Étudiants : les bons plans et les astuces téléphonie et internet

31 août 2015 à 17h53
0
À quelques jours de la rentrée, Clubic aide les étudiants à optimiser leurs abonnements en termes de téléphonie mobile et d'internet fixe.

Pour de nombreux étudiants, en particulier pour ceux qui commencent les études supérieures, la rentrée est synonyme d'emménagement. Ils doivent se munir de ce qui était jusqu'à présent partagé par leur foyer. En premier lieu, d'un accès à internet. Et si la plupart des lycéens sont déjà équipés en téléphonie mobile, ils pourront profiter de l'occasion pour adapter leur abonnement et/ou leur équipement à leurs nouveaux usages.

Les étudiants pourraient souscrire une offre triple play et un forfait sans engagement courants. Mais pour un usage individuel dans un studio, des solutions moins évidentes, parfois détournées, peuvent être plus adaptées, tout en permettant d'abaisser le budget.

Nous n'allons pas passer en revue toutes les offres du marché. Il y en a une infinité, chacune avec des spécificités, et chacun voit midi à sa porte. Nous allons plutôt exposer quelques idées dans les grandes lignes avec quelques exemples.

Rappelons pour commencer les règles de l'abonné éclairé :
  • Pour comparer, il convient d'additionner tous les coûts, sur deux ans ou plus.
  • Il faut considérer l'internet fixe, le forfait mobile et même le téléphone mobile comme un tout.
  • Il y a souvent des avantages à souscrire le fixe et le mobile auprès du même opérateur.
  • Les plus téméraires peuvent changer d'opérateur tous les ans, pour enchainer plusieurs remises de première année. Dans ce cas, il faut prendre en compte les éventuels frais de résiliation et durées d'engagement.
  • Certaines offres incluent des services tiers, de musique à la demande par exemple. On peut retrancher le coût de ces services, mais seulement si on se serait vraiment abonné autrement.
Ces règles en tête, on peut maintenant étudier le marché.

08113986-photo-illustration-guide-rentree.jpg

Internet : la piste du double play

Du double ou triple play premier prix

En matière d'internet fixe, la génération Y n'a pas les mêmes besoins que la génération précédente. Elle se passe volontiers d'un téléphone fixe encombrant à l'échelle d'un studio, et même, dans certains cas, d'un bouquet de télévision. S'il en existait, elle se contenterait d'une offre « single play », d'internet seul.

À défaut, un étudiant peut souscrire une offre double play, ou une offre triple play premier prix :
  • Citons l'offre ADSL/VDSL Bbox à 20 euros/mois.
  • Ou l'offre ADSL AliceBox Initial au même prix.
  • Si le logement est relié au réseau Numericable, l'étudiant peut souscrire l'offre câble Red Fibre, qui offre au minimum 30 Mb/s en réception, au maximum 100 Mb/s. Elle coûte elle aussi 20 euros/mois, mais seulement la première année, puis 30 euros/mois.
  • Jusqu'au mardi 1er septembre, l'offre ADSL Freebox Crystal à 2 euros/mois pendant un an sur Vente-privee.com.

07194782-photo-decodeur-tv-sagem-bouygues-telecom-bbox.jpg

Un écran d'ordinateur et un Chromecast en guise de TV

Les nouveaux modes de consommation combinés à ces offres se prêtent bien à quelques astuces en termes d'équipement. L'étudiant peut se passer de téléviseur conventionnel, et même du décodeur s'il est inclus (AliceBox).

On peut acquérir un moniteur d'ordinateur et y brancher son ordinateur et/ou un Chromecast, de quoi regarder sa bibliothèque personnelle de films et de séries, de la vidéo à la demande, des vidéos en ligne et même un peu de télévision en direct. Selon l'opérateur, on peut effectivement la regarder via son ordinateur, par un site Internet ou par VLC, ou via une application pour smartphone ou tablette, et la « caster » sur grand écran.

Si la disposition du studio s'y prête, on bénéficie d'une meilleure ergonomie pour travailler à son bureau tout en faisant d'une pierre deux coups : gain de place et d'argent. Et si les haut-parleurs intégrés à l'écran ne sont pas à la hauteur, on peut acquérir une paire d'enceintes dite multimédia, qui permettra aussi d'écouter de la musique dans de meilleures conditions. Double emploi encore.

07296750-photo-google-chromecast.jpg

Un smartphone en guise de téléphone fixe

Enfin, si les appels illimités de la ligne téléphonique fixe complètent avantageusement le forfait mobile, on peut ici aussi se passer de téléphone fixe conventionnel. Chez certains FAI, on peut utiliser sa ligne fixe depuis son smartphone : chez Free avec n'importe quel client SIP (Bria est une valeur sûre) ou chez Orange avec une application maison. Attention, parfois certaines destinations (telles que les téléphones portables français) ne sont pas illimitées par ce biais. Dans ce cas, une passerelle Invoxia Voice Bridge permet de passer outre ces restrictions.

08048020-photo-invoxia-voice-bridge.jpg

Internet : l'alternative 4G

Ceux qui sont constamment à droite, à gauche, et ne rentrent chez eux que pour dormir, peuvent envisager de se passer de connexion à internet fixe, et souscrire à la place un forfait d'internet mobile dédié. Certes, la connexion n'est plus vraiment illimitée, le débit est fortement réduit au-delà d'un certain seuil, mais en contrepartie, on peut travailler n'importe où sans dépendre de la disponibilité et de la qualité d'un réseau Wi-Fi.

