Archos Arnova : tablettes Android entre 100 et 250 euros

25 février 2011 à 13h01
0
Archos va prochainement lancer sous la marque Arnova, élaborée en collaboration avec sa filiale chinoise une nouvelle gamme de tablettes tactiles Android. Les trois modèles 7, 8 et 10 pouces arriveront sur le marché à des prix compris entre 99 et 249 euros.

Archos, qui se félicitait récemment des résultats enregistrés sur la fin de l'année 2010, va continuer cette année à étoffer ses gammes de tablettes tactiles. Aux côtés des produits commercialisés sous sa propre marque, le fabricant français lancera une nouvelle série griffée Arnova, qui est également le nouveau nom d'une filiale située à Hong Kong.

De ces tablettes, on ne sait pour l'instant pas grand chose si ce n'est qu'elles adopteront Android et seront déclinées en versions 7, 8 et 10 pouces, avec des prix qui s'échelonneront de 99 à 199 euros pour l'Arnova 7, 129 à 199 euros pour l'Arnova 8 et 199 à 249 euros pour l'Arnova 10.

Pour atteindre ce niveau de prix, Archos devra logiquement concéder divers compromis : écran capacitif, connectique 3G ou dernières versions en date d'Android ne seront donc peut-être pas de la partie. D'après certaines rumeurs parties des Etats-Unis, l'Arnova 8 pourrait ainsi se contenter d'un processeur ARM à 311 MHz, de 8 Go de stockage et de la version 1.5 d'Android.

Sur la version 10 pouces, Archos met pour l'instant en avant un écran « haute définition » (sans donner de chiffres), ainsi qu'une webcam dédiée à la vidéoconférence ou la présence d'un port hôte USB permettant de relier clavier ou disque dur externe. Elle a déjà fait l'objet d'un dépôt de dossier auprès de la FCC américaine, dont est extrait l'illustration ci-dessous. La version 8 pouces serait selon la communication du fabricant tournée vers la mobilité, et disposerait d'un écran 4:3. Le modèle 7 pouces serait quant à lui destiné à un usage familial. Ce positionnement, qui apparaît identique à celui des actuelles tablettes Archos conduira-t-il le fabricant à déplacer les produits commercialisés sous sa propre marque vers d'autres segments de marché ?

Pour développer cette nouvelle gamme, Archos va adopter en Chine une structure à deux étages : une première filiale, baptisée Archos Technology Shenzhen, grâce à laquelle le groupe espère être en mesure d'obtenir des subventions de l'état chinois ou, pourquoi pas, s'introduire localement en bourse, puis une seconde société, filiale à 100% de la précédente, basée à Hong Kong et chargée de l'exportation des produits.

0190000004037954-photo-archos-10-fcc.jpg
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Vignette Crit'air : vers un durcissement des conditions d'obtention
Barbara Pompili, ministre de la transition écologique, qualifie le réacteur EPR de
Face à de très mauvais résultats financiers, EDF s'apprête à se serrer la ceinture
Pollution : un think tank britannique demande à interdire les publicités pour les SUV
Plus de 700 km d'autonomie annoncés pour la Mercedes EQS
Quand Elon Musk affirme que les pyramides ont été érigées par des aliens, l'Égypte l'invite sur place
Depuis 2011, Hadopi c'est 87 000 euros d'amende pour... des dizaines de millions d'euros de subventions !
L'électricité produite en Europe au premier semestre provenait majoritairement d'énergies renouvelables
La première station de recharge à hydrogène ferroviaire annoncée en Allemagne
Les employés de Blizzard font la lumière sur d'inquiétantes disparités salariales
scroll top