🔴 Soldes d'été : jusqu'à - 50% sur le high-tech 🔴 Soldes d'été : jusqu'à - 50% sur le high-tech

Avis Adobe Stock (2022) : une banque d'image branchée design

10 juin 2022 à 14h00
1
Adobe Stock © Aleem Zahid Khan / Shutterstock.com
Aleem Zahid Khan / Shutterstock.com

Après avoir acquis la banque d'images Fotolia en 2014, Adobe a préféré fermer le service en 2019 et proposer son propre site baptisé Adobe Stock. Là où Fotolia cherchait à offrir une offre plus grand public et abordable, Adobe Stock suit la tendance du marché des banques d’images et s’inscrit dans la moyenne des prix proposés.

Ce qui différencie Adobe Stock de ses concurrents, c’est son intégration avec les autres produits de la marque au sein de Adobe Creative Cloud. Sur le reste, le service reste assez classique et se démarque peu de la masse.

Adobe Stock
  • Options de filtrage originales
  • Images de qualité
  • Plus d'un million de fichiers gratuits
  • Recherche décevante
  • Photos assez basiques

Adobe Stock : comment ça marche ?

Adobe Stock accueil © Adobe Stock

Adobe Stock propose trois types de licences pour les particuliers et les membres Creative Cloud avec un abonnement « Equipe ». Les utilisateurs « Entreprise » ont droit à des licences particulières. Les trois licences proposées sont les suivantes :

  • La licence standard autorise la publication illimitée de l’image sur un site web ou un réseau social. Pour des opérations marketing par mail, sur les réseaux sociaux, publicité mobile et programmes télévisés, le nombre de personnes ciblées doit être inférieur à 500 000. Le client peut modifier le fichier et produire jusqu’à 500 000 copies de celui-ci, à condition qu’il ne soit pas l’intérêt principal, sur des supports, comme des emballages de produits ou imprimés marketing.
  • La licence améliorée donne les mêmes droits que la licence standard et supprime la limitation de 500 000 copies ou consultations du fichier.
  • La licence étendue donne les mêmes droits que la licence améliorée et autorise l’usage du fichier pour créer du merchandising comme des mugs, des t-shirts ou encore des templates.

Peu importe la licence, vous n’aurez cependant pas le droit de distribuer le fichier seul. Certains contenus proposés ne rentrent pas dans le cadre de ces licences et sont limités à un usage éditorial pour la couverture de l’actualité.

Recherche d’images

Recherche par mot-clé

Sur sa page d’accueil, en plus de l’habituelle barre de recherche, Adobe Stock propose une barre de navigation bien fournie. Elle détaille tous les contenus proposés par le service : photos, illustrations, vecteurs, vidéos, audio et templates pour les produits Adobe. Les menus « Gratuit » et « Premium » contiennent pour le premier des fichiers téléchargeables gratuitement et pour le deuxième, des contenus considérés comme « exceptionnels » et qui seront vendus plus cher que le reste des images sur le site. Le menu « Editorial » se concentre quant à lui, comme son nom l’indique, sur les photos à usage éditorial uniquement.

Cliquer sur l’un de ces menus donne accès aux différentes catégories dans lesquelles sont classés les contenus. Ces catégories correspondent à celles que l’on retrouve sur les autres banques d’images, et se concentrent sur ce qui est le plus demandé et populaire, comme le sport, la nature ou encore le commerce. Si elles ne vous inspirent pas, la solution est donc de se lancer immédiatement dans la recherche avec un ou plusieurs mots-clés.

Adobe Stock catégories © Adobe Stock

En plus de vos termes de recherche, Adobe vous laisse choisir quel type de contenu vous souhaitez obtenir. Vous pouvez réaliser vos recherches en anglais ou en français, mais les recherches dans la langue de Shakespeare ont tendance à produire plus de résultats pertinents. Mais que ce soit en anglais ou en français, Adobe Stock ne se démarquera pas par la qualité de son système de recherche. Le site panique rapidement dès que les mots-clés sont trop nombreux ou que la recherche est trop précise et produit des résultats qui correspondront rarement à l’entièreté de notre recherche, mais seulement à une partie de celle-ci.

Filtrage des résultats

Adobe Stock propose plusieurs options de filtrage des résultats. Sur l’image en elle-même, il est possible de préciser si l’on souhaite une image avec des couleurs plus ou moins vives, si l’on veut que le sujet apparaisse seul sur un arrière-plan uni, si des personnes doivent être présentes sur des images, la couleur principale, la profondeur de champ et l’orientation. Plus original, un filtre permet d’obtenir des images qui ont un espace vide nécessaire pour y ajouter un texte, ce qui témoigne de la volonté d’intégrer Adobe Stock avec le reste des produits de la marque. Pour le reste, on est sur du classique : sous-catégorie, prix, taille minimum et recherche sécurisée. Adobe Stock permet également de cocher une case pour n’obtenir que des fichiers « inédits », qui n’ont pas encore été téléchargés par d’autres personnes. Cependant, rien ne vous garantit l’exclusivité, et ces fichiers pourront être utilisés dans le futur par d’autres utilisateurs. Un peu gadget, donc.

