Haut de page