L'Australie repousse son filtrage d'Internet

09 juillet 2010 à 12h10
0
0096000003001114-photo-tshirt-filter.jpg
Le ministre australien en charge des communications, Stephen Conroy, vient de repousser la mise en route du pare-feu géant destiné à filtrer Internet. Alors que le ministre n'avait cédé devant aucune critique basée sur des aspects techniques, pratiques, économiques ou moraux, il vient de repousser le lancement du pare-feu après les élections locales qui doivent se tenir prochainement.

Conroy pourra être fortement suspecté de ne pas vouloir faire perdre de voix à son parti au cours de ce scrutin, mais selon lui, le délai supplémentaire a été obtenu pour établir une définition claire des sites refusés, qui permettra d'obtenir une liste. En effet, la liste précédente, qui n'aurait dû concerner que des sites pédopornographiques selon le gouvernement, avait fait polémique. Des fuites avaient permis de révéler que de nombreux sites non concernés par la pédopornographie étaient visés, dont des portails de pornographie traditionnelle et le site d'un dentiste.

Certaines parties de la communauté ont exprimé leurs doutes sur la façon dont les critères de sélection sur la liste de bannissement... reflétaient les standards actuels de la communauté, a expliqué le ministre au Sydney Morning Herald. Conroy a également promis d'introduire une voie de recours en cas de bannissement d'un site jugé injuste par son éditeur. La liste sera également réactualisée tous les ans.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

La capitalisation boursière d'Apple dépasse celle de toutes les entreprises du CAC40 réunies
Une usine de production de cellule de batteries pour véhicules électriques bientôt en France ?
Découvrez la 2CV R-Fit 100% électrique, conçue en rétrofit
TikTok et maintenant WeChat : les USA veulent
Des experts en sécurité inquiets à l'approche de la présentation du premier prototype Neuralink d'Elon Musk
Horizon Zero Dawn : le portage PC critiqué pour ses nombreux bugs
Xiaomi Mi 10 Ultra : une édition anniversaire qui veut
Delage dévoile un hypercar hybride à 2,3 millions de dollars
Elon Musk envisage la construction d'un Cybertruck plus petit pour l'Europe
Le processeur Kunpeng 920 d'Huawei rattraperait le Core i9-9900K d'Intel
scroll top