Avec la nouvelle IA intégrée à ses véhicules, BMW espère révolutionner la conduite

Grégoire Huvelin Contributeur
10 septembre 2018 à 16h43
0
voiture BMW
PaulLP / Shutterstock.com

BMW a officiellement présenté son nouvel assistant intelligent développé en interne, qui débarquera dans ses véhicules dès le mois de mars 2019.

Après son projet de voiture autonome prévu pour 2021, BMW se lance dans les assistants vocaux personnels. Sobrement intitulé « BMW Intelligent Personal Assistant », la nouvelle intelligence artificielle du groupe allemand risque de faire des heureux. Lancée en mars 2019 sur les modèles intégrant le dernier système d'exploitation 7.0, cette nouvelle technologie devrait considérablement transformer l'expérience client du conducteur : plus de confort, plus de sécurité, plus d'interactions.

« Hey, BMW ! »

En premier lieu, la firme d'Outre-Rhin n'a pas vraiment fait dans l'originalité concernant l'activation de son assistant vocal : « Hey BMW » seront les premiers mots à formuler pour débuter l'expérience. Une formule qui rappelle forcément celle de Google... Mais rassurez-vous, chaque usager aura l'opportunité de le renommer avec un petit nom plus atypique, peut-on lire dans le communiqué de presse publié sur son site.

Outre cette option somme toute secondaire, l'assistant vocal intelligent sera surtout capable de s'adapter aux besoins de l'utilisateur. Si ce dernier est fatigué et le dit à voix haute, alors l'intelligence artificielle de BMW ajustera l'ambiance lumineuse pour le garder éveillé. De même en cas de température trop fraîche ou trop élevée. En bref, l'IA sera à vos petits soins.

Une ouverture vers d'autres écosystèmes

Changer la radio et soumettre des trajets habituellement empruntés par le propriétaire du véhicule font également partie des ses fonctionnalités, tout comme l'explication de diverses options proposées par l'automobile. A noter que l'assistant vocal intelligent évoluera avec le temps en assimilant les réglages du conducteur pour devenir un compagnon de route très fonctionnel, et se verra ajouter des nouveautés au fil des multiples mises à jour.

A l'avenir, BMW envisage d'élargir la compatibilité de ses véhicules à d'autres écosystèmes, comme ceux de Google (Google Assistant) et d'Amazon (Amazon Alexa). Enfin, sachez qu'une liste restreinte de pays bénéficiera de ce système dans un premier temps : États-Unis, Allemagne, Royaume-Uni, Italie, France, Espagne, Suisse, Autriche et Brésil, Japon et Chine (mai 2019). La patience est donc de mise.



Retrouvez nos actus, dossiers et diaporamas sur le Mondial de l'Auto 2018 qui se tient du 4 au 14 octobre !

Modifié le 03/10/2018 à 10h52
3 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Voiture neuves : l’entourloupe de la fausse baisse des émissions de CO2
Depuis la démocratisation des smartphones les gens ont plus d'accident dus à leur téléphone #SansDec
Au cas où vous auriez 11 000€ en trop, le Mac Pro et son écran XDR seront disponibles le 10 décembre
La Banque de France va tester une monnaie numérique nationale en 2020
Certains MacBook Pro récents s'éteignent
Sony : la PS5 sera remplacée plus rapidement que la PS4, une version Pro prévue pour 2023
Cyberharcèlement, usurpation d'identité : une Française vivant aux USA condamnée à de la prison
L'iPhone 11 vous localise régulièrement, Apple s'en explique
L'arrivée du « premier contraceptif masculin » en 2020 ?
BMW profite de la sortie de son SUV pour montrer à Tesla ce qu'est un véhicule blindé

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top