La Corée du Nord s'ouvre (un peu) au Web

11 octobre 2010 à 16h38
0
Le pays célèbre en ce moment le 65ème anniversaire du parti des travailleurs. L'occasion a donc été donnée par les autorités au pouvoir d'autoriser des connexions Internet depuis l'intérieur du pays. C'est en tout cas ce que rapportent certains journalistes présents lors des commémorations.

00A0000000612024-photo-drapeau-cor-e-du-nord.jpg
L'une des 1 024 adresses en .kp réservées par le régime de Pyongyang aurait même été ouverte pour l'occasion. Ainsi, les journalistes ont utilisé une salle de presse dans un hôtel afin de pouvoir se connecter à la Toile via leurs propres portables. Traditionnellement, ils devaient utiliser des postes mis à leur disposition et ne pouvaient qu'envoyer des e-mails. Rien de plus.

Computerworld précise enfin que l'accès à Twitter, Facebook, Skype était autorisé et transitait via le FAI chinois China Netcom. Même s'il s'agit d'une première pour ce régime, il ne cache cependant pas la situation de censure qui règne. Seule une minorité profite à l'heure actuelle d'une connexion (et d'un ordinateur), le reste des informations étant strictement surveillé par le pouvoir en place.

Cette opération de communication de la Corée du nord vise à tenter de donner une vision du pays différente et plus jeune. Il faut dire que son nouveau dirigeant a seulement 27 ans. Une chance... d'être le fils du dirigeant actuel.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Citrix dévoile GoToMeeting avec HDFaces
LG Optimus 7 : un Windows Phone avec une fonction DLNA innovante
Duke Nukem forever : Gearbox annonce une démo
IBM sort un attirail d'aide à la migration des entreprises françaises vers ses Power Systems
Arrivée de pilotes GeForce 260.89 bêta pour la GT 430
NetApp et VMware s'allient sur une solution de virtualisation des environnements Windows
Les joueurs, cibles de choix pour les cybercriminels
Les astronautes surfent aussi depuis l’Espace
Microsoft lance Windows Phone 7
IBM sort sa nouvelle suite collaborative LotusLive
Haut de page