Adobe Stock filtres © Adobe Stock

Ces options de filtrage sont similaires à ce qui est proposé ailleurs et se révéleront efficaces pour limiter le nombre de résultats.

Recherche par image

Adobe Stock propose une recherche par image et par fichier audio pour trouver des éléments similaires. On peut choisir si l’on veut que les résultats correspondent à toutes les parties de l’image de base ou soient similaires uniquement sur le contenu, la couleur ou la composition.

Le système se débrouille de façon moyenne avec des logos, pour lesquels l’idée générale du texte et de la couleur est plus ou moins respectée. Il brille cependant avec des photos de paysage ou des objets, pour lesquelles il arrive à trouver des images vraiment similaires, surtout si l’on choisit de ne cocher que l’option « Contenu » pour les objets. Cependant, dès que l’on utilise des photos de personnes, l’outil montre ses limites. Même si ce n’est pas toujours le cas, les résultats auront régulièrement tendance à privilégier des personnes blanches quelle que soit la personne dans notre image de base et l’option choisie. A noter que cette fonctionnalité semble uniquement puiser dans les images standard, et non dans le contenu éditorial.

Adobe Stock recherche par image © Adobe Stock

Cette fonctionnalité est assez oubliable, et il sera plus efficace de directement effectuer une recherche par mot-clé combinée aux options de filtrage.

Les images proposées par Adobe Stock

Images proposées et téléchargement

Nous sommes ici majoritairement face à de la photographie de stock, où la plupart des images seront là plus pour leur utilité que pour leur esthétique. Cependant, pour certains sujets, il y a parfois de bonnes surprises et de vraies photographies recherchées et artistiques. Les illustrations sont également à l’honneur, Adobe oblige, et pourront plaire aux agences pour illustrer de façon plaisante des articles de blog sur des sujets précis.

Globalement, les images proposées sont variées et de bonne qualité, à quelques exceptions près de photos et dessins vraiment peu inspirés. Si votre but est de trouver des images pour illustrer un travail artistique, comme un e-book, un disque ou un magazine, Adobe Stock ne sera pas forcément le choix le plus pertinent. Les autres devraient cependant y trouver leur bonheur, surtout les designers qui pourront profiter d’images qui semblent être faites spécialement pour servir de base à des designs. Pour les journalistes qui seraient intéressés par le contenu éditorial, Adobe Stock a un partenariat avec Reuters et seul le travail des photographes de l’agence est proposé.

Adobe Stock page individuelle © Adobe Stock

Dans la page des résultats, passer la souris sur une image donne accès à plusieurs fonctionnalités rapides. Vous pouvez télécharger un aperçu de l’image, qui sera l’image agrémentée du watermark Adobe Stock, l’ajouter dans vos bibliothèques, rechercher des œuvres similaires ou l’acheter. Cliquer sur l’image n’ouvre pas de nouvelle page mais permet d’avoir plus de détails sur celle-ci. On y trouve notamment le nom de l’artiste, les dimensions de l’image, le type de fichier et la catégorie à laquelle elle appartient. Vous pouvez également explorer les autres photographies ou illustrations provenant de la même série. Si vous souhaitez l’acheter, Adobe vous laisse choisir entre les différentes licences. Il est appréciable d’avoir accès à ces informations supplémentaires rapidement, intégrées dans les résultats de recherche et sans rupture dans la navigation.

Pour les photographes

Adobe permet à tout un chacun de devenir contributeur avec un compte gratuit, sous réserve d’acceptation du contenu proposé. Les normes de qualité demandées sont classiques et faciles à respecter. Quant à la rémunération, les photographes qui soumettent leur travail sur Adobe Stock touchent 33% du prix de vente net de leur image.

Adobe Stock : prix et essai gratuit

Adobe Stock propose un essai gratuit de 30 jours (10 images gratuites standard à télécharger dans le mois) à la création du compte. En plus de cet essai, plus d’un million de fichiers gratuits sont mis à disposition en permanence, sous condition de faire preuve de patience pour leur téléchargement, incroyablement lent (8,5 ko/s). Les images gratuites ne sont pas toujours les plus intéressantes artistiquement parlant, mais sont d’une qualité similaire à ce qui est proposé en payant.

La banque d’images met à disposition un système d’abonnement et de vente de crédits, selon vos besoins. Les abonnements seront intéressants pour les personnes et entreprises ayant besoin de contenu régulier, là où les crédits seront pour les personnes qui ont un besoin ponctuel. A noter que les abonnements ne donnent accès qu’aux licences standard, avec une réduction de 20% si vous souhaitez acheter une image sous licence étendue ou un fichier Premium. Les crédits peuvent être utilisés pour tout type de contenu.

