Comment utiliser ChatGPT pour produire du contenu pour vos réseaux sociaux ?

Alexandre Schmid
Publié le 17 février 2023 à 15h24
© Shutterstock
© Shutterstock

ChatGPT est un outil formidable quand il est bien utilisé. Ses usages sont multiples, et les capacités de l'agent conversationnel peuvent par exemple être exploitées pour trouver des idées de contenu pour ses réseaux sociaux, voire pour créer lui-même ce contenu.

Il n'est pas toujours simple d'alimenter au quotidien ses réseaux sociaux personnels ou ceux de marques, médias ou personnalités pour qui l'on travaille en trouvant l'inspiration pour proposer du contenu original. Grâce à ses connaissances et à sa faculté de s'imprégner d'un contexte, le chatbot ChatGPT peut vous aider dans votre mission. L'intelligence artificielle développée par OpenAI est en mesure de vous soumettre des idées de publication, et même de rédiger du texte à votre place pour vous faire gagner du temps ou remédier à une panne de créativité.

Comment utiliser ChatGPT pour produire du contenu pour vos réseaux sociaux ?

1. Trouver des idées de contenu à publier sur les réseaux sociaux

Demandez à ChatGPT des suggestions de contenu, l'IA vous donnera plein d'idées ainsi que des exemples concrets de messages que vous pouvez publier sur vos réseaux sociaux. N'hésitez pas à lui donner le but du contenu (susciter de l'engagement, par exemple) pour que le chatbot puisse se montrer aussi précis et pertinent que possible dans sa réponse. Vous pouvez également lui dire pour quel réseau social en particulier vous cherchez à créer du contenu, il adaptera sa réponse en conséquence. Par exemple, il prend bien en compte la gestion des hashtags sur Twitter.

© ChatGPT / Alexandre Schmid pour Clubic
© ChatGPT / Alexandre Schmid pour Clubic

2. Trouver les bons hashtags à utiliser

L'utilisation des hashtags est un bon moyen de donner de la visibilité à vos contenus sur les réseaux sociaux. Vous pouvez demander à ChatGPT de vous dresser une liste des hashtags les plus pertinents relatifs à un sujet, à un événement, à une campagne marketing… Encore une fois, plus vous lui fournissez de contexte, plus il pourra se montrer pertinent.

© ChatGPT / Alexandre Schmid pour Clubic

3. Créer un post pour un jeu-concours

Vous souhaitez organiser un jeu-concours sur votre compte, mais vous manquez d'inspiration pour en faire la promotion ? Demandez à ChatGPT de rédiger une publication, classique ou originale, en précisant pour quel réseau social le message est destiné et quel est le cadeau à gagner. Vous allez économiser de précieuses minutes dans la rédaction du post.

© ChatGPT / Alexandre Schmid pour Clubic

4. Écrire le scénario d'une vidéo

Le format vidéo est devenu incontournable sur les réseaux sociaux. Ce type de contenu est mis en avant par les algorithmes, car il capte mieux l'attention que le texte. ChatGPT ne peut pas (encore ?) générer de vidéos à partir d'un prompt qu'on lui soumet, mais il peut vous donner des pistes pour rédiger le script d'une vidéo, voire écrire l'entièreté de son scénario. Donnez-lui un thème, précisez quelle est la durée désirée de la vidéo, ajoutez quel type de vidéo vous souhaitez (face cam, vlog, fiction…), pour quelle plateforme (YouTube, Instagram, TikTok…), et c'est parti !

© ChatGPT / Alexandre Schmid pour Clubic

5. Répondre à ses followers

Pour augmenter son engagement et se rapprocher de sa communauté, mais aussi pour répondre à des messages de clients qui vous sont adressés sur les réseaux sociaux, ChatGPT peut être mis à contribution. Copiez-collez simplement le message auquel vous souhaitez répondre et demandez une réponse à ChatGPT, en lui précisant le contexte et la teneur de ce qui doit être dit si nécessaire. Vous pouvez aussi choisir le style de la réponse générée : langage soutenu et formules de politesse pour un client, ou plus décontracté dans un contexte informel.

© ChatGPT / Alexandre Schmid pour Clubic

6. Générer des contenus humoristiques

ChatGPT peut avoir de l'humour, et ce type de contenu est très engageant sur les réseaux sociaux, où il donne lieu à des partages, des réponses et des likes. À partir d'un thème, d'un événement, d'un mot, d'une situation et même de rien, l'intelligence artificielle peut créer une blague, une devinette ou un jeu de mots. De quoi faire rire sans trop d'efforts les internautes qui vous suivent.

© ChatGPT / Alexandre Schmid pour Clubic

7. Adapter son contenu à l'actualité

Réagir à l'actualité est toujours une bonne idée pour attirer l'attention et obtenir l'intérêt des internautes. L'une des faiblesses de ChatGPT est qu'il ne prend pas en compte les événements les plus récents, mais il y a un moyen de contourner cette limite. Vous pouvez par exemple demander à ChatGPT de vous indiquer les anniversaires de célébrités pour une date, un mois ou une période précis. Vous avez aussi la possibilité de solliciter les prochaines journées mondiales à venir pour créer du contenu qui y fasse référence. Bien entendu, vous pouvez également exiger du chatbot qu'il génère lui-même du contenu sur un anniversaire de star ou sur une journée mondiale, de préférence si cela à un lien avec votre activité sur les réseaux sociaux.

