OVH lance de l'accès Internet SDSL pour les impatients de haut débit en envoi

04 mai 2011 à 17h22
0
OVH lance aujourd'hui à l'échelle nationale une offre d'accès à Internet en SDSL, mettant ainsi un terme à une première phase d'expérimentation à Lille. Plus connue pour ses activités d'hébergement, la marque enrichit ainsi sa nouvelle activité de FAI, qu'il a inauguré il y a trois mois avec une offre destinée quant à elle au grand public.

01283524-photo-ovh.jpg

Une modeste alternative à la fibre optique

En attendant (patiemment) que la fibre optique ne révolutionne l'Internet en apportant enfin un véritable haut débit en envoi, le SDSL (avec le « S » de symétrique) offre une modeste alternative. Ce dernier offre effectivement comme son acronyme l'indique des débits identiques en envoi et en réception, contrairement à l'ADSL (avec le « A » de... vous l'aurez deviné).

Si on plafonne en réception à 20 Mbps en SDSL, contre 22,8 Mbps en ADSL, un tel débit en envoi est en revanche inaccessible en ADSL, culminant au mieux à 1 Mbps. Il reste en revanche bien loin des 50 ou 100 Mbps que la fibre optique à déjà à offrir.

Par rapport à la fibre optique, le SDSL présente l'intérêt de ne recourir à aucun nouveau déploiement d'infrastructure, puisqu'il exploite la même paire torsadée que l'ADSL. Il est donc immédiatement disponible dans la quasi-totalité des bâtiments éligibles à l'ADSL. Le débit maximal n'est toutefois atteint qu'en combinant quatre paires torsadées, ce qui requiert la technologie EFM que seuls les DSLAM maison prennent en charge.

Des tarifs qui le cantonnent à des niches

L'offre SDSL d'OVH est en contrepartie beaucoup plus onéreuse que n'importe quelle offre ADSL et s'adresse de fait aux professionnels ou aux particuliers aux besoins spécifiques.

L'offre varie par ailleurs en fonction de la propriété et de la technologie du DSLAM.

Sur un DSLAM appartenant à OVH et prenant en charge l'EFM, l'abonné peut opter pour :
  • une paire pour 5 Mbps à 100 euros HT/mois
  • deux paires pour 10 Mbps à 170 euros HT/mois
  • quatre paires pour 20 Mbps à 250 euros HT/mois
Deux garanties de temps de rétablissement (GTR) sont en outre proposées :
  • GTR 4 HO (pour heures ouvrées) : sous 4 heures du lundi au vendredi de 8 h à 18 h, inclus dans le prix
  • GTR 4 HNO (pour heures non ouvrées) : sous 4 heures 7 j/7 et 24 h/24, pour 100 euros HT supplémentaires/mois
Sur tout autre DSLAM s'en tenant à l'ATM, l'abonné n'a droit qu'à une paire (et donc à 5 Mbps) et au GTR 4 HO, sans différence tarifaire.

Notez que le SDSL n'exempt pas de la diminution de débit en fonction de la distance séparant l'abonné du NRA. Les débits indiqués sont donc comme à l'accoutumée les débits maximums qu'on peut atteindre. Les offres sont enfin soumises à un engagement et à des frais d'installation variant en fonction de ce premier critère : 300 euros HT pour 12 mois, 100 euros pour 24 mois.

04239082-photo-ovh-sdsl.jpg

La souscription aux offres SDSL d'OVH et de plus amples informations sont disponibles dès à présent depuis la rubrique dédiée du site internet.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Actualités récentes

Coincés à la maison ? Voilà 10 films à (re)voir absolument en streaming
Qu'est-ce qu'un malware et comment s'en protéger ?
Test Roccat Elo Air 7.1 : un casque complet, qui oublie pourtant l'essentiel
Sonde Galileo : en route pour Jupiter
Boston Dynamics va vendre des bras pour Spot, son chien robot, dès l'an prochain
Test Apple Watch Series 6 : une évolution en douceur pour une montre toujours aussi réussie
La supercar hybride de McLaren se dévoile grâce à ses dépôts de brevets
Comparatif impression photo en ligne : à qui confier vos souvenirs ?
Essai du Range Rover Autobiography P400e : l’hybridation royale
scroll top