Avant de souscrire une telle offre, il faut s'assurer que les lieux desquels on veut se connecter sont bien couverts en 3G ou en 4G auprès d'occupants, ou sur un site comme Sensorly. Et des mesures seront à prendre face au volume limité : il faudra se restreindre sur la vidéo et la musique en ligne, voire s'en passer, ainsi que sur le téléchargement de fichiers lourds (notamment de mises à jour automatiques). Les volumes proposés ci-dessous ne sont pas ridicules pour autant, lorsqu'on sait que le volume mensuel moyen d'un abonné ADSL est de l'ordre de 30 Go par mois, mais ils conviennent à ceux qui ne font pas tellement plus que consulter des sites internet et pratiquer la messagerie instantanée.

07193810-photo-huawei-e5786.jpg
Certains hotspots comme celui-ci disposent d'une prise pour une antenne externe (derrière la trappe)

Trois offres sortent du lot :
  • Bouygues Telecom propose 16 Go pour 25 euros/mois ou 32 Go pour 40 euros/mois, avec un hotspot mobile Huawei E5577 haut de gamme pour 70 euros.
  • L'offre SFR Connecté Partout 12 Go à 20 euros/mois pendant six mois puis à 25 euros/mois parait moins généreuse, mais elle permet de se connecter au réseau Wi-Fi du voisin, s'il a activé le réseau communautaire. Elle inclut aussi le service SFR TV, qui n'est pas décompté du forfait, et qui permet de caster un programme télévisé sur grand écran. Le hotspot mobile Huawei d'entrée de gamme est facturé 60 euros sans engagement, ou 10 euros avec un engagement.
  • Citons enfin le forfait à 20 euros de Free, qui donne droit à 20 Go en 4G, mais seulement via un smartphone 4G, et non via un hotspot mobile. Toutefois rien n'empêche d'acquérir un smartphone d'entrée de gamme et de le dédier à cet usage.

Téléphonie mobile : sortez des sentiers battus

Des offres sans engagement méconnues

La plupart des bacheliers disposent déjà d'un forfait de téléphonie mobile. Sur ce point, les nouveaux étudiants ne sont pas différents du reste de la population et ont eux aussi toutes sortes de critères différents. Tout juste peuvent-ils être amenés à revoir leur budget à la baisse, s'ils s'émancipent et qu'ils financent désormais eux-mêmes leur forfait, ou au contraire à ce que leur indépendance s'accompagne d'une hausse de leur consommation.

Dans ce contexte on peut seulement suggérer quelques offres moins évidentes que le standard, le forfait sans engagement de 3 Go à 20 euros/mois.
  • Auchan Télécom vient de lancer un forfait modulable, partiellement sur-mesure, qui permet de confectionner des formules inédites intéressantes. Un forfait 2 h + 3 Go à 11 euros/mois par exemple, ou à l'inverse un forfait appels illimités + 500 Mo pour 13 euros/mois.
  • Prixtel propose quant à lui le forfait ajustable Modulo, qui convient à ceux dont la consommation varie fortement d'un mois à l'autre, et notamment à ceux qui prévoient une césure à l'étranger.

07969195-photo-samsung-galaxy-s6.jpg
Un étudiant peut s'offrir un smartphone haut de gamme en étalant le paiement

Considérez les forfaits avec engagement et avec mobile

Évoquons ensuite les forfaits traditionnels, avec engagement et avec mobile, dans leur globalité. Ils n'ont plus la cote, mais ils présentent néanmoins quelques intérêts. Pour commencer, ils permettent d'étaler le paiement d'un nouveau mobile, ce qui peut convenir au budget serré d'un étudiant. En outre, comme indiqué en introduction, ils incluent parfois des services tiers intéressants (Spotify, CanalPlay...). Et ils donnent droit à des réductions « multi pack » ou « multi lignes » en combinaison avec une offre d'internet fixe du même opérateur.

Si bien que de telles offres quadruple play sont parfois plus rentables, sur deux ans et plus, que la somme d'une offre double ou triple play low cost, d'un forfait sans engagement, d'un nouveau téléphone et d'un service tiers.

Du quadruple play low cost

À propos de quadruple play, citons pour conclure deux offres low cost dignes d'intérêt :
  • Virgin Box combine du triple play et un forfait mobile 3 Go pour 30 euros/mois pendant un puis pour 50 euros/mois
  • Sans télévision, Sosh mobile 3 Go + Livebox donne accès au meilleur réseau mobile de France pour 40 euros/mois pendant un puis pour 45 euros/mois

Reste à explorer les multiples combinaisons possibles, puis les sous-combinaisons, en fonction de critères personnels comme le détail des destinations téléphoniques ou des chaînes de télévision incluses, entre autres. N'hésitez pas à sortir un bloc-notes voire un tableur pour faire le point au fur et à mesure. Ensuite, vous pourrez encore lire l'autre dossier de rentrée pour vous rééquiper en smartphone, en ordinateur portable, etc.

08117638-photo-motorola-moto-g-3e-generation.jpg
Pour un achat comptant, de nombreux smartphones offrent de bons rapports prix/prestation
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Les industriels à nouveau nommés au sein de la commission pour la Copie privée
Mad Max s'invite chez Uber à Seattle
Montres connectées : Android Wear sait maintenant parler à iOS
Infos US de la nuit : Apple autorise les bloqueurs de publicités sur iPhone et iPad
Uncharted 4 : deux éditions spéciales et une sortie le 18 mars 2016
LinkedIn : du prédictif pour les commerciaux
L’e-mail, cet outil chronophage selon Adobe
Notch (Minecraft) ravive le blues du développeur indépendant
Guild Wars 2 devient gratuit, une extension le 23 octobre
La pub en ligne est de moins en moins visible
Haut de page