© ChatGPT / Alexandre Schmid pour Clubic

8. Trouver un titre accrocheur

Vous êtes satisfait de votre contenu, mais avez des difficultés à le mettre en valeur à l'aide d'un titre accrocheur ? ChatGPT peut vous faire des propositions de titre attractif pour un article ou une vidéo. Pour ce faire, vous pouvez lui résumer votre contenu ou copier-coller celui-ci dans le cas d'un texte. Si le contenu est déjà publié en ligne, il vous suffit même de lui fournir le lien, il sera capable d'analyser le texte de la page web pour en générer des suggestions de titre. Vous pouvez guider ChatGPT en lui imposant des mots-clés à intégrer dans le titre ou en lui donnant une idée générale de ce que vous souhaitez obtenir.

© ChatGPT / Alexandre Schmid pour Clubic

ChatGPT peut se montrer très utile pour créer des contenus à partager sur les réseaux sociaux. Le recours à l'IA peut faire gagner beaucoup de temps, mais il ne faut pas oublier que la créativité d'un humain peut également constituer une grande différence de qualité et susciter plus d'engagement que ce que peut générer ChatGPT.

  • Chat dans différentes langues, dont le français
  • Générer, traduire et obtenir un résumé de texte
  • Générer, optimiser et corriger du code
10 / 10
Par Alexandre Schmid

Gamer et tech enthusiast, j’ai fait de mes passions mon métier. Diplômé d’un Master en RNG sur Hearthstone. Rigole aux blagues d’Alexa.

Vous êtes un utilisateur de Google Actualités ou de WhatsApp ?
Suivez-nous pour ne rien rater de l'actu tech !
Commentaires (0)
Rejoignez la communauté Clubic
Rejoignez la communauté des passionnés de nouvelles technologies. Venez partager votre passion et débattre de l’actualité avec nos membres qui s’entraident et partagent leur expertise quotidiennement.
Commentaires (7)
Fitz557

Je déteste tellement cet article. Mais vraiment. Utiliser Chatgpt pour répondre à des gens et pondre du contenu, il faut vraiment en avoir rien à foutre de ce qu’on fait. C’est vraiment de la production de contenu dans le vide, et c’est prendre son public pour des gouffres à pub.

Space_Boy

C’est le système qui veut cela. Il faut du contenu ! Donc on lui donne du contenu. C’est un business, pas plus et pas moins. Faut pas chercher autre chose derrière. Salut la pollution sur internet. C’était déjà une poubelle…

Roger_Pimpon

Merci. Sur une vidéo présentant l’étape suivante d’utilisation de ChatGPT dans des processus automatisés (pour produire ou aider à produire du contenu en masse. Pour répondre aussi à des mails/commentaires de façon automatique (en abusant donc son interlocuteur qui jamais n’aurait pris la peine d’initialiser un dialogue si il avait été averti qu’il s’engageait dans un échange avec une machine)) j’ai posté en commentaire nourri du même … écoeurement devant cette perspective. Mais j’étais bien le seul. Pour tous les autres commentateurs, une perspective heureuse: pouvoir produire plein de contenu sans trop se fatiguer (sans se fatiguer même du tout). J’étais complètement effaré. A l’idée de se faire du blé, les gens sont prêts à l’importe quoi (ce n’est pas une découverte non plus). Mais là, l’horreur du truc, le vertige (réduire son prochain à une cible à gaver, à gaver de n’importe quoi, d’un bruit automatique. Et cette boucle effrayante : ChatGpt qui produit du contenu qui devient lui même une source pour ChatGPT … à l’infini).
Et le sentiment d’être seul à trouver ça … glauque. Fou. Donc merci pour votre post

vk_phoenixfr

Tellement vrai, et le site qui promeut le mécanisme….

Sabrewolf

Peut-être que parfois dans le cas où un informaticien (exemple) veut écrire un texte sur un sujet technique à du mal à trouver une faon de présenter le sujet et que même s’il ne copie/colle pas la réponse de l’IA lui donne une orientation, ou des idées à développer pour atteindre son objectif sans pour autant que ce soit le texte de l’IA.

Blackalf

Personnellement, je trouve ça un peu lamentable, parce que ce n’est pas comme ça que la personne évoluera, s’améliorera et acquerras des connaissances. Je pense qu’à l’inverse, les gens s’en remettront de plus en plus aux IA et réfléchiront de moins en moins par eux-mêmes, la plupart des gens cherchant avant tout la facilité et les raccoucis. neutre

Fitz557

Alors pourquoi pas, mais c’est pas du tout ce dont parle l’article. Ici ça parlait clairement de laisser chatgpt répondre aux followers.