Les clés pour préserver son anonymat sur Internet

le mercredi 08 août 2012

Conclusion

Rester parfaitement anonyme sur Internet est une utopie. Aucune des techniques que nous vous avons présentées n'est infaillible. Face à des multinationales toutes puissantes, des régies publicitaires aux moyens considérables, des hackers toujours plus déterminés et des gouvernements qui accroissent leur surveillance, protéger sa vie privée demande beaucoup de persévérance.

0258000005327668-photo-clavier-ok.jpg


Les différentes méthodes que nous avons pu voir sont pour certaines très simples à mettre en œuvre. Elles permettent de compliquer votre identification et de limiter vos traces sur Internet. Mais leur utilisation n'est pas sans contraintes. Qu'il s'agisse des proxys ou des plug-ins anonymisant à installer sur Firefox, du navigateur Tor, ou des sites de proxys Web, tous provoquent de forts ralentissements et font mauvais ménage avec les technologies comme Flash. Sans compter que l'on peut mettre en doute leur fiabilité, car on ne peut pas savoir qui se cache vraiment derrière les serveurs de proxy.

Plus rapides (mais pas forcément totalement fiables), les services payants tels que JAP ou Hide My IP doivent impérativement être complétés par divers utilitaires de sécurité et de nettoyage pour renforcer votre protection. À condition d'être accepté par sa communauté et de respecter ses conditions d'utilisation (assez strictes), le VPN Freedoom-IP représente une excellente alternative.

Au-delà des outils passés en revue, chacun d'entre nous doit être vigilant et veiller à ne pas divulguer des informations personnelles n'importe où sur Internet. Utiliser divers pseudo et mots de passe complexes pour accéder aux services Web. Penser à crypter ses mots de passe et toutes ses informations importantes à l'aide d'un logiciel comme TrueCrypt. Toujours regarder les conditions d'utilisation des données personnelles des services gratuits ou payants que l'on utilise. Effacer régulièrement les fichiers temporaires, veiller à mettre à jour ses logiciels, etc. Ou encore penser à bien régler les paramètres de confidentialité des services tels que Google et Facebook. Des petites précautions qui peuvent en faire sourire certains, mais qui sont encore trop souvent négligées par le plus grand nombre.

0258000005320022-photo-introduction-matt-westervelt.jpg


Télécharger Hide My IP pour Windows.

Télécharger Tor Browser pour Windows.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
scroll top