Des astronomes ont vu les premières étoiles

Par ,
le 02 mars 2018
 0
Observer la naissance de l'Univers est un vieux rêve d'astronome. Des chercheurs américains seraient parvenus à le réaliser, en écoutant les signaux émis par les atomes d'hdyrogène des premières étoiles...

Une preuve supplémentaire de l'existence de la matière noire ?


C'est à l'aide d'une antenne à peine plus grande qu'un réfrigérateur que des astronomes sont parvenus à observer l'aube de l'Univers, en l'occurence, la lumière émise par les premières étoiles, il y a 13,6 milliards d'années.

En fait d'observation, c'est le signal radio émis par ces premières étoiles qui aurait été capté par cette antenne conçue par des astronomes de l'université d'Etat de l'Arizona (Etats-Unis). L'interprétation du signal par les chercheurs tendrait à prouver que les températures, au lendemain du big-bang, étaient étonnamment froides, plus que prévu dans les modèles mathématiques jusqu'ici. Première explication des chercheurs : c'est probablement la signature de la matière noire, présente aux origines de l'Univers, qui expliquerait cette différence.

Pour parvenir à ce résultat, les chercheurs ont mesuré les signaux radios émis dans la bande de la lumière ultra-violette. C'est en observant les changements de signature des atomes d'hydrogène que les chercheurs en sont arrivés à la conclusion que le signal capté provenait du fin fond de l'Univers. Avant de parvenir à ce résultat, les chercheurs ont dû d'abord isoler les signaux, équivalents, aux dires de l'un d'entre eux, « aux battements de l'aile d'un colibri au coeur d'un ouragan ».

pluie d



Une découverte qui mériterait le prix Nobel



Avi Loeb, astronome réputé de l'université de Harvard, a estimé que si cette découverte était confirmée (le signal des premières étoiles et une preuve de l'existence de la matière noire), cela méritait « deux prix Nobel ». Deux découvertes recensées dans une étude publiée mercredi 28 février dans la revue scientifique de référence Nature, découvertes qui exigent maintenant d'être confirmées par d'autres équipes de chercheurs.

En l'état actuel des connaissances scientifiques, la matière noire, qui n'a pas été observée directement, représenterait environ 27 % de la masse totale de l'Univers.


Voir aussi :
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
scroll top