En Russie, des scientifiques minaient des bitcoins sur des installations nucléaires militaires

17 février 2018 à 16h08
0
Plusieurs scientifiques russes travaillant sur un site nucléaire militaire de pointe ont été arrêtés pour avoir tenté de détourner la puissance d'un supercalculateur afin de miner des bitcoins. Détenus par le FSB, ils risquent gros pour avoir mis en péril la sécurité informatique d'un site ultrasensible.

La Russie est devenue l'un des pays du monde le plus actifs dans le minage, car le prix de l'énergie y est l'un des plus faibles du monde.

Le Centre où la Russie construisit la Bombe

C'est une base de très haute sécurité. Le Centre fédéral nucléaire russe situé à Sarov, une ville située à 370 kilomètres à l'est de Moscou. Pendant la guerre froide, elle portait le nom d'Arzamas-16. Un lieu hautement stratégique : c'est là que l'Union Soviétique développa sa première bombe atomique. C'est là aussi que plusieurs chercheurs russes ont été arrêtés alors qu'ils tentaient de miner des bitcoins sur les puissants ordinateurs du laboratoire.

Le Centre de Sarov possède en effet l'une des plus puissantes machines de Russie : un supercalculateur acquis en 2011, d'une capacité d'1 petaflop, le classant à l'époque dans les 15 machines les plus puissantes de la planète. Une puissance qu'un petit groupe d'ingénieurs a tenté de dédier au minage, quitte à compromettre gravement la sécurité du site.

08784484-photo-bitcoin-blockchain.jpg


Les sites industriels attaqués sans cesse

Les apprentis mineurs n'ont pas eu le temps d'en profiter : ils ont été arrêtés au moment où ils tentaient de connecter à Internet la machine, censée rester hors-ligne pour la tenir hors de portée de toute tentative d'intrusion. Arrêtés par le Centre, ils ont été remis au FSB, la police fédérale russe, et sont toujours détenus à ce jour.

Une affaire hautement délicate pour la Russie, alors que dans le monde entier, les réseaux SCADA, c'est à dire les systèmes de pilotage des grandes installations industrielles, sont de plus en plus souvent attaqués par des malwares cherchant à détourner discrètement leur puissance de calcul et leurs énormes bandes passantes vers du minage de cryptomonnaie. Les entreprises sont prévenues : la menace peut aussi (et c'est d'ailleurs très souvent le cas) venir du personnel lui-même...

Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Voiture neuves : l’entourloupe de la fausse baisse des émissions de CO2
Windows 7 : il existe un hack pour obtenir les mise à jour de sécurité malgré la fin du support
Sony : la PS5 sera remplacée plus rapidement que la PS4, une version Pro prévue pour 2023
Au cas où vous auriez 11 000€ en trop, le Mac Pro et son écran XDR seront disponibles le 10 décembre
Depuis la démocratisation des smartphones les gens ont plus d'accident dus à leur téléphone #SansDec
En Chine, les premiers hybrides singes-cochons, conçus pour des transplantations, sont nés
L'iPhone 11 vous localise régulièrement, Apple s'en explique
L'Union européenne débloque 3 milliards pour la recherche sur les batteries électriques
ProCreate 5 est enfin disponible sur iPad ! On fait le tour des nouveautés principales
La Chine va retirer les PC et logiciels étrangers de son administration d'ici trois ans

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top