Radio Internet et numérique terrestre Noxon chez Terratec

15 mai 2013 à 09h45
0
En direct du MedPi de Monaco. Terratec profitait de l'édition 2013 du MedPi pour mettre l'accent sur l'iRadio M110+, un lecteur audio réseau doté de la réception radio FM et prenant en charge la radio numérique terrestre.

La Noxon iRadio M110+ se connecte comme tous les produits de la gamme Noxon à l'Internet par le biais du Wi-Fi intégré ou d'une connexion filaire en RJ45. Ce faisant, on accède à près de 14 000 stations radio diffusées depuis Internet. Compact, le récepteur est pourvu d'un écran, lequel reste hélas en noir & blanc, et la navigation dans les menus s'opère via une molette. Terratec complète la réception des radios Internet par l'inclusion d'une radio FM, d'où l'antenne téléscopique, alors que le M110+ est capable de recevoir les stations de la radio numérique terrestre grâce au support DAB/DAB+.

A noter également le port USB 2.0 pour lire sa musique depuis une clé branchée sur l'appareil ou encore les sorties casque et audio. Et Terratec n'oublie pas de rendre son produit autonome, la M110+ embarquant une batterie pour fonctionner hors du secteur. Côté prix, il est question d'un prix public conseillé de 249 euros TTC.

01E5000005969340-photo-noxon.jpg
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Vignette Crit'air : vers un durcissement des conditions d'obtention
Pollution : un think tank britannique demande à interdire les publicités pour les SUV
Face à de très mauvais résultats financiers, EDF s'apprête à se serrer la ceinture
Quand Elon Musk affirme que les pyramides ont été érigées par des aliens, l'Égypte l'invite sur place
Depuis 2011, Hadopi c'est 87 000 euros d'amende pour... des dizaines de millions d'euros de subventions !
L'électricité produite en Europe au premier semestre provenait majoritairement d'énergies renouvelables
Plus de 700 km d'autonomie annoncés pour la Mercedes EQS
La première station de recharge à hydrogène ferroviaire annoncée en Allemagne
Barbara Pompili, ministre de la transition écologique, qualifie le réacteur EPR de
Les employés de Blizzard font la lumière sur d'inquiétantes disparités salariales
scroll top