Configurer votre routeur pas à pas

23 mars 2006 à 15h53
0

Un réseau ?! Pour quoi faire ?

00223483-photo-network-r-seau.jpg
Créer un réseau devient nécessaire dès lors que vous souhaitez partager la même connexion Internet entre plusieurs ordinateurs. Cela s'avère vite indispensable si vous disposez de plusieurs ordinateurs : grâce à un réseau domestique le PC de votre petite dernière pourra se connecter à Internet alors que la Xbox dans votre salon aura pour sa part accès au Xbox Live, et ce, simultanément. Les petits veinards disposant de plusieurs ordinateurs chez eux pourront même échanger des fichiers entre les machines grâce au partage réseau de Windows. Mais avant d'en arriver là, il faut disposer au moins d'un modem Ethernet et d'un routeur (avec ou sans point d'accès sans fil).

Dans le cas de figure où vous disposiez uniquement d'un modem USB, de type SpeedTouch ou F@st 800, il vous faudra hélas faire une croix dessus. Notez que certains fournisseurs d'accès à Internet comme Wanadoo proposent des programmes d'échange vous permettant de rendre votre modem USB pour obtenir un modem Ethernet. À savoir également : divers constructeurs proposent des passerelles tout-en-un qui regroupent en un seul périphérique le modem ADSL, le routeur et le point d'accès Wi-Fi.

Jetons les bases !

Avant de nous pencher sur la configuration typique d'un réseau domestique il nous faut tenter d'éclaircir ce qui pour beaucoup reste mystérieux : le concept des adresses. On distingue deux types d'adresses qui agissent comme des identifiants sur un réseau... de la même manière qu'une adresse postale permet d'identifier votre maison ! Sur un réseau, ces deux adresses sont appelées MAC et IP. L'adresse MAC est préréglée en usine au niveau du matériel réseau qui équipe votre ordinateur, console ou portable. Cependant, c'est l'adresse IP, configurable au niveau logiciel sur chaque machine, qui est utilisée par les systèmes d'exploitation. Le routeur, via ce que l'on appelle un client DHCP, peut se charger d'attribuer automatiquement une adresse IP à chaque machine connectée au réseau et ainsi faire le lien entre adresse MAC et adresse IP.Généralement les Routeurs et autres modems utilisent le bloc d'adresse IP : 192.168.1.x. Le dernier x est un nombre qui varie en fonction de la machine de votre réseau. Ainsi, le routeur aura probablement l'adresse 192.168.1.1 alors que votre PC aura l'adresse 192.168.1.2 tandis que le portable fonctionnera sur l'adresse 192.168.1.3. Afin que tout notre petit monde puisse communiquer de concert, tous les périphériques constituant un même réseau devront être réglés pour utiliser la même plage d'adresse IP, dans notre exemple 192.168.1.x.

Mettre en place son réseau : une affaire presque simple !

Une fois équipé d'un modem ADSL Ethernet (inutile si vous disposez d'une Freebox) et d'un routeur, le raccordement de ces deux éléments est simplissime ou presque. Mais avant de les relier il vous faudra décider si c'est le modem ADSL qui doit établir lui-même la connexion au réseau ou si vous souhaitez le piloter depuis le routeur. Dans les deux cas, on reliera au préalable le modem ADSL, seul, à son PC en Ethernet, afin d'accéder à son interface de configuration. Pour ce faire, il suffit de lancer votre navigateur web préféré et de saisir l'adresse 192.168.1.1 (c'est l'adresse la plus couramment utilisée, mais certains constructeurs ont recours à des adresses différentes que vous trouverez dans le manuel accompagnant le routeur - Belkin par exemple utilise l'adresse 192.168.2.1). On vous demande alors de saisir un nom d'utilisateur et un mot de passe. Par défaut, il s'agit généralement de admin / admin, mais là encore un tour dans le manuel vous apprendra quels sont les identifiants et mot de passe définis par le constructeur (Netgear par exemple configure ses routeurs pour utiliser les identifiants suivants : admin / password).

Ceux qui souhaitent voir leur connexion Internet contrôlée directement par le routeur sélectionneront dans l'interface de configuration du modem la ligne « RFC 1483 Bridged ». On n'omettra d'ailleurs pas de régler le modem sur la même tranche IP que le routeur, faute de quoi on pourrait rencontrer quelques pépins. Par défaut, votre routeur sera vraisemblablement sur l'IP 192.168.1.1 et l'on réglera le modem sur l'IP 192.168.1.2 par exemple. En revanche, si vous souhaitez que votre modem soit autonome, il suffit de le passer en client PPPoE et de régler certains paramètres spécifiques à votre fournisseur d'accès comme les abscons VPI et VCI (8/35 pour Wanadoo par exemple). Naturellement, la saisie des identifiants de connexion et mot de passe est nécessaire. Une fois le paramétrage du modem effectué, on validera le tout d'un habile clic de souris sur Save Settings.

0000011800223472-photo-configurer-son-r-seau-interface-modem.jpg

Interface de configuration d'un modem ADSL

Dès lors, on pourra de nouveau procéder au câblage en reliant notre modem au réseau téléphonique via la prise RJ11 puis on le branchera au routeur via un câble Ethernet droit. Que vous ayez configuré votre modem en bridge ou non, il faudra le relier sur la prise WAN du routeur. Puis on branchera le routeur directement au PC par un câble Ethernet RJ45 avant de finalement raccorder les divers adaptateurs secteurs.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Netflix menace les partages de compte entre amis
Une nouvelle taxe appliquée sur les billets d'avion dès 2020, pour financer les transports propres
Tesla apporte des améliorations à sa Model 3 (et des hausses de prix)
La filière éolienne française se porte bien et continue de créer des emplois
Vers des batteries lithium-CO2 rechargeables ?
L'armée américaine n'utilisera plus d'antiques disquettes pour coordonner ses frappes nucléaires
La bande annonce de Star Wars, l'ascension de Skywalker, est là !
Du code malveillant utilise un format audio pour éviter les antivirus
19 heures et 16 minutes : Qantas s'offre le record du plus long vol du transport aérien
M6, France Télévision et TF1 engagent un triple Salto... pour espérer retomber sur leurs pieds

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top