Internet : Orange, SFR et Bouygues assurent que leurs offres resteront illimitées (màj)

22 août 2011 à 16h07
0
Alors que la polémique enfle, suite à la découverte d'un document de travail révélant que certains opérateurs étudient la possible mise en place de plafonds dans le domaine de l'accès à Internet résidentiel, Bouygues Télécom vient d'affirmer que ses offres Bbox conserveront leur caractère illimité. SFR a pour sa part indiqué qu'aucun projet en ce sens n'est à l'étude en son sein, tout comme Orange.

00A0000003943292-photo-logo-rh.jpg
Membre de la Fédération Française des Télécoms, de laquelle émane le désormais fameux document évoquant la création de forfaits Internet plafonnés, Bouygues Télécom a tenu lundi matin à se désolidariser du projet : dans un communiqué, l'opérateur a assuré qu'il n'était pas dans ses intentions de mettre en place des restrictions de ce type au niveau de ses offres Bbox.

« Il n'a jamais été dans les projets de Bouygues Telecom de limiter l'accès à l'internet fixe à travers nos offres Bbox. Nous sommes attachés à offrir à tous la même expérience de l'internet, sans contrainte particulière », affirme notamment Olivier Roussat, directeur général de Bouygues Telecom.

« Pas de projet en ce sens chez SFR », a très laconiquement laissé tomber la filiale de Vivendi par l'intermédiaire de son compte Twitter lundi.

Orange, qui avait de son côté laissé entendre qu'une telle segmentation de l'offre était envisageable, en en minimisant toutefois la portée, s'est finalement rétracté. Là encore, c'est via Twitter que tombe une courte déclaration devant permettre de mettre un terme à la controverse : « La fin de l'Internet fixe illimité n'est pas à l'ordre du jour chez Orange France ».

Free et Numericable enfin, qui a priori n'ont pas été associés à cette réflexion dans la mesure où ni l'un ni l'autre n'est membre de la FFT, ont tous deux pris soin de se démarquer du projet.

Yves Le Moël, directeur général de la FFT, rejoint Orange sur le fait que si de telles offres étaient mises en place, seuls les plus fervents adeptes du téléchargement seraient concernés. « Pour ceux qu'on appelle les "Net-goinfres", on verra sans doute des offres avec des tarifs plus élevés que ce qu'on voit aujourd'hui », explique-t-il dans un entretien accordé au Parisien.

(mise à jour, 16h50 : ajout de la déclaration d'Orange)
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Un groupe d'associations et de collectivités va attaquer Total en justice pour
Une enquête choc montre comment l'antivirus Avast vend vos données de navigation
Fnac Darty : le groupe a perdu 70 millions d'euros au T4 2019, conséquence des mouvements sociaux
Selon Apple, l’uniformisation des chargeurs en Europe tuerait l’innovation
10 ans après, l'iPad peine toujours à tenir ses promesses
Star Wars: Knights of the Old Republic pourrait avoir droit à un remake
Audi : la production de l'e-tron au ralenti, l'approvisionnement de batteries en cause
Un recours à Marseille déposé contre le dispositif de vidéosurveillance automatisée
Xavier Niel détient maintenant 70% d'Illiad, le cours de l'action remonte
Trump tweete le logo de sa Space Force... le Web trouve qu'il ressemble au logo Star Trek

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top