Adobe Stock prix © Adobe Stock

Les packs de crédits

Les packs de crédits ne sont pas renouvelés automatiquement et sont valables un an à compter de l’achat. Un crédit = une image standard, et huit crédits seront nécessaires pour une vidéo HD. Les images premium et éditoriales sont vendues 12 crédits minimum.

  • 5 crédits : 5 images standard, soit 39,95€ ;
  • 16 crédits : 16 images standard ou 2 vidéos HD, soit 121,45€ ;
  • 40 crédits : 40 images standard ou 5 vidéos HD, soit 269,99€ ;
  • 80 crédits : 80 images standard ou 10 vidéos HD, soit 499,99€ ;
  • 150 crédits : 150 images standard ou 18 vidéos HD, soit 899,99€.

Les abonnements

Les abonnements sont proposés en forfait mensuel ou en engagement annuel. Selon votre abonnement, un certain nombre de licences non utilisées pourront être reportées sur le mois suivant.

  • 10 fichiers standard par mois : 29,99€ par mois en engagement annuel (2,99€ par image) ou 49,99€ par mois en forfait mensuel (4,99€ par image) ;
  • 25 fichiers standard par mois : 49,99€ par mois en engagement annuel (1,99€ par image) ou 69,99€ par mois en forfait mensuel (2,79€ par image) ;
  • 750 fichiers standard par mois : 159,99€ par mois en engagement annuel (0,21€ par image) ou 199,99€ par mois en forfait mensuel (0,26€ par image).

Les images éditoriales sont vendues 49,99€ par image pour une licence standard et 169,99€ par image pour une licence améliorée. Sous licence améliorée, les images premium sont vendues 119,99€ pour la taille « petit » et 249,99€ pour la taille « grand ».

Adobe Stock

8

Ce n’est pas sur Adobe Stock que vous trouverez les photos les plus originales ou les plus plaisantes à l’œil. Le contenu proposé reste malgré tout très correct et de bonne qualité, pour peu que l’on cherche des images de stock ou une base pour une création graphique. Les prix abordables font d’Adobe Stock une banque d’images tout public, sur laquelle les grandes entreprises comme les indépendants pourront trouver de quoi illustrer leurs sites ou vidéos marketing. Dommage que la recherche, que ce soit par mot-clé ou par image, soit encore trop limitée dans son efficacité.

Les plus

  • Options de filtrage originales
  • Images de qualité
  • Plus d'un million de fichiers gratuits

Les moins

  • Recherche décevante
  • Photos assez basiques

Recherche 6

Images 8

Diversité de l'offre 8

Prix 9

Cet article contient des liens d'affiliation, ce qui signifie qu'une commission peut être reversée à Clubic. Les prix mentionnés sont susceptibles d'évoluer. 
Lire la charte de confiance
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
1
2
gaetanB
Bonjour. Je comprends que tout le monde doive vivre, mais au moins dites toute la vérité svp même si vous l’édulcorez.<br /> Ce service est une véritable honte, il rend prisonnier les clients.<br /> Si vous prenez leur abonnement d’un an, ils vous réabonnent un obligatoire si vous ratez la date de résiliation. Si vous n’utilisez pas tous les crédits que vous avez cumulés sans forcément utiliser en téléchargement de photos celles dont vous n’avez pas eu besoin, vous les perdez si vous arretez l’abonnement. Si vous demandez au moins à garder un compte normal à l’achat à l’unité, même avec 100 droits d’image stockés, donc payés, même en divisant par deux le nombre pour respecter leurs tarifs en valeur crédit basique: fuck.<br /> Ce service est une arnaque, il est peut être moins cher avec leur abonnement que les autres, mais il revient nettement plus cher si vous arrêtez de payer puisque vous perdez TOUT!!<br /> Payez plus cher ailleurs, chers internautes, au moins vous savez ce que vous avez, contrairement à Adobe.
Voir tous les messages sur le forum

Lectures liées

Samsung Pay retirée des smartphones non Samsung ?
Des employés de SpaceX se plaignent du comportement d'Elon Musk dans une lettre ouverte... et se font virer
Rachat de Giphy : Meta peut bien attendre, le Royaume-Uni bloque toujours
Comment la Grande-Bretagne compte devenir une super puissance de la tech
Pourquoi la société mère de TikTok veut-elle investir massivement dans la réalité virtuelle ?
Rétropédalage pour Elon Musk : finalement, pas de licenciements chez Tesla à prévoir ?
Meta : qui est Sheryl Sandberg, et pourquoi son départ est un tournant ?
La French Tech s'engage pour l'égalité entre les femmes et les hommes
Victime de problèmes informatiques, easyJet a dû annuler de nombreux vols ce week-end de l'Ascension
Twitter veut quand même conclure son rachat par Elon Musk
Haut de page