NVIDIA travaillerait sur une puce gravée grâce au tout nouveau protocole 5 nm de TSMC

Nathan Le Gohlisse
Spécialiste Hardware
24 avril 2020 à 15h00
0
NVIDIA Ampere.jpg
© Nvidia

Comme Apple avec ses puces A14 et AMD pour ses prochains processeurs EPYC, actuellement en cours de développement, NVIDIA a des vues sur la nouvelle gravure en 5 nm du fondeur taïwanais TSMC. On apprend aujourd'hui que la firme aurait déjà commencé à travailler sur une mystérieuse puce exploitant ce nouveau procédé.

Principal chantier de NVIDIA pour encore quelques mois, les cartes graphiques sous architecture Ampère (RTX 3000, notamment) seront gravées selon le protocole 7 nm de TSMC, le même que celui utilisé par AMD depuis des mois. On apprend néanmoins que la firme au caméléon aurait déjà entamé le développement d'une puce basée sur le nouveau protocole de gravure en 5 nm de TSMC.


NVIDIA prévoit de passer commande de puces 5 nm

Pour l'instant, les informations restent minces quant aux futurs projets de NVIDIA. Le quotidien taïwanais DigiTimes se contente pour sa part d'indiquer que les verts auraient déjà prévu de commander des puces en 5 nm à TSMC, ce qui induit qu'une architecture exploitant ce procédé est en développement. La chose n'aurait rien d'étonnant puisque le 7 nm sera utilisé pour la prochaine gamme de cartes graphiques de NVIDIA, la firme passerait donc à l'étape suivante en préparant le terrain technologique de sa future génération de produits.

Il y a cependant fort à parier que les premiers GPUs 5 nm de NVIDIA seront dans un premier temps pensés en priorité pour les datas centers et l'IA, par exemple. Des secteurs qui profitent habituellement des dernières avancées techniques, et ce bien avant qu'elles soient déployées auprès du grand public.


Malgré la crise du Covid-19, le carnet de commandes de TSMC se porte bien

Si la production de puces en 5 nm commence peu à peu à occuper une partie des lignes de TSMC, notamment pour Apple et la préparation des puces A14 destinées aux iPhone 2020, le fondeur peut compter sur les commandes croissantes d'AMD en puces 7 nm. Que ce soit pour ses processeurs laptop actuels, ses prochains processeurs de bureaux, ses nouvelles cartes graphiques Radeon, attendues durant l'automne, ou encore les puces customs qu'AMD fournira aux consoles de nouvelle génération. De quoi assurer à TSMC une activité soutenue en dépit de la crise sanitaire actuelle.

La firme devra aussi ses bons résultats aux commandes croissantes de NVIDIA en puces 16 et 12 nm, utilisées pour certaines puces GPU d'ancienne génération toujours produites par les verts, mais aussi pour les SoC Tegra X1 qui animent la Nintendo Switch (très demandée en cette période de confinement) et les cartes GTX et RTX actuelles sous architecture Volta et Turing.

Source : Tom's Hardware
3
4
Partager l'article :
Voir tous les messages sur le forum

Les actualités récentes les plus commentées

L'attaque d'un hôpital par ransomware pourrait tourner en homicide après la mort d'une patiente allemande
Allongé et endormi
Microsoft rachète Bethesda Softworks et l'ensemble de ses studios
Microsoft Flight Simulator dévoile son plan de vol pour les futurs développements
Déjà en rupture de stock, les NVIDIA RTX 3080 se vendent à prix d'or sur eBay
Cyberpunk 2077 : CD Projekt RED dévoile les configurations PC requises
Données personnelles : Facebook menace de retirer ses réseaux sociaux d'Europe !
Airbus dévoile ses trois concepts d'avion à hydrogène, opérationnel d'ici 2035
L'ANFR simule l'exposition aux ondes causée par des antennes 4G et 5G et livre ses résultats
Xbox All Access : les tarifs français officialisés par Microsoft

Charte communautaire

  • 1. Participez aux discussions
  • 2. Partagez vos connaissances
  • 3. Échangez vos idées
  • 4. Faites preuve de tolérance
  • 5. Restez courtois
  • 6. Publiez des messages utiles
  • 7. Soignez votre écriture
  • 8. Respectez le cadre légal
  • 9. Ne faites pas de promotion
  • 10. Ne plagiez pas
  • Consultez la charte
scroll top